A propos de OTC       Nous soutenir
                             
  Enseignements   Témoignages   Ministères   Actualités   Musique   Orateurs   OTC - TV
     
 
Les Détails sur l'enseignement
  Télécharger ce message  Version imprimable  Recommander ce message

L’homosexualité... Est-ce un péché? (Partie 1) 6 versets bibliques condamnant l’homosexualité

de Enseignant))

L’homosexualité est-t-elle un péché? Cette question qui ne devrait pas en être une dans l’Église de Christ est cependant de plus en plus débattue dans les milieux chrétiens. Certains tentent de défendre l’homosexualité par la Bible, soutenant qu’il nous faut accueillir les homosexuels comme membres à part entières dans nos églises.

D’autres affirment à raison que l’homosexualité est toujours un péché comme le démontre la Bible. Ce sujet est essentiel car si quelqu’un est un homosexuel pratiquant et que la Bible l’interdit, alors il ira en enfer, et, cela ne peut pas nous laisser indifférents.


C’est une question sur l’application de l’Évangile. Voici donc six passages bibliques qui condamnent l’homosexualité et les homosexuels.

# 1. La condamnation de Sodome et Gomorrhe en Genèse 18:16-19:29

Selon le rapport historique de la Genèse, deux anges apparaissant comme des hommes (Genèse 18:22, 19:1) furent envoyés par Dieu pour visiter Lot (le neveu du patriarche Abraham, Genèse 11:27), chez lui, lorsqu’il résidait à Sodome avec sa famille (cf Hébreux 13:2).

Or, lorsque ces hommes « n'étaient pas encore couchés, [les] gens de la ville, les gens de Sodome, entourèrent la maison, depuis les enfants jusqu'aux vieillards ; toute la population était accourue. Ils appelèrent Lot, et lui dirent : Où sont les hommes qui sont entrés chez toi cette nuit ? Fais-les sortir vers nous, pour que nous les connaissions » (Genèse 19:4-5).

Le verbe connaître en Genèse 19:5 est un euphémisme juif faisant référence aux rapports sexuels (voir Genèse 4:1,17,25 ; Mattieu 1:25). Les habitants de Sodome voulaient donc avoir des rapports homosexuels avec les deux hôtes de Lot. Quelle sentence donne 
la Parole de Dieu sur ces intentions ?

Le Texte Saint poursuit en disant que les deux « hommes étendirent la main, firent rentrer Lot vers eux dans la maison, et fermèrent la porte. Et ils frappèrent d'aveuglement les gens qui étaient à l'entrée de la maison, depuis le plus petit jusqu'au plus grand, de sorte qu'ils se donnèrent une peine inutile pour trouver la porte. Les hommes dirent à Lot : Qui as-tu encore ici ? Gendres, fils et filles, et tout ce qui t'appartient dans la ville, fais-les sortir de ce lieu. Car nous allons détruire ce lieu, parce que le cri contre ses habitants est grand devant l'Éternel. L'Éternel nous a envoyés pour le détruire » (Genèse 19:10-13).

Puis, Dieu détruisit Sodome et Gomorrhe pour toutes leurs abominations, incluant des péchés d’homosexualités tant abominables par leur étendue dans leur société.


Rendez-vous compte, selon Genèse 19:4, « depuis les enfants jusqu'aux vieillards ; toute la population était accourue » pour commettre ce péché envers des étrangers, qui plus est sous la forme de viol collectif. Cependant, les hérétiques clament que la destruction de Sodome et Gomorrhe n’avait rien à voir avec leur homosexualité. Vraiment ?

C’est totalement faux comme le démontre Jude 7: « Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l'impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d'un feu éternel ». L’impudicité et les vices contre nature sont donc bien les péchés sexuels et homosexuels qui ont  causés du courroux divin sur ces villes.

De plus, ceci est confirmé par Ézéchiel 16:49-50: « Voici quel a été le crime de Sodome, ta sœur. Elle avait de l'orgueil, elle vivait dans l'abondance et dans une insouciante sécurité, elle et ses filles, et elle ne soutenait pas la main du malheureux et de l'indigent. Elles sont devenues hautaines, et elles ont commis des abominations devant moi. Je les ai fait disparaître, quand j'ai vu cela ».

Vous vous demandez peut-être à quoi réfèrent ces « abominations » (tow`ebah, en hébreu) de Sodome? La réponse nous est donnée dans le livre du Lévitique.


# 2-3. L'interdiction de l’homosexualité dans le Code de la Sainteté du Lévitique


La loi morale du Lévitique affirme solennellement : « Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C'est une abomination (en hébreu tow`ebah ) » (Lévitique 18:22), « Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable(en hébreu tow`ebah) ; ils seront punis de mort : leur sang retombera sur eux » (Lévitique 20:13).


Certains prétendent que (1) ces commandements ne s’appliquent pas aux chrétiens car il s’agit de la loi de Moise, ou encore (2) qu’il ne s’agit pas de la condamnation de l’homosexualité en tant que tel, mais seulement de l’homosexualité dans le contexte de la prostitution sacrée. Que répondre à ces objections mensongères ?


En réponse à l’objection (1), il est indubitable que toutes ordonnances relatives à la sexualité dans la Bible ne sont jamais culturelles mais sont toujours morales, c’est pourquoi, comme nous le verrons, les apôtres ont répété ces interdictions contre l’adultère, l’immoralité sexuelle, et l’homosexualité 2000 ans plus tard.


Au regard de l’objection (2), le contexte de prostitution sacrée pour justifier l’homosexualité est tout simplement une invention extrabiblique. Qui oseraitobjectivement rejeter l’évidence de la clarté des ordonnances morales du Lévitique concernant l’homosexualité ?


Il est limpide que c’est une abomination devant Dieu, laquelle était même punie de mort dans la théocratie d’Israël. On note que beaucoup d’entre nous vivons dans une démocratie, et ce n’est donc certainement pas ainsi que nous devons traiter les homosexuels.


Toutefois, en tant que chrétiens nous devons annoncer aux homosexuels un message de condamnation pour leur vie pécheresse, car c’est le message que Dieu leur adresse en Romains chapitre premier.


# 4. L’homosexualité et le jugement de Dieu en Romains 1:26-28


Il n’y a pas de bonne nouvelle sans mauvaise nouvelle ! Il n’y a pas la bonne nouvelle de l’Évangile -dont tous les hommes ont besoin y compris les homosexuels- sans la mauvaise nouvelle de la condamnation divine à l’enfer pour le péché. C’est pourquoi Paul écrit au début de sa lettre aux Romains :


« Car je n'ai point honte de l'Évangile : c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu'en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit : Le juste vivra par la foi » (Romains 1:16-17), et, à ce moment-là vous pourriez croire qu’il allait parler de la croix, du Christ… mais pas du tout, il proclame au contraire la colère de Dieu !


« La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables » (Romains 1:18-20).


Dieu ne croient pas que les athées existent, et vous ? C’est pourquoi les hommes sont tous « inexcusables » (v. 20). Et la colère de Dieu se manifeste de diverse manières sur une nation en conséquence de la rébellion des hommes envers leur Créateur. Un des jugements divins est l’abandon des hommes aux passions homosexuelles :


« C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes » (Romains 1:26-28).


Et ne croyons pas que cette colère de Dieu envers les homosexuels soit seulement temporaire sur notre terre, car elle mène en enfer pour toute l’éternité.


# 5. Les homosexuels vont en enfer selon 1 Corinthiens 6:9


L’Esprit de Dieu nous met en garde : « Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu » (1 Corinthiens 6:9-10).


Les termes « efféminés » et « infâmes » réfèrent respectivement aux partenaires qui agissent dans le rôle de la femme et de l’homme dans une relation sexuelle homosexuelle, c’est pourquoi certaines traductions mentionnent ceux « qui pratiquent l’homosexualité » (English Standard Version).


Et voici la destination de celui qui n’hérite pas du royaume des cieux : « il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'agneau. Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; et ils n'ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom » (Apocalypse 14:10-11).


Certains chrétiens pensent que donner un message de condamnation tel que celui-ci est un manque d’amour, ou bien qu’affirmer que l’homosexualité est un péché est un manque d’amour… C’est absolument faux, bien que quelqu’un puisse dire la vérité en manquant d’amour (2 Timothée 2:24-26).


Cher lecteur, ne pas dire à une personne homosexuelle créée à l’image de Dieu que cet enfer d’une souffrance ineffable et éternelle la guette est un crime de non-assistance à personne en danger. C’est l’hypocrisie silencieuse et coupable de celui qui préfère sa paix terrestre avec les inconvertis plutôt que la réconciliation éternelle des perdus.


N’agissons pas ainsi car leur sang sera sur nos mains ! l’Eternel nous a parlé : « Quand je dis au méchant : Méchant, tu mourras ! Si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa voie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je te redemanderai son sang » (Ézéchiel 33:8).


Et, la raison pour laquelle l’enfer guette les homosexuels est simple, c’est le fait que l’homosexualité est contraire à l’Évangile.


# 6. L’homosexualité est contraire à l’Evangile selon 1 Timothée 1:10


Pourquoi Dieu nous a-t-Il donné des commandements? Il est écrit: « sachant bien que la loi n'est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles [...] les impudiques, les infâmes, les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine conformément à l'Évangile de la gloire du Dieu bienheureux, Évangile qui m'a été confié » (1 Timothée 1:9-11).


Les impudiques et les infâmes réfèrent à nouveau aux immoralités sexuelles et homosexuelles (cf 1 Corinthiens 6:9), et ce type de pratique habituelle est incompatible avec l'Évangile. En d’autres termes, il n’y a pas de chrétien homosexuel, c’est une contradiction, c'est impossible. Pourquoi ? Car « si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles » (2 Corinthiens 5:17).


Après avoir écrit que les homosexuels, les voleurs, et tous les pécheurs sans le Christ n’iront pas aux cieux, Paul poursuivit en ces mots : « Et c'est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous [notez la conjugaison au passé, ils étaient ainsi avant leur conversion véritable]. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus Christ, et par l'Esprit de notre Dieu » (1 Corinthiens 6:11).


Si vous n’êtes pas sûre de quoi croire pour être sauvé, ou, si vous avez besoin de direction pour lutter contre les péchés sexuels, je vous conseille les articles suivants :


L'Évangile selon Jésus Christ


7 clés pour vaincre la pornographie


Que dit la Bible sur la sexualité et le mariage?


En définitive, n’importe quel chrétien soumis aux Écritures (et n’importe quel homosexuel honnête avec sa conscience devant Dieu) reconnaitra que l’homosexualité est un grand péché aux yeux de Dieu.


Toutefois « Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous les pardonner et nous purifier de toute iniquité » (1 Jean 1:9). Il y a de l’espoir en Christ pour tous ceux qui se repentent, et le pardon divin est disponible aujourd’hui (Jacques 4:8-10).


Dieu vous bénisse dans Sa grâce et vous guide dans la vérité par sa Parole la Bible.


www.connaitrepourvivre.com

Enseignant 6567 mots - lu 375 fois - ajouté le 30/04/17 Télécharger ce message Version imprimable Recommander ce message
Message précédent | Message suivant
 
 
Enseignements Textes du même auteur
 
 
Enseignements Audios du même auteur
 
 
Enseignements Vidéos du même auteur
 
LE PAIN QUOTIDIEN

Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur

Jeremie 29:13

BIBLE ONLINE
Venez lire et meditez la bible
Ecouter la bible en audio
 
 
     
Spiritualité   Ressources   OTC-Multimédia
         
- Bible en ligne
- Bible en audio
- Pain de vie
- Enseignements textes
- Enseignements audios
- Enseignements Vidéos
-Témoignages
  - Ministères
- Orateurs
- Chantres
- Musique
- Clip vidéo
  - Web radio OTC
- TV online
- En toute verité
- Transfomation
- Louange
- Et si on en parlait
- Les directs OTC
         
Ouvretonciel.com
Abidjan : Yopougon Face au CHU - Immeuble Baraka - Porte A3
Tel : (225) 23 45 75 35 - 07 84 55 94 - 48 73 43 95
 
NOS PARTENAIRES