A propos de OTC       Nous soutenir
                             
  Enseignements   Témoignages   Ministères   Actualités   Musique   Orateurs   OTC - TV
     
 
Les Détails sur l'enseignement
  Télécharger ce message  Version imprimable  Recommander ce message

Le joug de la culpabilité

de Enseignant))

En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort (2 Corinthiens 7:10).


On pourrait définir la culpabilité comme le sentiment d’avoir commis une faute, une transgression. C’est le sentiment d’avoir violé une règle morale. Mais un sentiment de culpabilité trop important nous affaiblit dans notre foi.


Des pensées de culpabilité méditées jour et nuit peuvent vous faire tomber en dépression. En effet la tristesse selon Dieu conduit à la repentance, mais celle produite par un profond sentiment de culpabilité détruit l’être intérieur.
Il ne s’agit pas ici de dire que nous pouvons commettre toutes les erreurs que nous souhaitons sans nous sentir coupables, car cela voudrait dire que Dieu autorise le péché. Ainsi nous pourrions pécher autant de fois que nous le souhaitons et notre repentance ne serait jamais sincère et profonde. Non …C’est simplement qu’il n’est pas bon de demeurer dans la culpabilité.


Le remords est différent de la culpabilité: lorsqu’on a des remords on souhaite s’excuser, on est profondément désolé. Quand on se sent coupable on est non seulement désolé mais en plus de cela on s’en veut, quitte à se punir soi-même pour la faute commise. Soyons honnêtes: lequel d’entre nous quand il se sent coupable se dit « Je suis génial, je suis une merveilleuse créature… ». On s’en veut, se sent mal dans sa peau et parfois même on se dévalorise… On se sent oppressé, écrasé par un poids énorme qui pèse sur la conscience.


Mais en réalité …la culpabilité ne vient pas de Dieu. Je parle ici de cette culpabilité qui vous ronge jour et nuit. Il s’agit en réalité d’ un fardeau que le Diable installe dans vos vies. Il vous fait croire que votre faute est impardonnable, que personne ne pourra plus jamais vous accepter après tout ce que vous avez fait. Or il existe une personne qui a déjà payé le prix pour toutes vos erreurs, une personne qui est prête à vous pardonner et à vous appeler juste: Jésus.


En mourant à la croix pour nos péchés (c’est-à-dire pour toutes nos transgressions), Jésus a renversé tout verdict de condamnation dans nos vies. Il a détruit toutes les accusations de Satan contre nous et nous a déclaré NON COUPABLE. OUI , peu importe la faute commise si tu demandes pardon à Dieu, celui-ci te déclare alors NON COUPABLE. Si Dieu, le Tout-Puissant, celui qui est au-dessus de tout ce qui existe dans le ciel et sur la Terre te déclare non coupable…qui viendra t’accuser ? Qui pourra se tenir devant Dieu et encore t’accuser ? En réalité même un ange ne le pourrait pas.


Malheureusement, après transgression , certains s’éloignent de Dieu considérant que cette fois , ils ont dépassé les bornes et que leur faute est impardonnable. Voyons un peu ce qu’en disent les écritures. Esaie 1:18 nous dit  « Venez et plaidons! dit l’Eternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; S’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. »


Dieu est capable d’effacer toutes transgressions et de nous purifier. Il est celui qui croit encore en nous, quand nous-mêmes n’y croyons plus. Esaie 43:25 « C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés. » 1 Jean 1:19 « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. »


En fait une fois le péché confessé, il ne sert à rien de retourner 26 fois vers Dieu pour lui dire : « Au fait, encore une fois, je suis vraiment désolé pour ce que j’ai fait la semaine dernière tu sais. Et puis tu te souviens quand j’avais fait telle chose en 1946 ? Je voulais encore te demander pardon… » Jésus vous regardera les yeux grands ouverts et vous demandera : « De quoi parles-tu ? J’ai déjà oublié. » C’est comme cela que Dieu pardonne (et c’est comme cela qu’il souhaite que nous pardonnions aussi à notre prochain). Psaume 1003:12 « Autant l’orient est éloigné de l’occident, autant il éloigne de nous nos transgressions. »  A noter :



  1. Jésus a pris le temps de discuter avec une femme qui avait déjà eu cinq maris (Jean 4: 17)

  2. Jésus a eu compassion et a pardonné une femme trouvée en plein adultère, alors que le monde entier l’accusait et voulait la lapider. Jean 8:10 dit « Alors il se redressa et, ne voyant plus qu’elle, il lui dit: «Femme, où sont ceux qui t’accusaient? Personne ne t’a donc condamnée?» 11 Elle répondit: «Personne, Seigneur.» Jésus lui dit: «Moi non plus, je ne te condamne pas; vas-y et désormais ne pèche plus.

  3. Le Roi David, a tué un homme. Mais il fut appelé « l’homme selon son cœur ». 1 Samuel 13:14 « L’Eternel s’est choisi un homme selon son cœur. » Il aimait Dieu et lui était fidèle.

  4. Moise a tué un homme. Exode 2:14


En fait quand nous péchons, notre premier réflexe devrait être d’aller vers Dieu, d’aller dans la présence de Dieu pour chercher de l’aide. Certains fuient l’église car ils vivent dans une vie de péché. Ils fuient comme s’ils étaient tellement sales que Dieu ne pouvait pas les toucher alors que la Bible nous dit dans Marc 2:16 « Pourquoi mange-t-il et boit-il avec les publicains et les gens de mauvaise vie? Ce que Jésus ayant entendu, il leur dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »


Pour finir il est important d’apprendre à se pardonner soi-même et réapprendre à s’aimer. Si vous avez accepté Jésus dans votre vie, vous avez été justifiés.
Mais n’oublions jamais: ce n’est pas parce que Dieu justifie et fait grâce que cela signifie que nous pouvons pécher comme nous le souhaitons. « Le salaire du péché c’est la mort » (Romains 6:23). « Quoi donc! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là! » (Romains 6 : 15).


Aussi retenons que Satan le Diable est l’opposant, l’accusateur. Il nous accusera toujours, pour tout et n’importe quoi. Rappelez-vous, il a même voulu accuser Job auprès de Dieu alors que celui-ci était innocent. Apocalypse 12:10 « Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.« 


 


 

Enseignant 1469 mots - lu 369 fois - ajouté le 17/07/18 Télécharger ce message Version imprimable Recommander ce message
Message précédent | Message suivant
 
 
Enseignements Textes du même auteur
 
 
Enseignements Audios du même auteur
 
 
Enseignements Vidéos du même auteur
 
LE PAIN QUOTIDIEN

Seigneur, écoute la justice !
Entends ma plainte, accueille ma prière :
mes l&egr

Psaume 16

BIBLE ONLINE
Venez lire et meditez la bible
Ecouter la bible en audio
 
 
     
Spiritualité   Ressources   OTC-Multimédia
         
- Bible en ligne
- Bible en audio
- Pain de vie
- Enseignements textes
- Enseignements audios
- Enseignements Vidéos
-Témoignages
  - Ministères
- Orateurs
- Chantres
- Musique
- Clip vidéo
  - Web radio OTC
- TV online
- En toute verité
- Transfomation
- Louange
- Et si on en parlait
- Les directs OTC
         
Ouvretonciel.com
Abidjan : Yopougon Face au CHU - Immeuble Baraka - Porte A3
Tel : (225) 23 45 75 35 - 07 84 55 94 - 48 73 43 95
 
NOS PARTENAIRES