A propos de OTC       Nous soutenir
                             
  Enseignements   Témoignages   Ministères   Actualités   Musique   Orateurs   OTC - TV
     
 
Les Détails sur l'enseignement
  Télécharger ce message  Version imprimable  Recommander ce message

Les mumures qui sortent de ta bouche creusent ta tombe

de Enseignant))

Murmure signifie : plainte sourde ou commentaire désobligeant par une ou plusieurs personnes dans une situation particulière.


Murmure signifie également : grognement, plainte, protestation, bougonner, geindre, grogner, gronder, se plaindre, protester, râler, ronchonner, ruer dans  les brancards.


Exode 2 : un homme de la maison de Lévi  avait pris pour femme une fille de Lévi. Cette femme devint enceinte et enfanta un fils. Elle vit qu'il était beau et elle le cacha pendant trois mois. Ne pouvant plus le cacher, elle prit une caisse de jonc, qu’elle enduisit de bitume et de poix, elle prit l'enfant et le déposa parmi les roseaux, sur le bord du fleuve. La sœur de l'enfant se tint à quelque distance pour savoir ce qui lui arriverait. La fille de pharaon descendit au fleuve pour se baigner, et ses compagnes se promenèrent le long du fleuve. Elle aperçut la caisse au milieu des roseaux et elle envoya sa servante pour la prendre.


 Elle l’ouvrit, et il vit l'enfant : c'était un petit garçon qui pleurait. Elle en eut pitié, et elle dit : C’est un enfant des Hébreux.


Alors la sœur de l'enfant dit à la fille de pharaon : Veux tu que j’aille te chercher une nourrice parmi les femmes des Hébreux, pour allaiter l'enfant ? Va, répondit la fille de Pharaon. Et la jeune fille alla chercher la mère de cet enfant. La fille de pharaon lui dit : emporte cet enfant, et allaite-le moi, je te donnerai ton salaire. La femme prit l'enfant et l'allaita.


Quand il eut grandi, elle l’amena à la fille de pharaon, et il fut pour elle un fils. Elle lui donna le nom de Moïse, car dit-elle je l'ai retiré des eaux.


Nous savons que cet enfant a été nommé Moïse par la fille de pharaon, ce qui signifie : sauvé des eaux. La jeune fille, la sœur de l'enfant, se nomme Myriam, nous la retrouvons quelques années plus tard.  Juste après la traversée de la mer rouge. Le peuple en voyant la mer se refermer sur leur ennemi, les Égyptiens.


Exode  15 -- 20 : Myriam, la prophétesse, sœur d'Aaron et de Moïse prit à la main un tambourin, et toutes les femmes vinrent auprès d'elle, avec des tambourins en dansant. Myriam répondait aux enfants d'Israël : Chantez à l'Eternel, car il a fait éclater sa gloire, il a précipité dans la mer le cheval et le cavalier.


En résumé, c'est elle qui conduit les femmes et les enfants d'Israël dans la louange, l'adoration, le remerciement Après sa sortie d'Égypte. Pourtant quelques mois plus tard elle va trébucher, murmurer avec son frère Aaron contre leur propre frère : Moïse. Aaron, lui-même, avaient été choisi par Dieu pour être le second de Moïse.


Nombres 12-1 à 15 : Myriam et Aaron parlèrent contre Moïse au sujet de la femme éthiopienne qu'il avait prise, car il avait pris une femme éthiopienne.


Ils dirent : Est ce seulement par Moïse que l'Eternel parle ? N'est-ce pas aussi par nous qu'il parle ?


Et l'Eternel l'entendit. Or, Moïse était un homme fort patient plus  qu'aucun homme sur la face de la terre.


Soudain l'Eternel dit à Moïse, à Aaron et Myriam : allez, vous trois à la tente d'assignation. Et ils y allèrent tous les trois. L'Eternel descendit dans la colonne de nuée, et il se tint à l'entrée de la tente.  Il appela  Aaron et Myriam, qui s'avancèrent tous les deux.  Et il dit : écoutez bien mes Paroles ! Lorsqu'il y aura parmi vous un prophète, c'est dans une vision que moi l'Eternel, je me révélerai à lui, c'est dans un songe que je lui parlerai. Mais il n'en est pas de même avec mon serviteur Moïse. Il est fidèle dans toute ma maison. Je lui parle bouche-à-bouche, je me révèle à lui sans énigme, et il voit une représentation de l'Eternel. Pourquoi donc n'avez-vous pas craint de parler contre mon serviteur, contre Moïse ? La colère de l'Eternel s'enflamma contre eux. Et il s'en alla.


La nuée se retira de dessus la tente. Et voici, Myriam était frappée d'une lèpre, blanche comme la neige, Aaron se tourna vers Myriam, et voici elle avait la lèpre. Alors Aaron dit à Moïse : de grâce mon seigneur, ne nous fait pas porter la peine du péché que nous savons commis en insensé, et dont nous nous sommes rendus coupables !


Oh ! Qu’elle ne soit pas comme l'enfant mort né, dont la chair est à moitié consumée quand il sort du sein de sa mère !


Moïse cria à l'Eternel, en disant : O Dieu, je te prie, guérit la !


Et l'Eternel dit à Moïse : Si son père lui avait craché au visage, ne serait-elle pas pendant sept jours un objet de honte?


 Qu'elle soit enfermée pendant sept jours en dehors du camp, après quoi, elle y sera reçue. Myriam fut enfermée  sept jours en dehors du camp, et le peuple ne partit point, jusqu'à ce que Myriam y soit entrée. Après cela, le peuple parti.


Voilà Myriam, cette prophétesse, bénie de l'Eternel qui critique et murmure contre l'oint de Dieu : Moïse.


Myriam en subit les conséquences : elle devient lépreuse. La lèpre symbolise le péché. Comme le péché nous sépare de Dieu et de la communion fraternelle, Myriam va être exclue du camp pendant sept jours. Car la lèpre est reconnue comme étant contagieuse.


Les lépreux devaient être isolés et crier : impur quand des non lépreux les approchaient. Tel est la situation Myriam, elle est considérée comme impure par Dieu. Elle doit être isolée pendant sept jours en dehors du camp. Les conséquences de  ses murmures vont également se répercuter sur tout le peuple. Pendant sept jours il ne partit pas, jusqu'à ce que Myriam soit rentrée. Par définition disons que Myriam a bloqué la marche d'un peuple de deux ou 3 millions de personnes pendant sept jours. C'est-à-dire que pendant sept jours ce peuple n’a pas évolué, dans sa progression vers la terre promise où dans la promesse de Dieu. Il peut en être de même dans une assemblée.


-- pourquoi cela c’est-il produit ?


Nombre 12 --1 Myriam et Aaron parlèrent, c'est-à-dire critiquèrent ou murmurèrent contre Moïse à cause de la femme éthiopienne qu'il avait prise pour épouse


 Par ces propos Myriam et Aaron disqualifie Moïse et c'est contre Dieu qu'il s'élève. Il est vrai que Moïse n'a pas obéi à la voix de Dieu qui demandait aux hommes d'Israël d’épouser des femmes du peuple. Tout comme aujourd'hui, Dieu demande aux hommes chrétiens, d’épouser des femmes chrétiennes et vice versa. Cette désobéissance de Moïse, sur ce sujet, n’est en réalité qu’un prétexte ou le révélateur de l'état du cœur de Myriam et Aaron.


-1 ils n’ont par la crainte de Dieu parce qu'ils se permettent de critiquer, s'élever, murmurer contre le choix de Dieu.


--2 : ils sont jaloux de Moïse, à cause du choix de Dieu.


--3 : Ils s'estiment supérieur et surtout plus sanctifier, plus obéissant, plus méritant, donc plus aptes que Moïse. Ils dirent : Est ce seulement par Moïse que l'Eternel parle ? N'est ce pas aussi par nous qu'il parle ?


--4 : ils veulent pratiquer leur propre justice en se considérant meilleur que Moïse et surtout plus juste face à la loi de Dieu.


--5 : dans leur cœur il y a de la rébellion. C'est pourquoi ils s'élèvent et conteste  l'autorité choisie par Dieu. Dans cette attitude, il  juge Dieu d'incapacité, de mauvais choix.


--6 : la jalousie se cache dans leur cœur, même si elle est manifestée avec des propos de justice, de respect envers la loi de Dieu.  La jalousie révèle la vraie motivation, celle  du moi, donc  ils sont charnels. Alors que les choix de Dieu sont spirituels.


-- 7 : dans leur cœur la colère gronde. Elle est comme un volcan prêt  à exploser. Elle est cachée, mais ils ne peuvent plus la maintenir. Il leur faut un coupable pour se justifier.


--8 : ils ont laissé le rejet et ses associés, la pitié de soi, la haine, la jalousie rentrer dans leur cœur. Et tout cela  fini par se manifester par des actes : les murmures


--9 : dans leur cœur il y a un levain qui fait monter toute la pâte.


1 Corinthiens 5--8 nous parle du levain de la méchanceté qui est contraire à la pureté et à la vérité. Ils n’ont pas l’amour de la vérité dans leur cœur.


Jésus nous demande de nous méfier du levain des Pharisiens.


Matthieu 13-- 33 : Le levain des Pharisiens  qui se manifeste par   l'orgueil caché sous des habits religieux. Oui il y a de l'orgueil dans la vie de Myriam et Aaron qui les motive et les anime.-


-- 10 : Myriam et Aaron ne connaisse pas Dieu. Dieu n'a pas choisi Moïse comme libérateur d'Israël à cause de ses qualités ou de ses œuvres, de sa sainteté charnelle ou de ses mérites. Non, Moïse a été choisi par grâce et cela lui a coûté 40 années de désert avant de devenir l'homme le plus patient de la terre. Souvenons nous que la patience c'est la première qualité qui apparaît là où l'amour est manifestée selon 1 Corinthiens 13 --4. Dieu lui même dit que Moïse après ces 40 années de désert, est devenu l'homme le plus patient sur toute la surface de la terre.


1 Corinthiens 1 -- 26 à 29 : considérez frères, que parmi vous qui avez été appelés il n'y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissant, ni beaucoup de noble. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages. Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes, et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles que l'on méprise, celles qui ne sont pas, pour réduire à néant celles qui sont. Afin que personne ne  se glorifie devant Dieu.


-- 11 : Myriam et Aaron accuse Moïse de leur malheur et de la colère de Dieu envers eux.


Verset 11 : Aaron dit à Moïse : de grâce mon Seigneur, ne nous fait pas porter la peine du péché que nous avons commis en insensé, et dont nous nous sommes rendus coupables. Ô qu'elle (Myriam) ne soit pas comme un enfant mort né, dont la chair est à moitié consumée  quand il sort du sein de sa mère.  (A suivre)


-- 12 : Myriam et Aaron symbolisent les chrétiens immatures dont nous parle Paul dans 1 Corinthiens 3 :


 Pour moi, frères, ce n'est pas comme à des hommes spirituels que j'ai pu parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ.


Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas  la supporter. Et vous ne le pouvez pas mêmes  à présents, parce que vous êtes encore charnelles. En effet, puisqu'il il y a parmi vous de la jalousie et des disputes,  n’êtes vous pas encore charnels, et ne marchez vous pas selon l'homme ? Quand  l’un dit : Moi, je suis de Paul, moi, Apollos ! N'êtes-vous pas des hommes ?


Notons  la maturité chez Moïse :


Moïse ne tient ni rigueur, ni amertume ou ressentiment envers son frère et sa sœur, il pardonne et intercède en faveur de Myriam. Nombreux 12 -- 13 : Moïse cria à l'éternel en disant : Ô Dieu je te prie, guérit la.


-- 13 Aaron convoite et jalouse la place de Moïse sans être passé par le désert et le feu de Dieu. La responsabilité de Moïse va lui être confiée le temps ou Dieu invite Moïse à monter sur la montagne pour recevoir les tables de la loi, et se tenir dans la présence de Dieu pendant 40 jours. Aaron se révèle incapable de tenir 40 jours la Où s'est tenu Moïse pendant 40 années.


Exode 32 –1à 4 : le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d'Aaron et lui dit : allons ! Fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d'Égypte,  nous ne savons pas ce qu'il est devenu. Aaron leur dit : ôtez les anneaux d'or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles et apportez-les-moi. Et tous ôtèrent les anneaux d’or qui étaient à leurs oreilles. Et ils les apportèrent à Aaron. Il les reçut de leurs mains, jeta l’or dans un moule, et fit un veau en métal fondu. Et ils dirent : Israël ! Voici ton dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte.


L’Eternel dit à Moïse : va, descends, car ton peuple, que tu as fait sortir du pays d'Égypte s’est corrompu. Nous voyons à travers ce passage de la Bible la faiblesse de la personnalité d'Aaron.


Exode 32 -- 21 à 25 : Moïse  dit à Aaron : que t’a fait ce peuple, pour que tu le laisse commettre un si grand péché ?


Aaron répondit : que la colère de mon seigneur ne s'enflamme pas ! Tu sais toi même que ce peuple est porté au mal. Ils m'ont dit : fait nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait  sortir du pays d'Égypte, nous ne savons pas ce qu'il est devenu. Je  leur ai dit : que ceux qui ont de l’or, s’en dépouillent ! Et ils me  l’ont donné, je l’ai jeté au feu, et il en est sorti ce veau.


Moïse vit que le peuple était livré au désordre, et qu'Aaron l'avait laissé dans ce désordre, exposé à l'opprobre parmi ses ennemis.


-- 14 : ce n'était pas  l'appel de Dieu sur la vie Aaron, de conduire un peuple. Dieu a un appel différent pour tous les hommes et toutes les femmes. Cet appel diffère d'une personne à l'autre, dans le temps, dans la forme, et dans le fond.


Dieu avait destiné  Aaron à devenir le premier souverain sacrificateur, celui qui préfigure Jésus dans cette fonction. C'est lui,  le premier qui  est rentré dans  le lieu très saint pour offrir le sang sur le propitiatoire et intercéder pour les péchés de son peuple. Dans l'histoire du veau d'or c'est lui qui a conduit le peuple dans l'idolâtrie. Mais Dieu dans sa grâce l’a confirmé comme le souverain sacrificateur, non seulement lui, mais ses fils et leur descendance.


Exode 28 --1 et 2 : fait approcher de toi Aaron, ton frère, et ses fils,  parmi les enfants d'Israël pour les consacrer à mon service dans le sacerdoce.


Tu feras à Aaron, ton frère des vêtements sacrés pour marquer sa dignité et pour lui servir de parure.  Tu en revêtiras ton frère,  et ses fils avec lui. Tu les oindras, tu les consacreras, tu les sanctifieras, et ils seront à mon service dans le sacerdoce.


15 : L’appel d'Aaron devait passer par Moïse. C'est Dieu qui a choisi le temps, le tabernacle. Pour offrir des sacrifices le tabernacle devait être construit.  Ainsi que tous les ustensiles et les vêtements pour revêtir Aaron et ses fils. Leur onction, leur consécration, leur sanctification devait passer par Moïse. Ils ont du se soumettre à Moïse pour rentrer dans l'obéissance, et l'appel de Dieu pour  leur vie.


Cela nous montre pour chacun d'entre nous que nous nous  risquons de ne jamais rentrer dans l'appel de Dieu, pour nos vies, si nous ne sommes pas avec les personnes, les responsables que Dieu a choisis. De toute éternité il a préparé des connexions pour chacun d'entre nous, cela se réalise dans son temps, si nous sommes dociles, flexibles entre les mains du Saint Esprit. Soyons patient, car l’impatience conduit à la mort. Nous le constatons avec le peuple, autour d’Aaron, il s’impatiente de retour de Moïse : «  nous ne savons pas ce qu’il est devenu » Son impatiente le pousse à demander à Aaron de lui fabriquer un veau d’or pour l’adorer. Pour eux 40 jours d’attente c’était trop, ils avaient besoin d’un protecteur, Aaron n’avait pas la stature nécessaire.


La bible nous parle plus de Myriam, sauf de sa mort, mais certainement qu'elle  était appelée à conduire le peuple dans la louange et l'adoration. Par ses murmures elle s'est vraisemblablement disqualifiée elle même.


-- 16 : Aaron et Myriam ont murmuré  contre Moïse leur frère, parce qu'ils étaient les aînés, notamment Myriam et Aaron, Moïse étant le plus jeune. Alors acceptons le plan de Dieu pour nos vies. Dieu peut élever, confier une responsabilité à un plus jeune que nous dans la foi.  Et c'est par ce chrétien plus jeune que nous dans la foi, que Dieu peut choisir comme canal pour nous faire rentrer dans notre destinée. Dieu peut également choisir comme responsable, une personne qui a moins de diplôme ou d’un milieu social défavorisé, ou qui a connu la prison etc. Souvenons que ce n’est jamais par mérite que Dieu choisi une personne comme responsable, mais par grâce. Comme Marie « je te salue, toi à qui une grâce a été faite »


 À cause  des murmures du peuple, ni Aaron, ni Moïse ne rentreront en terre promise ou dans la promesse de Dieu.


Psaume 106 -- 32 : ils irritèrent l'Eternel près des eaux de Mériba et Moïse fut puni à cause d’eux, car ils aigrirent son esprit. Cela s’est produit la deuxième fois quand le peuple a murmuré à cause du manque d’eaux.


Nombres 20 --7 à 13 : l'Eternel  parla à Moïse, et dit : prends la verge, et convoque l'assemblée, toi et ton frère Aaron. Vous parlerez en leur présence au rocher, et il donnera ses eaux, tu feras sortir pour eux de l'eau du rocher, et tu abreuveras l'assemblée et leur bétail.


Moïse prit la verge qui était devant l'Eternel, comme  l'Eternel le lui avait ordonné. Puis Moïse leva la main et frappa deux fois le rocher avec  sa verge. Il sortit de l'eau en abondance. L'assemblée bu, et le bétail aussi. Alors l'éternel dit à Moïse et Aaron : parce que vous n'avez pas cru en moi, pour me sanctifier aux yeux des enfants d'Israël Vous ne ferez pas entrer cette assemblée dans le pays que je lui donne.


Remarquons bien l'état du cœur de  Moïse qui était sous pression à cause des murmures du peuple d'Israël. Ils aigrirent son caractère. L'Eternel ordonna à Moïse de parler au rocher pour qu'il en jaillisse  de l'eau. Moïse, en colère, à cause des murmures du peuple, frappa le rocher au lieu de lui parler. Le rocher nous le savons représente  Jésus le roc. Jésus a dit lui-même, que celui qui a soif qu'il vienne à moi et boive.


La Bible nous montre deux situations semblables, ou le peuple a manqué d'eau dans le désert. La première fois Dieu a ordonné à Moïse de frapper le rocher. La deuxième fois que Dieu lui a demandé de parler au rocher et non de le frapper. La première situation ou le rocher est frapper représente Jésus sur la croix. Jésus a présenté à son père un sacrifice unique et éternel. Le deuxième exemple ou Moïse frappe le rocher à nouveau signifie qu’il  crucifie Jésus une deuxième fois. Alors que Dieu lui demandait de parler au rocher, c'est-à-dire d’intercéder. Voilà pourquoi l'Eternel sanctionne cette désobéissance. 


Les conséquences qui vont suivre  sont les suivantes:


Nombres 20 -- 23 l'Eternel dit à Moïse et à Aaron, vers la montagne de Hor, sur la frontière du pays d'Edom :


 Aaron va être recueilli auprès de son peuple, car il n'entrera pas dans le pays que je donne aux enfants d'Israël, parce que vous avez été rebelles à mon ordre, aux eaux de Mériba. Prends Aaron et son fils Eléazar, et fais les monter sur la montagne de Hor. Dépouille Aaron de ses vêtements et fait les revêtir à son fils. C'est là qu’Aaron sera recueilli et il mourra.


Nombres 27 -- 12 : l'Eternel dit à Moïse : monte sur cette montagne d’Abarim, et regarde le pays que je donne aux enfants d'Israël. Tu le regarderas, mais toi aussi, tu seras recueilli  auprès de ton peuple, comme Aaron, ton frère a été recueilli. Parce que vous avez été rebelles à mon ordre, dans le désert de Tsin lors de la contestation de l'assemblée, et que vous ne m’avez point Sanctifié à leurs yeux à l'occasion des eaux. Ce sont les eaux de la contestation.


Deutéronome 34 Dieu demanda à Moïse de monter sur le mon Nébo  pour lui montrer tout le pays qu'il avait promis à Israël. L'Eternel lui dit c'est la le pays que j'ai juré de donner à Abraham, Isaac et à Jacob, en disant : je le donnerai à ta postérité. Je te les fais voire de tes yeux. Mais tu n’y rentreras pas. Moïse, serviteur de l'Eternel, mourut là, dans le pays de Moab, selon l'ordre de l'Eternel.


 Pourtant Moïse avait supplié  Dieu de lui pardonner sa faute. Mais Dieu lui répondit : ça suffit je ne veux plus entendre parler de cette affaire.


Deutéronome 3 -- 23 : en ce temps-là, j’implorais la miséricorde de l'Eternel, en disant : Seigneur Eternel, tu as commencé à montrer à ton serviteur ta grandeur éternelle et ta main puissante, car quel  Dieu y a-t-il  au ciel et sur la terre, qui puisse imiter tes œuvres et tes hauts faits ?


Laisse-moi passer, je te prie, laisse-moi voir ce bon pays de l'autre côté du Jourdain, ces belles montagnes et le Liban.


Mais l'Eternel s'irrita contre moi, à cause de vous et il ne m'écouta pas. L'Eternel me dit : c'est assez ne me parle plus de cette affaire. Monte au sommet de Pisga, porte tes regard à l'Occident, au nord, au midi et à l'Orient, et contemple de tes yeux, car tu ne passeras pas le Jourdain.


 Nous constatons qu’après la mort d'Aaron le peuple va cesser de marcher sans but dans le désert, va cessez d’errer dans le désert. À partir de ce moment le peuple va passer d'une étape à l'autre, il va avancer vers la terre promise.


Certains diront c'est une histoire de l'Ancien Testament, regardons ce que dit le Nouveau Testament sur ce sujet.


Philippiens 2 -- 14 : faîtes toutes choses sans murmurer, ni hésitation. Ici en grec murmurer signifie : manifester un déplaisir secret, non avoué ouvertement, toutefois il peut être manifesté en aparté.


Chaque 3 --2 : nous bronchons tous de plusieurs manières. Si quelqu'un ne bronche point en paroles, c'est un homme parfait, capable de tenir son corps en bride.


La Bible du semeur nous dit : Celui qui ne commet jamais de faute dans ses paroles est un homme  parvenu à l'état adulte, capable de maîtriser tout son corps.


Broncher signifie : péché, faire que quelqu'un trébuche ou tombe, errer, tomber dans la misère, misérable.


Broncher signifie : trébucher, broncher contre, ne pas marcher droit, marquer de la résistance, de la mauvaise humeur, manifester de l'opposition, de la révolte, de la rébellion, être bourru.


2 Pierre --1 -- 10 : c'est pourquoi, frères appliquez-vous d'autant plus à affermir votre vocation et votre élection, car en faisant cela vous ne broncherez jamais.


Jean 11 --9 et 10 : Jésus nous dit : N'y a-t-il pas douze heure au jour ?  Si quelqu’un marche pendant le jour, Il ne bronche point, parce qu'il voit la lumière de ce monde. Mais si quelqu'un marche pendant la nuit, il bronche parce que la lumière n'est pas en lui.


1 Corinthiens 10 -- 10 à 11 : ces choses leur sont arrivées  pour nous servir d'exemple, et elles  ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenu à la fin des siècles. Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber, ou de murmurer.


Pour ceux qui ont besoin de guérison aujourd’hui, ne laissons pas l’ennemi nous condamner avec ce message. Croyez-moi, il essaiera. Au lieu de cela, permettons et invitons le Saint-Esprit, notre grand Consolateur, de venir et guérir nos blessures et nous libérer pour que nous soyons tout ce pourquoi Il nous appelle. Plus nous serons libres, plus nous pourrons aider les autres à s’en sortir.


Je viens devant le trône de la grâce et je te dis aujourd’hui Père, que ce message porte du fruit dans la bonne terre de mon cœur. Je me tourne vers ta Parole Seigneur pour trouver la façon de plonger dans la plénitude de Ton  cœur Père, tout à nouveau, avec l’aide de ton Saint-Esprit. Je suis d’accord et je vois que beaucoup peuvent prophétiser ce qui est merveilleux, d’autres peuvent guérir des malades, ce que toi  Seigneur tu désires, mais si je n’ai pas l’amour dans mon cœur, je n’ai pas encore atteint la pleine maturité Seigneur. Je choisis aujourd’hui de marcher dans la plénitude de l’amour envers Toi et les membres de Ton corps, dans le nom puissant de Jésus! Amen.


parolevivante


 

Enseignant 5289 mots - lu 815 fois - ajouté le 28/09/16 Télécharger ce message Version imprimable Recommander ce message
Message précédent | Message suivant
 
 
Enseignements Textes du même auteur
 
 
Enseignements Audios du même auteur
 
 
Enseignements Vidéos du même auteur
 
LE PAIN QUOTIDIEN

Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur

Jeremie 29:13

BIBLE ONLINE
Venez lire et meditez la bible
Ecouter la bible en audio
 
 
     
Spiritualité   Ressources   OTC-Multimédia
         
- Bible en ligne
- Bible en audio
- Pain de vie
- Enseignements textes
- Enseignements audios
- Enseignements Vidéos
-Témoignages
  - Ministères
- Orateurs
- Chantres
- Musique
- Clip vidéo
  - Web radio OTC
- TV online
- En toute verité
- Transfomation
- Louange
- Et si on en parlait
- Les directs OTC
         
Ouvretonciel.com
Abidjan : Yopougon Face au CHU - Immeuble Baraka - Porte A3
Tel : (225) 23 45 75 35 - 07 84 55 94 - 48 73 43 95
 
NOS PARTENAIRES