A propos de OTC       Nous soutenir
                             
  Enseignements   Témoignages   Ministères   Actualités   Musique   Orateurs   OTC - TV
     
 
Les Détails sur l'enseignement
  Télécharger ce message  Version imprimable  Recommander ce message

Célibataire...Le chrétien a t-il le droit de flirter ?

de Enseignant))

Il est rare que l’adultère se produise spontanément. Il est le point culminant d’un processus. On ignore plusieurs signes d’alarme, et alors arrive le moment de la crise. Tout commence dans la pensée. Puis arrivent des émotions et des paroles transformant la théorie en réalité.


Les chrétiens flirtent-ils ? Ces regards appuyés, ces courriels privés, ces appels téléphoniques en secret… Lorsqu’on en est à attendre avec impatience la prochaine rencontre, une « relation adultère » est déjà commencée. Certains pensent à tort que l’adultère commence lorsque vous grimpez dans le lit, mais les paroles de Jésus sont très claires : « Je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter, a déjà commis adultère avec elle dans son cœur. » (Matthieu 5 : 28).  La suite du texte est une traduction d’un article de Nancy Anderson sur les 4 étapes vers l’adultère. Bonne lecture!


 


Au travail et à l’église, dans nos quartiers et au cours de nos activités quotidiennes, nous rencontrons tous des personnes du sexe opposé qui sont attirantes. Ce n’est pas un problème en soi. Ce qui crée un problème, ce sont les choix égoïstes que nous faisons après que l’on ait ressenti une attraction. L’adultère arrive par des étapes progressives. Il y a une évolution. La plupart des gens (même chrétiens) passent par ces étapes avant de finalement glisser sur la pente.


Je sais, parce que j’ai choisi ce chemin lorsque j’ai quitté mon mari pour un collègue de travail nommé Jacques. Je connais les mensonges que je me suis dit à moi-même, les décisions égoïstes qui ont brisé le cœur de mon mari et les péchés que j’ai commis. Je connais aussi la guérison et la restauration qui ont eu lieu quand j’ai avoué, rompu la relation, et reçu le pardon de mon mari et Dieu. Bien que j’aie été guérie, il y a des cicatrices qui restent, même 25 ans plus tard. Alors ma prière est que vous appreniez de mes erreurs en lisant ces 4 étapes progressives qui conduisent à l’adultère.


1. Des pensées non surveillées


C’est le stade des «Et si …», celui où vos pensées commencent à se développer sans contrôle. Vous vous posez des questions style : « Je me demande s’il me trouve attirante… » Ou alors vous pensez : « J’espère qu’elle s’assiéra près de moi à la prochaine réunion ». Peut-être que vous essayez de réorganiser votre programme ou vos activités pour créer des occasions de contact, de rencontre. Rien d’inapproprié ne s’est produit pour le moment, mais vous réfléchissez tout doucement sur les possibilités. Si vous continuez comme cela, vos émotions vont se développer, des fantasmes vont prendre racine, et vous allez commencer à vous imaginez avec l’autre personne dans des situations romantiques ou sexuelles.


Solution: Si une pensée inappropriée apparaît dans votre esprit, ne lui permettez pas de s’ancrer car tout commence par une pensée. Fuyez toutes situations tentantes. Suivez les conseils de Proverbes 7: 25 « Que ton cœur ne se détourne pas vers les voies d’une telle femme, Ne t’égare pas dans ses sentiers. » Lisez Philippiens 4 :8 et apprenez comment Dieu veut que nous pensions. Enveloppez vos pensées de la Parole de Dieu.


Philippiens 4 :8  Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.


2 . Un cœur non surveillé


C’est le stade où vous laissez libre cours à vos émotions et commencez à mentir à vous-même. (Dans mon cas, je me disais : « je mérite d’être heureuse »). C’est le stade où l’on commence à développer des liens affectifs et émotionnels avec l’autre personne en trouvant des excuses pour passer du temps ensemble ; où l’on essaye d’augmenter le contact positif et de faire des choses pour lui plaire. Exemple : S’il mentionne qu’il aime le rouge alors vous êtes tentée de porter une robe rouge ou si elle parle de sa fleur préférée, vous décidez de lui en apporter une.


Solution: Si vous en êtes arrivé(e) à ce stade, demandez au Seigneur de vous aider à obtenir le contrôle de vos émotions et à vous donner un cœur pur,  un cœur qui le cherche. « Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs, et purifiez vos cœurs, hommes irrésolus » (Jacques 4 : 8 )


Envisagez les conséquences négatives si ce flirt continue : la douleur de votre conjoint, la perte du respect de vos enfants, amis et parents et les pertes financières. Vous devrez peut-être confesser votre tentation à votre conjoint ou à une personne de confiance qui va vous aider à rester responsable, parce que les secrets cachés ont moins de pouvoir lorsqu’on les amène à la lumière.


3. Une bouche non surveillée


Cette étape comprend le flirt verbal et le fait d’amener la relation de la théorie à la réalité. Cela pourrait commencer par le fait de dire soi-même ou de répondre à des compliments personnels tels que «Tu es la personne qui me corresponde le mieux » ou «Quand je suis avec toi, le reste de ma vie s’efface ».


Sachant que les compliments sont comme des aimants, en les disant, à ce stade en fait l’on commence à former une attraction et à créer une intimité verbale qui comprend chuchotements, mots codés et secrets intimes. Cela peut également inclure des conversations sensuelles / ou à connotation sexuelle via e-mails ou messages instantanés (chats).


L’étape verbale suivante consiste à parler des « Et si… ». Par exemple, «Si je n’étais pas marié, tu serais mon âme sœur. » ou encore « J’aurais aimé te rencontrer avant de me marier. » Jacques et moi jouions à ce jeu fantaisiste: «Si nous pouvions nous enfuir ensemble, où irions-nous ? »


Ensuite viennent les paroles négatives au sujet de votre partenaire actuel : «Mon mari me traite comme une femme de chambre et ne me fait jamais de compliments. » « Ma femme me traite comme un bulletin de salaire et je ne suis plus attiré par elle. » « Ma femme / mon mari et moi ne sommes plus que des colocataires, et si ce n’était pas pour les enfants, je serais parti(e) il y a bien des années ! »


Solution: Si vous êtes arrivé(e) à ce stade, efforcez-vous de mettre l’accent, de vous focaliser sur les bonnes choses dans votre mariage. Essayez de faire des compliments à votre partenaire au moins une fois par jour. Soyez conscient que les e-mails ou des messages instantanés que vous envoyez ne sont pas vraiment privés. Si vous vous rendez compte que vous auriez honte que votre pasteur ou votre mère ou vos enfants lisent ce que vous écrivez, alors ne l’écrivez pas ! «Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole malsaine… » (Ephésiens 4:29)


4 . Un corps non surveillé


C’est l’étape où l’adultère émotionnel devient physique. Certaines personnes pensent que seuls les rapports définissent l’adultère, mais je suis fermement en désaccord avec cette idée-là. Si vous avez contact intime, sensuel avec quelqu’un d’autre que votre conjoint, c’est une violation de vos vœux de mariage. Posez-vous la question : si mes actions étaient photographiées, me condamneraient-elles ?


Je sais combien passionnant est le baiser interdit et comment une caresse volée, passionnée pourrait être électrifiante. Mais je sais aussi combien ils sont coûteux car j’ai presque tout perdu, y compris mon mariage. J’ai perdu ma communion avec le Seigneur lorsque j’ai choisi de suivre mon cœur égoïste dans le péché. Mais lorsque je suis revenue à mes sens comme le fils prodigue, j’ai couru vers le Seigneur et il m’a accueillie à la maison. Alors, j’ai demandé pardon à mon mari, rompu tout contact avec Jacques et reconstruit mon mariage. Ron et moi aidons maintenant les couples en détresse à comprendre que Dieu peut restaurer tout mariage.


Solution : Si vous avez déjà franchi la ligne rouge, arrêtez tout contact avec l’autre personne, confessez votre péché, demandez pardon à Dieu, et suivez les instructions de Romains 12:1 « Offrez vos corps comme un sacrifice vivant à Dieu. » Lisez et obéissez à 2 Corinthiens 7:1 «Ces promesses, mes bien–aimés, sont pour nous. Gardons–nous donc purs de tout ce qui pourrait corrompre le corps ou l’esprit, et travaillons à notre perfectionnement dans une vie sainte en révérant Dieu ».


Prière : Seigneur, purifie mon esprit, mon cœur, ma bouche et mon corps. Je veux être un vase propre, toujours prêt(e) à te servir, disponible pour toi. Délivre-moi du mal alors que je fuis la tentation et cours à l’abri de vos bras tendus. Je veux être saint(e) et mis à part pour toi, Seigneur. Aide-moi à tenir ferme et à t’honorer et à honorer ma famille. Au nom de Jésus je demande ces choses.


Amen.


Traduit de l’anglais par Siesha. L’article original, en anglais, a été rédigé par Nancy Anderson. Ron et Nancy C. Anderson ont maintenant plus de 30 ans de mariage.

Enseignant 2126 mots - lu 826 fois - ajouté le 10/07/15 Télécharger ce message Version imprimable Recommander ce message
Message précédent | Message suivant
 
 
Enseignements Textes du même auteur
 
 
Enseignements Audios du même auteur
 
 
Enseignements Vidéos du même auteur
 
LE PAIN QUOTIDIEN

Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur

Jeremie 29:13

BIBLE ONLINE
Venez lire et meditez la bible
Ecouter la bible en audio
 
 
     
Spiritualité   Ressources   OTC-Multimédia
         
- Bible en ligne
- Bible en audio
- Pain de vie
- Enseignements textes
- Enseignements audios
- Enseignements Vidéos
-Témoignages
  - Ministères
- Orateurs
- Chantres
- Musique
- Clip vidéo
  - Web radio OTC
- TV online
- En toute verité
- Transfomation
- Louange
- Et si on en parlait
- Les directs OTC
         
Ouvretonciel.com
Abidjan : Yopougon Face au CHU - Immeuble Baraka - Porte A3
Tel : (225) 23 45 75 35 - 07 84 55 94 - 48 73 43 95
 
NOS PARTENAIRES