A propos de OTC       Nous soutenir
                             
  Enseignements   Témoignages   Ministères   Actualités   Musique   Orateurs   OTC - TV
     
 
Les Détails sur l'enseignement
  Télécharger ce message  Version imprimable  Recommander ce message

L'Alliance de Dieu

de Enseignant))

1ère Partie - L'Alliance

Dieu a choisi de se révéler à l'homme d'une façon spécifique. Il a choisi d'agir dans les affaires des hommes selon une ligne de conduite établie, qui maximisera l'effet d'apprentissage à long terme de la création et qui réduira au minimum les dommages à cette création. Pour cette raison, Il a choisi de limiter les activités de la création humaine à cette planète et d'établir un système dans lequel Il peut interagir. Ses activités démontrent Sa nature et Son but et guident Son peuple. Il n'a pas choisi de traiter avec tous les hommes actuellement. Il a choisi un peuple avec lequel Il ferait Son alliance. Les activités de Jésus Christ dans l'Incarnation, n'ont pas éliminé l'alliance que Dieu a conclue avec Israël. Christ a renouvelé cette alliance et a rendu disponible aux humains un nouveau système supérieur d'interaction par l’entremise des activités de l'Esprit Saint.



Le Plan du Salut a été discuté dans diverses études sur les Jours Saints. Chacune de ces Fêtes dépeint les étapes du plan et sert de rappel annuel de ce que Dieu accomplit et comment ce sera accompli.



Cependant, pour comprendre entièrement le plan de Dieu pour nous, nous devons aussi comprendre quelle est notre place dans ce plan et quelles sont nos responsabilités dans son accomplissement. La partie la plus importante de nos responsabilités se trouve dans l'alliance que Dieu a faite avec Israël. Comme dans n'importe quelle alliance formelle entre deux parties, l'alliance établit les conditions sous lesquelles l'alliance est valable et les conséquences de l’infraction à cette alliance. Les parties en cause dans l'alliance ont été confinées à Israël en tant que Son peuple choisi d'une part, et Dieu, d'autre part. Cette alliance a été étendue en Jésus Christ pour inclure toutes les nations du monde, en tant que fils de Dieu en Israël. L'alliance faite avec les Patriarches et Israël n'a pas été éliminée comme certains le croient généralement. Elle a été plutôt étendue aux Païens par la mort du Messie. Ainsi, il n'y a pas deux alliances séparées mais, plutôt, deux éléments d'une même alliance entre Dieu et Son peuple. Nous examinerons les termes et les concepts ci-dessous.



En termes simples, si nous gardons l'alliance avec Dieu, nous recevrons la vie éternelle et si nous brisons cette alliance, nous périrons. Dans Son alliance avec nous, Dieu a établi Ses promesses pour nous et les conséquences si nous ne tenons pas nos promesses. Dès le temps de Christ, notre baptême est notre promesse d'adhérer à l'alliance. Ce baptême est le signe pour les nations. Il agit de la même manière que le signe original de la circoncision a agi pour Israël. Le symbolisme a été pris d'une circoncision physique à une circoncision spirituelle du cœur.


L'Alliance de Dieu avec Abraham



L'Ancien Testament décrit la première alliance de Dieu. Il montre à quel point Israël a prospéré en se soumettant à l'alliance et comment la captivité et le désastre sont arrivés, quand ils ont cessé de vivre selon les termes de l'alliance. Lisez Deutéronome 28 pour connaître les bénédictions et les malédictions encourues en observant ou en n'observant pas les commandements de Dieu. Cette observance des commandements est notre responsabilité dans l'alliance. Cette responsabilité est aussi entièrement expliquée dans l'étude Les Bénédictions et les Malédictions [075].



Dieu avait d'abord établi une relation avec Adam. Il avait offert l'Arbre de Vie à Adam et Ève (Genèse 2:16-25). Cependant, Adam a échoué. La création a dû être enlevée pour permettre au plan de Dieu d'être mis en œuvre sans interférence ou défaut. Pour cette raison, la terre a été jugée sous Énoch et détruite sous Noé.



À partir de ce moment-là, Dieu a entrepris les préparatifs pour faire une alliance avec un peuple qu'Il pourrait utiliser à titre d'exemple pour les nations. Il fournirait un sauveur et un premier-fruit à partir de ce peuple (Genèse 3:14-19). Le rédempteur devait provenir de l'Armée intérieure, en tant qu'un parmi mille (Job 33:23-28).



Dieu a fait Son alliance avec Abraham, identifiant ainsi sa progéniture comme celle choisie à travers laquelle les peuples de la terre seraient bénis (Genèse 12:1-3). Cette bénédiction devait en fin de compte prendre la forme du Messie et de l'Église, en tant qu'Israël. Le rédempteur était l'Ange de Yahovah, qui était l'élohim d'Israël à la tête des élus (Zacharie 12:8). Cet élohim est identifié comme le Messie, dans Hébreux 1:8-9.



Genèse 12:1-3 1 L'Éternel dit à Abram: Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. 2 Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. 3 Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. (LSG)



Premièrement, Abraham a dû prouver son consentement à obéir à Dieu et démontrer aussi qu'il avait confiance que Dieu accomplirait Ses promesses. Abraham devait marcher irréprochablement devant Dieu. Ensuite, Dieu ferait Son alliance avec lui et ses descendants. Marcher irréprochablement devant Dieu signifie d'observer la Loi de Dieu. La Loi de Dieu procède de Sa nature même et ainsi elle est invariable. Cette loi est exprimée dans les commandements qui ont été donnés à Israël au Sinaï, mais qui ont longtemps précédé cette activité (voir l'étude La Différence dans la Loi [096]).



Genèse 17:1-8 1 Lorsque Abram fut âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans, l'Éternel apparut à Abram, et lui dit: Je suis le Dieu tout puissant. Marche devant ma face, et sois intègre. 2 J'établirai mon alliance entre moi et toi, et je te multiplierai à l'infini. 3 Abram tomba sur sa face; et Dieu lui parla, en disant: 4 Voici mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras père d'une multitude de nations. 5 On ne t'appellera plus Abram; mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d'une multitude de nations. 6 Je te rendrai fécond à l'infini, je ferai de toi des nations; et des rois sortiront de toi. 7 J'établirai mon alliance entre moi et toi, et tes descendants après toi, selon leurs générations: ce sera une alliance perpétuelle, en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de ta postérité après toi. 8 Je te donnerai, et à tes descendants après toi, le pays que tu habites comme étranger, tout le pays de Canaan, en possession perpétuelle, et je serai leur Dieu. (LSG)



Cela établit le fondement, et les versets 7 et 8 sont le point central de l'alliance.



L'Ange de Dieu ou Yahovah, qui est Jésus Christ, a mis Abraham à l’épreuve, pour savoir s'il était fidèle à Dieu.



Genèse 22:1-18 1 Après ces choses, Dieu mit Abraham à l'épreuve, et lui dit: Abraham! Et il répondit: Me voici! 2 Dieu dit: Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t'en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je te dirai. 3 Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l'holocauste, et partit pour aller au lieu que Dieu lui avait dit. 4 Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit le lieu de loin. 5 Et Abraham dit à ses serviteurs: Restez ici avec l'âne; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer, et nous reviendrons auprès de vous. 6 Abraham prit le bois pour l'holocauste, le chargea sur son fils Isaac, et porta dans sa main le feu et le couteau. Et il marchèrent tous deux ensemble. 7 Alors Isaac, parlant à Abraham, son père, dit: Mon père! Et il répondit: Me voici, mon fils! Isaac reprit: Voici le feu et le bois; mais où est l'agneau pour l'holocauste? 8 Abraham répondit: Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l'agneau pour l'holocauste. Et ils marchèrent tous deux ensemble. 9 Lorsqu'ils furent arrivés au lieu que Dieu lui avait dit, Abraham y éleva un autel, et rangea le bois. Il lia son fils Isaac, et le mit sur l'autel, par-dessus le bois. 10 Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils. 11 Alors l'ange de l'Éternel l'appela des cieux, et dit: Abraham! Abraham! Et il répondit: Me voici! 12 L'ange dit: N'avance pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique. 13 Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes; et Abraham alla prendre le bélier, et l'offrit en holocauste à la place de son fils. 14 Abraham donna à ce lieu le nom de Jehova Jiré. C'est pourquoi l'on dit aujourd'hui: A la montagne de l'Éternel il sera pourvu. 15 L'ange de l'Éternel appela une seconde fois Abraham des cieux, 16 et dit: Je le jure par moi-même, parole de l'Éternel! parce que tu as fais cela, et que tu n'as pas refusé ton fils, ton unique, 17 je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. 18 Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix. (LSG)



Dieu savait quel serait le résultat. Il a mis Abraham à l’épreuve pour qu'Abraham sache ce qu'il serait. Abraham a été fidèle à Dieu en obéissant à Sa voix (c'est-à-dire à l'Ange de Yah[o]vah) et Dieu a renforcé Son alliance.



Hébreux 6:13-18 13 Lorsque Dieu fit la promesse à Abraham, ne pouvant jurer par un plus grand que lui, il jura par lui-même, et dit: 14 Certainement je te bénirai et je multiplierai ta postérité. 15 Et c'est ainsi qu'Abraham, ayant persévéré, obtint l'effet de la promesse. 16 Or les hommes jurent par celui qui est plus grand qu'eux, et le serment est une garantie qui met fin à tous leurs différends. 17 C'est pourquoi Dieu, voulant montrer avec plus d'évidence aux héritiers de la promesse l'immutabilité de sa résolution, intervint par un serment, 18 afin que, par deux choses immuables, dans lesquelles il est impossible que Dieu mente, nous trouvions un puissant encouragement, nous dont le seul refuge a été de saisir l'espérance qui nous était proposée. (LSG)



L'alliance était constituée de deux éléments immuables et faite dans un but immuable. Les points principaux de l'alliance sont :



¨ L'obéissance à la volonté de Dieu - "Marche devant ma face et sois intègre", ce qui veut dire observer les commandements de Dieu (Genèse 12:1; 17:1; 26:5).



¨Les promesses de Dieu.



Les descendants d'Abraham seraient multipliés énormément (Genèse 12:2; 17:5-6; 22:17).

· Dieu bénirait Abraham et rendrait son nom grand (Genèse 12:2; 17:6).

· À travers Abraham, toutes les nations seraient bénies (Genèse 12:3).

· Ils recevraient un pays béni pour toujours (Genèse 17:8).



Cette alliance a été étendue à Isaac et à ses héritiers (Genèse 17:19; 26:1-5; 24).



Genèse 17:19 Dieu dit: Certainement Sara, ta femme, t'enfantera un fils; et tu l'appelleras du nom d'Isaac. J'établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa postérité après lui. (LSG)



Genèse 26:1-5 1 Il y eut une famine dans le pays, outre la première famine qui eut lieu du temps d'Abraham; et Isaac alla vers Abimélec, roi des Philistins, à Guérar. 2 L'Éternel lui apparut, et dit: Ne descends pas en Égypte, demeure dans le pays que je te dirai. 3 Séjourne dans ce pays-ci: je serai avec toi, et je te bénirai, car je donnerai toutes ces contrées à toi et à ta postérité, et je tiendrai le serment que j'ai fait à Abraham, ton père. 4 Je multiplierai ta postérité comme les étoiles du ciel; je donnerai à ta postérité toutes ces contrées; et toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, 5 parce qu'Abraham a obéi à ma voix, et qu'il a observé mes ordres, mes commandements, mes statuts et mes lois. (LSG)



Genèse 26:24 L'Éternel lui apparut dans la nuit, et dit: Je suis le Dieu d'Abraham, ton père; ne crains point, car je suis avec toi; je te bénirai, et je multiplierai ta postérité, à cause d'Abraham, mon serviteur. (LSG)



L'alliance a été ensuite transmise à Jacob.



Genèse 28:13-15 13 Et voici, l'Éternel se tenait au-dessus d'elle; et il dit: Je suis l'Éternel, le Dieu d'Abraham, ton père, et le Dieu d'Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité. 14 Ta postérité sera comme la poussière de la terre; tu t'étendras à l'occident et à l'orient, au septentrion et au midi; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité. 15 Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans ce pays; car je ne t'abandonnerai point, que je n'aie exécuté ce que je te dis. (LSG)



Il existe des clefs importantes pour comprendre les significations spirituelles plus profondes dans la Bible. Dans la question de l'alliance, il y a de telles clefs. Le principe majeur est que Dieu a établi une relation dans l'Armée, qui est reflétée dans la famille d'Abraham. En tant que patriarche, Abraham reflète la position de Dieu le Père, de qui l'Armée est issue. Isaac est une représentation de Jésus Christ. Jacob est un type de tous les saints qui surmontent leurs péchés charnels humains et qui, en marchant dans la voie de Dieu, deviennent des fils de Dieu et font partie de la première résurrection. Ésaü représente ceux qui, bien qu'ayant le droit d'aînesse, le rejettent. À cause de cela, ils sont rejetés par Dieu. Par conséquent, ils font partie de la deuxième résurrection. Ce type/anti-type a d'abord été vu dans les générations d'Adam à Énoch. Le droit de reprendre la création est venu de l'obéissance trouvée dans la lignée de Seth. La lignée de Caïn reflétait la création déchue à cause de laquelle le monde d'alors a dû être détruit. On a de nouveau vu ce processus dans la descendance d'Abraham (voir l'étude La Doctrine du Péché Originel Partie 2 Les Générations d'Adam [248]).



L'alliance a ensuite été étendue d'Abraham à travers Isaac et Jacob (qui a été renommé Israël) aux descendants de Jacob, la nation entière d'Israël. Le reste du livre de la Genèse traite de la vie de Jacob, de sa famille et des circonstances qui ont conduit Israël, comme nation, à être en captivité parmi les Égyptiens. Lisez ces chapitres avec ces clefs en mémoire, en vous rappelant que chaque événement a des significations profondément spirituelles, avec des leçons à apprendre. À partir de là, nous voyons que l'alliance est établie avec Israël, en tant que peuple physique.



Dieu est conscient des difficultés de Son peuple. N'oubliant pas Son alliance, Il promet de les restaurer dans leur propre pays.



Exode 6:5-7 5 J'ai entendu les gémissements des enfants d'Israël, que les Égyptiens tiennent dans la servitude, et je me suis souvenu de mon alliance. 6 C'est pourquoi dis aux enfants d'Israël: Je suis l'Éternel, je vous affranchirai des travaux dont vous chargent les Égyptiens, je vous délivrerai de leur servitude, et je vous sauverai à bras étendu et par de grands jugements. 7 Je vous prendrai pour mon peuple, je serai votre Dieu, et vous saurez que c'est moi, l'Éternel, votre Dieu, qui vous affranchis des travaux dont vous chargent les Égyptiens. (LSG)



L'histoire de l'Exode a été traitée en détail dans les diverses études traitant de Moïse, de l'Exode, de la Pâque et des Pains sans Levain (voir les études Moïse et les Dieux d'Égypte [105], La Pâque [098] et Les Sept Grandes Pâques de la Bible [107]).



Cela nous amène au point où Dieu réitère Son alliance avec Son peuple à travers l'Ange de Dieu, qui a donné les Dix Commandements à Moïse. À ce moment-là, Moïse a aussi reçu tous les statuts et toutes les ordonnances avec lesquels gouverner la nation d'Israël. Moïse les a expliqués au peuple qui a accepté l'alliance.



Exode 24:3 Moïse vint rapporter au peuple toutes les paroles de l'Éternel et toutes les lois. Le peuple entier répondit d'une même voix: Nous ferons tout ce que l'Éternel a dit. (LSG)


L'Alliance avec Israël



L'alliance n'a pas été faite avec Israël parce qu'Israël était juste. Elle a été faite, parce que Dieu était juste et que les nations étaient mauvaises. Dieu honore Ses promesses et le but de l'alliance est souligné à plusieurs reprises.



La promesse à Abraham a été étendue à Isaac. Ensuite, l'alliance avec Israël a été étendue à sa progéniture, qui est devenue la nation d'Israël, étant nommée d'après lui. Le nom Israël est dérivé des termes hébreux qui signifient Il régnera comme Dieu (El). Ce nom reflète le but ultime de l'alliance de Dieu. Les élus régneront comme des élohim (voir l'étude Les Élus en tant qu'Élohim [001]). Ceci est mieux compris à partir de Zacharie 12:8. C'était la compréhension commune de la première église (voir en particulier Adv. Her d'Irénée).



Zacharie 12:8 En ce jour-là, l'Éternel protégera les habitants de Jérusalem, et le faible parmi eux sera dans ce jour comme David; La maison de David sera comme Dieu, comme l'ange de l'Éternel devant eux. (LSG)



Zacharie 12:8 En ce jour-là, l'Éternel défendra la population de Jérusalem. Le plus faible d'entre eux sera en ce jour-là comme David, et la dynastie de David sera comme Dieu même, comme l'ange de l'Éternel. (BDS-IBS)



C'est maintenant le temps de la fin. Il devrait être noté que l'intention de devant eux de la version LSG signifie à leur tête (voir la RSV). Le Messie est l'être à la tête des élus.



La raison de la mise en application de l'alliance est expliquée dans Deutéronome 9:4-5.



Deutéronome 9:4-5 4 Lorsque l'Éternel, ton Dieu, les chassera devant toi, ne dis pas en ton cœur: C'est à cause de ma justice que l'Éternel me fait entrer en possession de ce pays. Car c'est à cause de la méchanceté de ces nations que l'Éternel les chasse devant toi. 5 Non, ce n'est point à cause de ta justice et de la droiture de ton cœur que tu entres en possession de leur pays; mais c'est à cause de la méchanceté de ces nations que l'Éternel, ton Dieu, les chasse devant toi, et c'est pour confirmer la parole que l'Éternel a jurée à tes pères, à Abraham, à Isaac et à Jacob. (LSG)



Donc, les nations qui sont mauvaises doivent être renversées et le gouvernement doit venir par le Messie et les élus, en tant qu'Israël (voir Daniel 2:1 et suiv.).



Les points principaux de l'alliance avec le peuple sont :



1. Il serait leur Dieu et ils seraient Son peuple.

· Ils seraient Son trésor spécial ou peuple au-dessus de tous les peuples (Exode 19:5; Deutéronome 4:29).

· Ils seraient un peuple saint et juste (Deutéronome 6:25; 7:6; 10:15; 14:2,21, 26:18-19; 32:9; 1Rois 8:53; Psaume 33:12; 135:4; Ésaïe 41:8; 43:1; Jérémie 10:16).

· Ils devaient observer Ses commandements.



Deutéronome 26:18-19 18 Et aujourd'hui, l'Éternel t'a fait promettre que tu seras un peuple qui lui appartiendra, comme il te l'a dit, et que tu observeras tous ses commandements, 19 afin qu'il te donne sur toutes les nations qu'il a créées la supériorité en gloire, en renom et en magnificence, et afin que tu sois un peuple saint pour l'Éternel, ton Dieu, comme il te l'a dit. (LSG)



2. Dieu leur donnerait un pays pour toujours (Deutéronome 4:1; 6:25; 8:7-10; 11:9-12; 30:20).



3. Dieu s'attendait à l'obéissance qui apporterait la bénédiction à Son peuple (Deutéronome 6:2-3). Ceux qui ont observé les commandements ont survécu les 40 ans dans le désert (Deutéronome 4:4). Lisez aussi Deutéronome 6:24; 30:15-16; 19:20; 32:47 et Psaume 119.



4. Israël devait être un exemple pour toutes les nations. Elles verraient sa sagesse et sa compréhension et, ainsi, elles glorifieraient et honoreraient Dieu (voir Deut. 4:6-8; 6:25; 26:19). Cette sagesse a été évidente seulement lorsqu'ils obéissaient à Dieu. L'obéissance à Sa loi a établi leurs pensées (Psaume 119:1 et suiv.; Proverbes 16:3). Ils devaient être la lumière du salut pour les Païens (Psaume 67:1-3; 117:1-2).



5. Le but de la période dans le désert où ils ont été conduits par l'Ange de Dieu, était pour les rendre humbles et pour les mettre à l’épreuve. Les 40 ans dans le désert représentent la période que nous vivons en essayant de surmonter et de vivre de toute parole de Dieu, pour que nous puissions entrer dans le Royaume de Dieu à la première résurrection. La période dépeint aussi l'Église dans le désert pendant les 40 Jubilés. L'Exode était pour prouver s'ils obéiraient fidèlement à Dieu. En fait, la plupart ne l'ont pas fait. Seulement leurs enfants sont entrés dans la terre promise (Josué 5:6-7).



6. Les commandements devaient être observés. Ceci est répété maintes et maintes fois. Nous devons vivre de toute parole de Dieu (Deut. 30:15-20; 32:46-47). Ceci a été étendu et répété de nouveau à partir du temps de Christ (Matthieu 4:4). On voit que les commandements de Dieu et le témoignage ou la foi de Jésus Christ sont les facteurs qui déterminent l'adhésion des saints à l'alliance (Apoc. 12:17; 14:12). La loi sacrificielle était intégrale à la loi (voir Exode 20 à 34). La loi sacrificielle présageait le Messie et elle a été accomplie en lui. La loi n'a pas été abolie par cet acte. La séquence du système d'adoration n'a pas été changée. Le symbolisme a simplement pris une autre signification.



Israël a été incapable de maintenir son alliance avec Dieu. La plupart ont échoué dans le désert. Ils n'ont pas cru ou obéi à Dieu. Ils n'avaient pas la foi en Dieu. Leur punition a été de mourir et leurs enfants sont entrés dans la terre promise. En lisant le récit biblique, nous voyons que l'histoire entière d'Israël, dans l'Ancien Testament, indique les périodes de bénédictions, quand ils étaient obéissants, et les périodes de désastres, de captivité et d'oppression, quand ils se tournaient vers des dieux étrangers et n'étaient pas obéissants aux commandements de Dieu. Ceci a été enregistré dans la Bible afin que nous puissions apprendre à partir de ces exemples.



En comprenant ce que Dieu faisait avec Israël, nous pouvons développer notre foi et comprendre ce que nous devons faire pour entrer dans la terre promise (la vie éternelle dans le Royaume de Dieu). La plupart d'entre eux sont morts dans le désert, à cause de leur désobéissance (Hébreux 3:16-19). L'évangile leur a été prêché, mais ils ont manqué de foi (Hébreux 4:12). La promesse de l'alliance subsiste, n'ayant toujours pas été accomplie (Hébreux 4:1,8). Hébreux 8:7 nous dit que la première alliance n'était pas sans défaut.



Hébreux 8:7 En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n'aurait pas été question de la remplacer par une seconde. (LSG)



Cette seconde ou deuteros (SGD 1208) alliance était seconde dans le temps ou en rang. Elle a suivi la première ( protos SGD 4413) alliance. Cela a la signification d'une alliance antérieure dans le temps, la place ou l'ordre. Il n'y a aucun concept ici de réduire l'importance de la première alliance.



Ce n'était pas que l'alliance était imparfaite mais, plutôt, que les gens n'étaient pas capables de l'observer, parce qu'ils n'avaient pas accès à l'Esprit Saint de Dieu. Dieu savait qu'ils échoueraient.



Deutéronome 31:19-21 19 Maintenant, écrivez ce cantique. Enseigne-le aux enfants d'Israël, mets-le dans leur bouche, et que ce cantique me serve de témoin contre les enfants d'Israël. 20 Car je mènerai ce peuple dans le pays que j'ai juré à ses pères de lui donner, pays où coulent le lait et le miel; il mangera, se rassasiera, s'engraissera; puis il se tournera vers d'autres dieux et les servira, il me méprisera et violera mon alliance; 21 quand alors il sera atteint par une multitude de maux et d'afflictions, ce cantique, qui ne sera point oublié et que la postérité aura dans la bouche, déposera comme témoin contre ce peuple. Je connais, en effet, ses dispositions, qui déjà se manifestent aujourd'hui, avant même que je l'aie fait entrer dans le pays que j'ai juré de lui donner. (LSG)



Cependant, tel que déclaré, cela sert d'exemple pour ceux qui sont appelés. Cela montre à quel point notre appel est sérieux et ce qui est attendu de nous (1Corinthiens 10:5-6; 1Pierre 1:10-12). Cela montre aussi les conséquences de la désobéissance.



Hébreux 12:25 Gardez-vous de refuser d'entendre celui qui parle; car si ceux-là n'ont pas échappé qui refusèrent d'entendre celui qui publiait les oracles sur la terre, combien moins échapperons-nous, si nous nous détournons de celui qui parle du haut des cieux, (LSG)



Hébreux 2:3 comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu. (LSG)


La Nouvelle Alliance



Dieu a annoncé la venue de la Nouvelle Alliance par Ses serviteurs, les prophètes. L'avènement du Messie et la restauration d'Israël ont été prophétisés dans Ésaïe 11:1 à 12:6. Le retour de l'exil est aussi prophétisé dans Jérémie 30:1-24. Durant les derniers jours, les activités et le but seront compris. Le texte se réfère autant à Israël qu'à Juda et concerne la restauration sous une Nouvelle Alliance. À la fin, Juda se convertit et fait partie des élus, afin que les élus et la ville de Jérusalem ne se glorifient pas aux dépens de Juda (Zacharie 12:7). Le retour en Israël sur une base permanente a été prophétisé.



Jérémie 31:31-40 31 Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où je ferai avec la maison d'Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle, 32 Non comme l'alliance que je traitai avec leurs pères, le jour où je les saisis par la main pour les faire sortir du pays d'Égypte, alliance qu'ils ont violée, quoique je fusse leur maître, dit l'Éternel. 33 Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, après ces jours-là, dit l'Éternel: Je mettrai ma loi au-dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur cœur; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. 34 Celui-ci n'enseignera plus son prochain, ni celui-là son frère, en disant: Connaissez l'Éternel! Car tous me connaîtront, depuis le plus petit jusqu'au plus grand, dit l'Éternel; Car je pardonnerai leur iniquité, et je ne me souviendrai plus de leur péché. 35 Ainsi parle l'Éternel, qui a fait le soleil pour éclairer le jour, qui a destiné la lune et les étoiles à éclairer la nuit, qui soulève la mer et fait mugir ses flots, lui dont le nom est l'Éternel des armées: 36 Si ces lois viennent à cesser devant moi, dit l'Éternel, la race d'Israël aussi cessera pour toujours d'être une nation devant moi. 37 Ainsi parle l'Éternel: Si les cieux en haut peuvent être mesurés, si les fondements de la terre en bas peuvent être sondés, alors je rejetterai toute la race d'Israël, à cause de tout ce qu'ils ont fait, dit l'Éternel. 38 Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où la ville sera rebâtie à l'honneur de l'Éternel, depuis la tour de Hananeel jusqu'à la porte de l'angle. 39 Le cordeau s'étendra encore vis-à-vis, jusqu'à la colline de Gareb, et fera un circuit du côté de Goath. 40 Toute la vallée des cadavres et de la cendre, et tous les champs jusqu'au torrent de Cédron, jusqu'à l'angle de la porte des chevaux à l'orient, seront consacrés à l'Éternel, et ne seront plus à jamais ni renversés ni détruits. (LSG)



La Nouvelle Alliance montre ici une distinction fondamentale entre la première et la deuxième alliance. La deuxième alliance est écrite dans les cœurs et les esprits du peuple, afin que la loi puisse être observée par le peuple sans aide et sans faute. Elle n'élimine pas la loi. Elle perfectionne simplement son application dans l'individu, de sorte qu'il est capable d'exécuter la volonté de Dieu à travers Sa loi. Cette capacité et cette Nouvelle Alliance impliquent Juda, avant la reconstruction de Jérusalem, qui est la marque de l'achèvement de la séquence. Par conséquent, la restauration d'Israël ne sera pas complète avant le placement de Juda dans la Nouvelle Alliance.



Dans Jérémie, le mot pour Nouvelle Alliance est SHD 2319 chadash, qui signifie frais ou une nouvelle chose; il est dérivé de SHD 2318 chadash dont la racine principale être nouveau signifie causer la reconstruction, renouveler ou réparer. Dieu renouvelle donc Son alliance avec la nation. Il la renouvelle ou la restaure pour qu'elle puisse être observée à partir du cœur par l'intervention du Messie. Cependant, l'alliance est toujours avec Israël, comme nous le voyons. L'enseignement moderne et erroné que la Nouvelle Alliance supprime la loi de Dieu équivaut à l'incompréhension de la nature des alliances et des activités de Dieu. Ceux qui réduisent la loi de la moindre façon et qui enseignent de même aux hommes, sont considérés les plus petits dans le Royaume de Dieu.



Matthieu 5:17-20 17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. 18 Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. 19 Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. 20 Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux. (LSG)



Jusqu'à ce que le ciel et la terre passent, la loi de Dieu sera en vigueur. Elle sera enseignée et mise en application par Jésus Christ et ses vrais disciples. La distinction d'un véritable enseignant ou d'un prophète devient dès lors évidente suivant la manière dont il parle en rapport à la loi et au témoignage. S'il ne parle pas selon la loi et le témoignage, il n'y a aucune lumière ou aurore en lui (Ésaïe 8:20) - l'Étoile du Jour n'est pas en lui (2Pierre 1:19). L'alliance de Dieu est toujours en vigueur et elle sera accomplie. Elle deviendra intégrale pour tous.



Hébreux 8:10 Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur cœur; Et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. (LSG)



Hébreux cite Jérémie. Hébreux montre que la Nouvelle Alliance a de meilleures promesses.



Hébreux 8:6 Mais maintenant il a obtenu un ministère d'autant supérieur qu'il est le médiateur d'une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses. (LSG)



L'Ancienne Alliance était physique. La Nouvelle Alliance est spirituelle, mais elle est néanmoins basée sur les mêmes lois et principes. Dieu promet ou explique les choses suivantes :



· Il serait leur Dieu et ils seraient Son peuple.



Dieu avait alors affaire avec la nation physique d'Israël. Maintenant, Il a affaire avec la nation spirituelle d'Israël. Tous ceux qui cherchent à faire la volonté de Dieu et qui sont baptisés font partie de l'Israël spirituel. C'est l'Église qui est maintenant Israël; c'est-à-dire l'Église qui observe toutes les lois et tous les commandements de Dieu. Ce sont ceux qui marchent sur le chemin étroit, à travers la porte étroite. Il y en a peu qui les trouvent (Matthieu 7:13-14). Dieu a donc affaire avec peu, non pas plusieurs, à cet égard et durant cet âge.



Matthieu 7:13-14 13 Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. 14 Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. (LSG)



· Dieu leur donnerait un pays pour toujours.



Les Chrétiens recevront la vie éternelle dans le Royaume de Dieu. La mesure de la capacité de recevoir la vie éternelle est basée sur la connaissance du Seul Vrai Dieu et de Son fils Jésus Christ, qu'Il a envoyé (Jean 17:3; 1Jean 5:20).



· L'obéissance apporterait des bénédictions.



Les Chrétiens doivent vivre de toute parole de Dieu.



Matthieu 4:4 Jésus répondit: Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. (LSG)



· Ils doivent observer les Commandements.



Jean 14:15 Si vous m'aimez, gardez mes commandements. (LSG)



Souvenez-vous que Dieu a donné Ses commandements à Moïse à travers l'Ange de Yahovah, qui est devenu plus tard Christ. Ce sont les saints qui observent les commandements de Dieu (Apoc. 12:17; 14:12).



· Ils seront une bénédiction pour les nations.



Le salut viendra à tous les peuples par l'exemple et l'enseignement des gens de Dieu qui prêchent la vérité (Actes 10:34-35; 13:46-47; Matthieu 5:14). Dieu ne fait pas acception de personnes - tous ceux qui le craignent et qui vivent de Sa parole Lui sont acceptables. Nous devons être la lumière du monde.



Actes 13:47 Car ainsi nous l'a ordonné le Seigneur: Je t'ai établi pour être la lumière des nations, pour porter le salut jusqu'aux extrémités de la terre. (LSG)



· Christ éprouve la fidélité des Chrétiens (Romains 8:27; Apoc. 2:23). Notre foi est éprouvée par le feu (1Pierre 1:7); nous devons être saints (1Pierre 1:15-16); nous sommes jugés maintenant (1Pierre 4:17); nous sommes corrigés et disciplinés, afin que nous puissions hériter l'alliance (Hébreux 12:1-10).



· Nous sommes obligés d'observer la Loi (Matthieu 5:17-18; Actes 24:14; Romains 2:13; 3:31; 7:12). Cette loi est la loi parfaite de liberté par laquelle nous sommes jugés (Jacques 1:25; 2:12).



Jacques 1:25 Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l'œuvre, celui-là sera heureux dans son activité. (LSG)



Toute la loi doit être observée, pas seulement une partie de la loi.



Jacques 2:8-12 8 Si vous accomplissez la loi royale, selon l'Écriture: Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien. 9 Mais si vous faites acception de personnes, vous commettez un péché, vous êtes condamnés par la loi comme des transgresseurs. 10 Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. 11 En effet, celui qui a dit: Tu ne commettras point d'adultère, a dit aussi: Tu ne tueras point. Or, si tu ne commets point d'adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi. 12 Parlez et agissez comme devant être jugés par une loi de liberté, (LSG)



Les niveaux de la loi consistent à respecter les personnes aussi de sorte que la loi est entièrement enfreinte à ce niveau. La complexité de la question en termes de l'Esprit Saint exige une explication. Ceux qui enseignent que la loi est supprimée ne semblent même pas comprendre les principes de base de la Nouvelle Alliance. Les commentaires de Paul sont extrêmement mal compris et déformés en relation à la loi (voir l'étude Les Textes des Œuvres de la Loi- ou MMT [104]).



L'alliance est donc toujours en vigueur et elle n'a pas tellement changé. Mais quelle est la différence entre l'Ancienne et la Nouvelle ? C'est l'Esprit Saint. Les Israélites de l'Ancien Testament ont échoué parce qu'ils n'avaient pas l'Esprit Saint. Ils n'étaient pas convertis. Avant sa mort, Christ a dit à Pierre, dans Luc 22:32, qu'il devait renforcer ses frères, quand il serait converti. Christ savait que, jusqu'à ce qu'ils n'aient reçu l'Esprit Saint à la Pentecôte, ils ne seraient pas convertis.



C'est la différence importante. Christ a dit que nous devions nous repentir et être baptisés. Sur demande, après le baptême, symbolisé par l'imposition des mains, l'Esprit Saint est donné et il écrit la loi dans nos cœurs. À partir de ce moment-là, nous pouvons commencer à surmonter nos faiblesses et à développer notre foi et notre connaissance de Dieu et de Christ. Nous continuons à grandir dans la connaissance et la compréhension de la loi et dans la manière que nous devons vivre et adorer Dieu.



À partir des exigences de Jean 17:3 et 1Jean 5:20, il s'ensuit qu'il faut comprendre que Jésus Christ n'est pas le Seul Vrai Dieu, mais plutôt Son fils qu'Il a envoyé pour nous qualifier pour l'alliance et la vie éternelle à travers le premier commandement. Le Trinitarisme et son compagnon, le Binitarisme, sont des infractions au premier commandement et disqualifient donc l'individu pour le Royaume de Dieu. Au vingtième siècle, très peu, en fait, héritent la Nouvelle Alliance et la vie éternelle.



Israël Moderne



Les Israélites de la Nouvelle Alliance sont ceux qui deviennent les enfants de Dieu à travers Jésus Christ. L'Israël moderne comprend les enfants d'Abraham. Ils sont ceux qui font les oeuvres d'Abraham et qui entendent les paroles de Dieu (Jean 8:39-47). Ce ne sont pas les descendants physiques qui sont les enfants mais les descendants spirituels. Dieu est capable de susciter des enfants à Abraham à partir de pierres comme Jean le Baptiste l'a dit (Luc 3:8). Les enfants de la promesse sont vus comme la progéniture (Romains 9:6-8; Galates 3:7).



Romains 9:6-8 6 Ce n'est point à dire que la parole de Dieu soit restée sans effet. Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas Israël, 7 et, pour être la postérité d'Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants; mais il est dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité, 8 c'est-à-dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité. (LSG)



Tous sont greffés sur l'arbre d'Israël (Romains 11:17). Ils sont greffés sur l'arbre d'Israël parce que la promesse de l'alliance appartient toujours à Israël (Éphésiens 2:12). Ces enfants, qui constituent Israël, sont aujourd'hui l'Église (Romains 4:14,17; 11:17; Jean 8:39-47; Galates 3:26-29; 6:16). Aussi :



1Jean 5:1-5 1 Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l'a engendré aime aussi celui qui est né de lui. 2 Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous pratiquons ses commandements. 3 Car l'amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles, 4 parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi. 5 Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? (LSG)



Autrement dit, Israël est maintenant une nation spirituelle de gens appelés par Dieu et donnés à Christ, qui :



· Se sont repentis;

· Ont été baptisés;

· Ont reçu l'Esprit Saint;

· Adore le Seul Vrai Dieu;

· Obéissent à Ses commandements; et

· Croient que Christ est Son fils qu'Il a envoyé (Jean 17:3).



Ceux-ci sont ceux à qui les prophètes ont parlé et que les prophètes ont servi dans leurs messages (1Pierre 2:12).



Il est important de noter que l'amour de Dieu est disponible seulement sur une base ininterrompue à ceux qui gardent l'alliance (Psaume 103:17-18; Psaume 25:10). Cependant, Dieu recevra tous ceux qui se repentent et leurs péchés seront pardonnés.



Nous avons maintenant examiné ce qu'est l'alliance et qui elle concerne. Nous savons que l'alliance est un contrat entre deux parties qui s'engagent à des responsabilités spécifiées dans ledit contrat. Les deux parties sont Dieu et Israël. L'église entière du Nouveau Testament devient l'Israël de Dieu par désignation (Galates 6:16). Ceux-ci sont les enfants de la promesse (Romains 9:6-8). L'alliance de Dieu est le but de la création et du plan du salut tel qu'exprimé dans les Écritures Saintes.


Les Responsabilités de Dieu et d'Israël



Dieu a un amour inébranlable. Il garde Son alliance envers ceux qui L'aiment, qui Le craignent et qui observent Son alliance (Psaume 103:17-18) et Ses commandements (Psaume 33:17-18; 106:45; Néhémie 1:5; 9:32; Daniel 9:4; 1Rois 8:23). Il reçoit ceux qui se repentent de leur infidélité mais Il condamne l'infidèle (Romains 3:3-8). Il envoie la rédemption et le salut (Psaume 111:9). Il protège Son peuple en le guidant vers son héritage (Psaume 5:11-12; 105:8-15).



Ses voies sont la miséricorde et la vérité pour ceux qui gardent Son alliance (Psaume 25:10). Il enseigne, protège et pardonne. Il est fidèle et miséricordieux mais Il se retire de nous quand nous sommes infidèles. Nous pouvons prendre refuge dans Son amour (Psaume 36:7). Son amitié est pour ceux qui Le craignent. Il leur fait connaître Son alliance (Psaume 25:14). L'alliance entière est donc basée sur la crainte de Dieu.



Les gens d’Israël doivent se rappeler ce que Dieu a fait pour eux (Deutéronome 4:23,30-31; Psaume 77:5-15; Psaume 105). Ils doivent rester fidèles, être dédiés et L'attendre avec confiance et patience en Le remerciant (Psaume 26:1-3; 33:20-22; 92:2; 125:1-2) et en observant toujours les commandements.



Pour ce faire, il est nécessaire d'étudier la Bible, de prier et de jeûner. Nous développons ainsi une relation forte autant avec Dieu qu'avec Christ afin que nous puissions grandir dans la connaissance, la foi et l'amour de Dieu et de notre prochain.



C'est seulement en gardant l'alliance avec Dieu que nous pouvons comprendre le Plan du Salut, parce que le plan est révélé seulement à ceux qui observent cette alliance. Tel que déclaré précédemment, nous participons à l'alliance en nous repentant de nos anciennes voies et en nous tournant vers Dieu en étant baptisés (Marc 16:16). Nous recevons alors l'Esprit Saint par la prière, symbolisé par l'imposition des mains faite par un Ancien de Dieu. Puis, nous sommes éprouvés par le feu et le sacrifice. Ensuite, nous sommes réunis avec Dieu selon les termes de l'alliance (Psaume 50:5).



Psaume 50:3-6 3 Il vient, notre Dieu, il ne reste pas en silence; Devant lui est un feu dévorant, autour de lui une violente tempête. 4 Il crie vers les cieux en haut, et vers la terre, pour juger son peuple: 5 Rassemblez-moi mes fidèles, qui ont fait alliance avec moi par le sacrifice! - 6 Et les cieux publieront sa justice, car c'est Dieu qui est juge. -Pause. (LSG)



Ceux-ci sont le korban des fêtes. Ils sont les élus des 144,000 (voir l'étude Les Récoltes de Dieu, les Sacrifices des Nouvelles Lunes et les 144,000 [120]). Les élus sont persécutés pour leur engagement envers l'alliance (Apoc. 12:17; 14:12). Ils font partie d'une armée qui est destinée au renversement et à la subjugation des pouvoirs spirituels qui gouvernent les nations de la planète. Les élus ont le pouvoir d'abattre des forteresses.



À travers le sacrifice de Christ (la Pâque), l'enlèvement des péchés (les Pains sans Levain) et la réception de l'Esprit Saint (la Pentecôte), nous sommes capables d'être réconciliés avec Dieu en tant que Ses premiers-fruits. Au retour de Christ (la Fête des Trompettes), nous ferons partie de la première résurrection. Les élus sont réconciliés avec Dieu par Christ et ce, depuis son ascension. Les nations seront réconciliées avec Dieu quand Satan sera emprisonné pour la durée du Millenium (symbolisé par le Jour des Expiations). En utilisant l'Esprit Saint, Christ et les élus enseignent à toutes les nations la façon de vivre à l'intérieur de l'alliance pendant le Millenium (la Fête des Tentes).



À la fin du Millenium, tous ceux qui n'ont pas précédemment eu l'occasion seront ressuscités (la deuxième résurrection). On leur enseignera à leur tour les exigences de l'alliance et ils recevront aussi, en fin de compte, la vie éternelle (le Dernier Grand Jour ou le Jugement du Grand Trône Blanc).



Des études ont été écrites sur chacun de ces Jours Saints de Dieu. Elles expliquent leur signification et comment ils devraient être observés.



Qu'arrive-t-il à ceux qui ne respectent pas l'alliance de Dieu ? Ceux-ci constituent deux groupes de gens. Ceux qui, comme Ésaü, ont eu l'occasion et qui l'ont rejetée et ceux qui n'ont jamais eu l'occasion de connaître Christ. Aucun des deux groupes n'entre dans la première résurrection qui est la meilleure résurrection (Hébreux 11:35; Apoc. 20:6). Ils sont tous ressuscités à la fin du Millenium. Ils apprendront la vérité et auront tous l'opportunité de vivre selon la volonté de Dieu.



Ceux qui persistent à rejeter Dieu mourront et leurs corps seront brûlés. Cependant, c'est la volonté de Dieu que personne ne périsse (2Pierre 3:9). Il semblerait donc qu'à la fin, la plupart se repentiront et recevront la vie éternelle, ce qui est le but ultime du Plan du Salut.



L'alliance de Dieu comprend un certain nombre d'aspects. L'alliance est faite avec la nation d'Israël, c'est-à-dire les élus. Elle comporte aussi les aspects du gouvernement et du contrôle, ceux-ci étant basés sur les concepts de la guerre. Cette guerre est spirituelle. Il y a donc un certain nombre de questions étroitement liées à l'élection. La question entière a rapport à la bataille entre les forces de l'Armée. La question primaire est alors celle-ci : qui règnera et comment règnerons-ils ?


Le Gouvernement



L'alliance que Dieu a faite avec David et ses descendants a rapport au trône et elle a été établie pour toujours. Le gouvernement a été établi en Israël sous le Messie et sur le trône de David (Psaume 89:3-4). Psaume 89:5-7 montre que ce gouvernement inclut le conseil de l'Armée Sainte. Ce gouvernement et cette lignée sont spirituels (Apoc. 5:9-10). Cette lignée sera éternelle (Psaume 89:19 et suiv.). David est le premier d'une lignée de l'alliance qui durera toujours (Psaume 89:28).



Cela est basé sur l'obéissance aux commandements de Dieu, à Ses lois et à ses ordonnances (Psaume 89:30-32). La violation de la loi entraîne une punition mais cela ne viole pas l'alliance que Dieu a promise (Psaume 89:33-37). À partir de ce texte, il s'ensuit que le Messie ne peut pas hériter le trône de David et répudier les termes de l'alliance qui ont établi le trône dans la lignée de David. Cela s'étend donc à tous les élus, la maison de David, qui recherchent le sacerdoce et la royauté en tant qu’élohim (Zacharie 12:8).



Pour effectuer cela, l'élection d'Israël dans une armée en tant que fils de Dieu, était le but primaire de l'alliance. Cela sera examiné dans la 2ème partie.



Il est important de comprendre que la majorité des nations du monde n'obéissent pas à Dieu actuellement. Les gens en général n'acceptent pas la Bible en tant que comme Sa parole inspirée. Ils ne suivent pas les enseignements et l'exemple de Christ. Ils ne veulent pas accepter l'alliance de Dieu. À cause de ce fait, Dieu réprimandera les peuples de la terre. Il leur demandera de se repentir et punira ceux qui ne se repentiront pas. Cela sera réalisé en relâchant de la contrainte imposée sur eux, les anges qui se sont rebellés à cause de la création de l'humanité, en premier lieu. Plusieurs prophéties bibliques prédisent les désastres du temps de la fin - les guerres, les tremblements de terre, la peste, la famine, etc. - causés par l'esprit de rébellion de l'humanité aux lois de Dieu.



Si les nations se repentaient, ces choses pourraient être évitées, mais les prophéties nous disent que l'humanité ne se repentira pas et qu'elle détruira presque cette terre. Christ reviendra bientôt pour sauver son peuple, les saints. Ceux-ci sont ceux qui observent les commandements de Dieu et qui gardent le témoignage du Messie (Apoc. 12:17; 14:12). Pour effectuer cette conquête, Dieu requiert une armée de nouveaux fils de Dieu. Nous verrons quelle est cette élection. Serez-vous l'un d'entre eux ?



2ème Partie - L'Armée de Dieu



Dans la 1ère partie, nous avons vu que l'Église est l'élément d'Israël que nous appelons l'Israël Spirituel. En effet, la nation d'Israël n'est plus seulement un concept physique. Cet aspect a été changé à partir de l'Incarnation et de la résurrection du Messie. Le concept du but et de la responsabilité d'Israël a aussi changé avec cette restructuration spirituelle. Pour comprendre le rôle d'Israël durant les derniers jours, nous devons comprendre quel était le rôle d'Israël, quand il a été établi en premier lieu sous Aaron et Moïse.



Exode 6:26 montre qu'Aaron et Moïse ont reçu l'ordre de sortir Israël d'Égypte selon leurs armées. Le mot est SHD 6635 et il est le même que celui utilisé partout dans le Pentateuque, à savoir tsaba. Il signifie une multitude de personnes, particulièrement reconnue comme étant organisée pour la guerre. Ce mot est aussi utilisé à propos de l'Armée Céleste. L'utilisation du terme est certainement distinctive et peut-être curieuse. Tsaba est utilisé partout dans le Pentateuque, de nouveau dans les Psaumes (Psaume 44:9; 60:10; 68:12) et dans Ésaïe 34:2. La forme singulière est utilisée dans 1Chroniques 20:1; 27:34; 2Chroniques 25:7; 26:13.



Le livre de 1Samuel utilise un terme entièrement différent avec ses dérivés, à savoir SHD 4630 ma'arah, signifiant un endroit ouvert et implicitement, une armée (de la marge); 4634 ma'arakah, signifie un agencement ou un tas, et, de là, un ordre militaire et ainsi une armée disposée en ordre ou en concentration; 4264 machaneh signifie un campement (de voyageurs ou de troupes). 2Rois et 1Chroniques utilisent SHD 2428 chayil, qui signifie une force soit d'hommes, soit de moyens, soit d'autres ressources aussi comme des biens, la richesse, la vertu, le courage, la force. Job 25:3 emploie SHD 1416 geduwd, qui est utilisé à propos d'une foule, particulièrement de soldats mais aussi de voleurs. La forme singulière est utilisée dans 2Chroniques 25:9-10, 13. Le Cantique des Cantiques 6:13 utilise SHD 4264 machaneh.



Le Pentateuque utilise la forme singulière de SHD 2428, dans Exode 14:9 et Deutéronome 11:4, comme le fait 1Samuel 17:21; 1Rois 20:19,25; 2Rois 25:5,10; 2Chroniques 13:3,14:8.



Il semble qu'une distinction soit faite entre les armées d'Israël, qui sont le tsaba ou l'Armée de Dieu et les armées des nations. On peut voir un exemple de cela dans 2Chroniques 24:24 qui se réfère à l'armée des Syriens en utilisant SHD 2428, qui signifie une force et 2Chroniques 26:13 où tsaba est utilisé. Cette distinction semble être conservée dans Néhémie 2:9 et 4:2, en référence aux armées de Samarie. Les mêmes termes sont utilisés à propos des armées de Babylone (Jérémie 32:2; 34:1,7 etc.). Le même terme est constant partout dans les livres de Jérémie, Ézéchiel, Daniel et Joël. La seule différence est trouvée dans Zacharie 9:8, où SHD 4675 matstsaba a été utilisé; il signifie une garde militaire. Le roi d'Israël, le Messie, entoure sa maison pour la protéger.



La distinction semble délibérée et continuelle. L'armée d'Israël est une armée sous l'Éternel des Armées, Yahovah Sabaoth. Les forces opposées sont simplement ces forces rangées contre Israël, en tant que Son peuple choisi et placé sous le Messie. L'Armée d'Israël a été sortie d'Égypte, comme une armée, dans le but express de montrer la distinction entre elle et les forces des nations. De ce point de vue, nous pouvons alors continuer à examiner ce qui arrive dans le récit biblique entre Dieu et le peuple de Son alliance.



Comme nous l'avons vu, Israël est sorti d'Égypte en tant que l'armée de Dieu (Exode 6:26; 7:4; 12:51). Ils ont été choisis et décrits comme des hommes de guerre (Josué 5:4-6). Tous ceux qui ont été sortis d'Égypte, comme hommes de guerre, sont morts dans le désert. Josué a circoncis Israël à Guilgal, car ceux qui étaient nés dans le désert n'avaient pas été circoncis. Tous les hommes de 40 ans et moins ont donc été circoncis à Guilgal, comme nouvelle armée. Cette signification a rapport à l'Église et aux quarante Jubilés dans le désert, entre l'Incarnation et l'Avènement du Messie. L'histoire de Josué et de la chute de Jéricho a rapport à la chute des nations et aux guerres de l'Apocalypse (voir les études La Chute de Jéricho [142], Les Sept Sceaux [140] et Les Sept Trompettes [141]).



Cette sélection à Guilgal devait procéder à l'établissement de la royauté sous David. David savait qu'Israël était l'armée du Dieu vivant (1Samuel 17:26,36,45). David a vu qu'il combattait pour Dieu dans Son armée et que Goliath de Gath et les Philistins avaient défié Dieu (voir aussi l'étude David et Goliath [126]). L'élection en tant que l'armée de Dieu a continué depuis le début. David a reconnu que c'était l'armée de Dieu avant de devenir roi, durant le règne de Saül. L'élection n'est donc pas spécifique à un leader.



Les termes et les points de vue continuent à travers les prophètes et les écrits de l'Ancien Testament, comme nous l'avons vu. La terminologie est utilisée par le Messie dans le Nouveau Testament. Christ s'est vu engagé dans une guerre et il a utilisé cette terminologie. Matthieu 12:28-29 le démontre.



Matthieu 12:28-29 28 Mais, si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous. 29 Ou, comment quelqu'un peut-il entrer dans la maison d'un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort? Alors seulement il pillera sa maison. (LSG)



Christ était en train de piller la maison du dieu de ce monde. Paul a aussi utilisé cette terminologie.



Colossiens 2:15 il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix. (LSG)



Le triomphe de Christ a ainsi commencé à la Crucifixion. Suite à son succès, l'Église a été formée et elle a commencé une nouvelle phase de la lutte. Ce processus dure depuis quarante Jubilés, soit deux mille ans. Les batailles finales sont les plus importantes. La lutte est dépeinte dans les empires mentionnés dans Daniel 2. Le Messie est la pierre qui détruit finalement la dernière phase de l'empire des dix orteils et qui établit son Royaume pour toujours (Daniel 2:34-35,42-45).



Les guerres de la fin sont décrites en détail dans l'Apocalypse (voir les diverses études). Le Messie utilise les forces des nations contre elles-mêmes. Elles seront emmenées à Jérusalem pour être détruites par leur propre puissance et leurs propres armes. Les armes et les armements seront suffisants pour procurer des ressources à Israël pour la durée du Millenium. Ce processus est décrit comme le pressoir de la colère de Dieu. La séquence des guerres sera décrite séparément (voir les études Les Trente Dernières Années : la Lutte Finale [219] et Les Grandes Lignes de la Chronologie de L’Âge [272]).



Les fils de Dieu ont été placés au-dessus des nations (Deutéronome 32:8, le Texte Masorétique et, de là, les versions KJV, LSG et DBS-IBS traduident les enfants d'Israël selon une altération récente, voir la Septante et les Manuscrits de la Mer Morte). Ces êtres se sont rebellés et ils sont aussi détruits en pouvoir. Ceux-ci sont les dominations qui sont pillées. La guerre est donc spirituelle et physique - étant faite contre Satan et son royaume. Satan utilise et manipule les nations en tant que le prince de la puissance de l'air (Éphésiens 2:2).



En tant que l'Ange de Yahovah, Christ a choisi et formé un système administratif parmi l'Israël physique, au Sinaï. Il a choisi et formé un nouveau système parmi l'Église du Nouveau Testament par l'ordination des douze apôtres, des 70, des 120, et cetera jusqu'aux 144,000. Chacun de ces individus est choisi par Dieu et donné à Christ pour cette lutte.



Les Chrétiens sont donc appelés afin de faire partie de l'armée de Dieu. On leur a donné le pouvoir sur les esprits impurs (Matthieu 10:1). La guerre n'est pas contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres et contre les esprits méchants dans les lieux célestes (Éphésiens 6:12). Cette guerre exige ainsi que nous témoignions et luttions contre ces pouvoirs. Les Chrétiens ont une obligation de se faire entendre quant à la conduite de leur société.



Cette guerre n'est pas faite avec des armes charnelles.



2Corinthiens 10:3-4 3 Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. 4 Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. (LSG)



Notre combat est un combat de la foi dans lequel nous saisissons la vie éternelle (1Timothée 6:12). Notre statut est donc élevé par ce processus. Les élus sont choisis pour être des soldats et pour faire la guerre.



2Timothée 2:3-4 Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus Christ. 4 Il n'est pas de soldat qui s'embarrasse des affaires de la vie, s'il veut plaire à celui qui l'a enrôlé; (LSG)



La Préparation pour la Guerre en tant que l’Armée de Dieu



Dieu combattait aux côtés d’Israël seulement s'ils n'étaient pas souillés par l'iniquité et les pouvoirs du mal. La nation devait donc être sanctifiée et purgée des idoles (Josué 7:11-13). Il y avait ainsi deux aspects.



La nation d'Israël devait être purgée de l'idolâtrie, sinon, elle était sujette à l'invasion. L'étape suivante est qu'ils devaient être réconciliés avec Dieu et sanctifiés par le processus du sacrifice. Ce système de sacrifices présageait le Messie qui a remplacé le processus sacrificiel dans l'Église. Par la circoncision du cœur, l'Église a été placée à un niveau plus élevé de responsabilité d'obéissance à la loi de Dieu (Deutéronome 30:6; Jérémie 4:4). Dieu veut l'obéissance et la miséricorde et non pas le sacrifice (Osée 6:6; Romains 5:19; 6:16; 16:19,26). Christ a appris l'obéissance par les choses qu'il a souffertes (Hébreux 5:8). À cette fin, nous offrons notre corps, comme un sacrifice vivant (Romains 12:1).



La direction de Dieu était primordiale pour déterminer les actions de la nation à la guerre. Cela concernait aussi les actions de la nation contre ses propres tribus, comme ce fût le cas avec Benjamin (Juges 20:18). Le roi prenait aussi conseil auprès de Dieu à travers les prophètes ou l'Urim (1Samuel 14:37; 23:2,4; 30:8). Dieu répondait par des rêves, par l'Urim ou par les prophètes, mais il ne répondait pas, si le roi ou la nation était souillé par l'idolâtrie.



La nation était isolée sous Dieu. Pour cette raison, l'idolâtrie était interdite. La formation d'alliances avec d'autres nations qui étaient elles-mêmes idolâtres embrouillait simplement la question des activités de Dieu. Par conséquent, de telles alliances étaient interdites, étant vues comme une trahison de l'alliance et une alliance de remplacement (Exode 23:32; Deutéronome 7:2; Juges 2:2-3; 2Rois 16:7; Jérémie 22:9).



Les alliés de la nation étaient les forces de Dieu seulement - c'est-à-dire l'Armée angélique sous Jésus Christ, qui était le capitaine des armées de Dieu (Josué 5:14-15; voir l'étude La Chute de Jéricho [142]). Les anges combattaient pour Israël (Juges 5:20; 2Chroniques 32:21; Daniel 10:13-14,20-21). Il est à noter que Daniel a reçu la compréhension que le conflit couvrirait une longue période de temps et inclurait la période connue comme étant les derniers jours (Daniel 10:13-14).



Les forces du monde et la méchanceté de ses systèmes doivent être vaincues, renversées et remplacées par la justice et la vertu et ce, par les fils de Dieu (Jean 16:33; Romains 12:21; 1Jean 2:13; 4:4; 5:4). Ce processus de guerre a été mis en branle à partir du Pentateuque et il est enchâssé dans l'alliance qui est conditionnelle aux lois de Dieu. Cette alliance est basée sur la compréhension que Dieu se battra avec l'Armée pour Israël, si Israël est obéissant (Deutéronome 7:2; Josué 1:2-9). Dieu ne rompra pas l'alliance (Juges 2:1-2).



Lorsque Israël est devenu l'Église, cette condition a été placée sur l'Église. Par conséquent, on peut voir avec raison que les arguments antinomiens du Christianisme moderne sont une tromperie Satanique dont le but est de placer l'Église de Dieu en état d'infraction de l'alliance. La fiction qui dit que la Nouvelle Alliance a éliminé l'Ancienne Alliance et a supprimé les commandements de Dieu est donc employée pour obscurcir ou détruire la compréhension de l'alliance de Dieu.



Dieu est déterminé à détruire le mal, en commençant avec Israël. Ainsi, si Israël est corrompu par le mal, ce qui est équivalent à un manque de connaissance (Ésaïe 5:13) ou à mettre sa confiance dans le mensonge (Jérémie 13:24-35), Dieu suscitera d'autres peuples pour détruire la puissance d'Israël et le réprimander (Ésaïe 63:10; Ézéchiel 5:8-17; 35:3), en l'emmenant en captivité et en détruisant le pays (Jérémie 1:3; 13:19; 20:6; Ézéchiel 12:11; 39:23; Amos 9:4). Il les a prévenus dès le commencement (Deutéronome 28:63-66).



Cette punition s'applique à la période entière de la prophétie. Elle s'applique aussi aux derniers jours et à l'Israël spirituel et physique, s'ils péchaient (Amos 5:18-27; 7:7-17; Michée 1:3-4,16).



L'Assyrie est la verge ou le marteau que Dieu utilise pour raser Son peuple; le pays sera des ronces et des épines (Ésaïe 7:20-25). Dieu a utilisé l'Assyrie pour punir à travers les prophéties (Ésaïe 8:1-10). La tempête qui vient de l'Assyrie châtiera Israël (Ésaïe 10:22; 28:4) et règnera sur lui (Osée 11:5). L'Assyrie a cédé la place à Babylone qui est devenue le marteau de la terre entière (Jérémie 50:23). Nebuchadnezzar a été envoyé pour punir Israël et le transformer en un désert (Jérémie 5:15-17; 21:11-14; 27:6; 34:2,22; 43:10; Ézéchiel 21:8-17). Cependant, Babylone sera elle-même détruite par la vengeance de Son temple (Jérémie 50:23,28).



L'ancien système tournait autour du pillage de la nation, soit au profit d'Israël (Nombres 31:11-12; Deutéronome 20:14; Josué 22:8), soit à ses dépens (Ésaïe 10:6; Ézéchiel 7:21).



Dieu a parlé à travers Ésaïe pour montrer à Israël qu'une confédération ne réussirait pas à contrecarrer Son but. Dieu devait être un objet de crainte et d'adoration (Ésaïe 8:12-14). Dieu est un sanctuaire, mais Il est devenu une pierre d'achoppement pour les deux maisons d'Israël et pour Jérusalem. Ils n'ont rien compris, parce que la loi et le témoignage ont été scellés et retenus parmi Ses disciples (Ésaïe 8:16), à cause de leur désobéissance délibérée. Ainsi, nous voyons que la loi et le témoignage ont dû être déplacés ou transférés dans un nouveau système de disciples de Dieu. Celui-ci devait être l'Église sous le Messie.



Il y a donc deux éléments, en Israël, qui participent à la bataille. Mais la capacité de l'Israël physique a été réduite jusqu'à l'établissement de l'Église. Il est maintenant secondaire à l'Église et seulement lorsqu'ils obéissent aux commandements de Dieu. C'est la raison pour laquelle Israël a été saigné à blanc par la guerre, ce siècle-ci. Après la Deuxième Guerre Mondiale, on a permis aux démons de construire un nouveau système sur une nouvelle base afin qu'Israël puisse être réprimandé au prochain conflit.



Israël est impur en tant que nation. Elle est souillée et l'est plus maintenant que dans les siècles passés. Les sacrificateurs et les prophètes sont souillés. Il n'y a personne qui puisse s'interposer ou servir de haie ou de mur défensif pour Israël, lors du jour du Seigneur. Les sacrificateurs sont donc condamnés et enlevés, parce qu'ils empêchent la connaissance et gênent l'entrée du Royaume de Dieu (Luc 11:42). Ils sont enlevés afin qu'Israël puisse enfin voir (Ézéchiel 13:1-16; Matthieu 23:13-39; voir l'étude Le Mesurage du Temple [137]).



La Restauration



La restauration arrive après qu'Israël se repente. Les précédents historiques pour cela sont bien documentés. Dieu traite avec la nation pendant sa captivité. Israël semble se tourner vers Dieu seulement sous l'adversité. Israël a été emmené en captivité sous Shalmaneser. Ils ont été dispersés au nord de l'Assyrie. Cela a été fait afin qu'Israël puisse prendre son droit d'aînesse. Juda a été emmené en captivité par les Babyloniens. Dieu a épargné ceux qui sont allés volontairement (Jérémie 38:17) mais Il s'est retourné contre ceux qui ont résisté ou qui se sont enfuis (Jérémie 38:18 à 42:22, en particulier 42:17).



La purification finale est sévère, en effet. Le tiers qui reste est épuré de nouveau et le reste est la Sainte Progéniture (Ésaïe 6:13). Durant les derniers jours, la survie en Israël dépend donc du fait de se convertir et de joindre l'armée de Dieu. Les derniers éléments sont brûlés de nouveau et les élus eux-mêmes sont épurés par le feu. La séquence a commencé avec la destruction de Jérusalem (Ézéchiel 5:1-17). La phase suivante a eu lieu dans la dispersion et la purification d'Israël dans tous les pays qu'ils ont occupés (Ézéchiel 6:1-14). La destruction et la purification doivent continuer jusqu'à ce que la nation ait été nettoyée (Ézéchiel 7:1-27).



Dieu purifie par l'épreuve, mais Il n'abandonne pas Son peuple. Il a de la miséricorde pour eux (Ésaïe 54:7-8; Jérémie 46:28). Il juge les nations qui traitent avec Israël et les traite en conséquence (Matthieu 25:31-46). Ce jugement s'applique autant à Israël comme nation qu'à Israël comme Église.



Babylone a été utilisée pour punir Israël, mais elle a été jugée sur sa miséricorde. Elle a été impitoyable (Jérémie 30:16; 51:34-37). Par conséquent, les Mèdes ont été suscités par Dieu pour s’occuper des Babyloniens (Ésaïe 13:17; 45:1-6). La destruction de Babylone est venue de l'Est. La séquence est mentionnée dans Ésaïe 46 et 47. L'oiseau affamé de l'Est y est mentionné. La séquence semble avoir une dualité, qui s'applique aux jours de la fin ou au Jour du Seigneur. Les Mèdes sont de nouveau mentionnés dans Jérémie 50 et 51. Le contexte est celui des derniers jours, lors du pardon d'Israël. Ce temps verra l'établissement perpétuel de l'alliance, qui ne sera pas rompue (Jérémie 50:5). On devrait comprendre que Babylone est un système aussi bien qu'une ville. Quand l'Apocalypse a été écrite, elle n'existait pas. La ville avait été détruite et une autre ville, à un autre endroit, était appelée ainsi. Cependant, Babylone n'était pas comprise comme étant cette ville-là non plus, mais plutôt le centre mondial du pouvoir et de la religion - une ville ayant sept collines, mentionnées comme des montagnes, parce qu'elles représentent des pouvoirs nationaux (Apoc. 17:1-18). Cette ville pourrait difficilement être une autre que Rome.



Le système babylonien sera détruit et laissé en désolation (comme Sodome et Gomorrhe), parce qu'il représente l'antithèse du système de l'alliance établie par Dieu. Le Jour du Seigneur est donc inextricablement associé à la chute de Babylone (voir aussi Jérémie 51:6-10). Le verset 11 associe la chute avec les Mèdes, cependant, la formulation est futuriste et prophétique. Notez que Jérémie 51:7 utilise le même langage qu'Apocalypse 17:2.



Jérémie 51:7 Babylone était dans la main de l'Éternel une coupe d'or, qui enivrait toute la terre; Les nations ont bu de son vin: C'est pourquoi les nations ont été comme en délire. (LSG)



Le conflit est contre ce système et les démons qu'il représente.



Le message est que Dieu a mis à part un peuple pour accomplir Son but. Toutes les choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon Son dessein (Romains 8:28). En tant qu'Armée de Dieu, Israël n'a pas le choix. Il doit se battre ou mourir et ce, conformément aux règles que Dieu a données. La nation périra à cause de son iniquité. Les élus ne peuvent pas éviter le jugement et l'engagement. Ils en font partie pour toute sa durée.



Si la nation a eu un temps plus facile dans les années précédentes et a pu éviter de s'engager, tel n'est pas le cas maintenant. Plus les standards de la nation se détériorent, plus la captivité approche. Seul le repentir assure le salut.



Un reste est laissé à la nation (Ésaïe 1:9). C'est la Sainte Progéniture, comme nous l'avons vu. Israël est restauré après le jugement ou la correction (Jérémie 4:27; 31:2; Ézéchiel 6:8-9; Joël 2:18-19; Malachie 3:17). Cela mène au repentir et à la réconciliation (Esdras 8:13; Ésaïe 10:20; Jérémie 31:18-19; Ézéchiel 6:9; 14:21-23). La restauration finale est une restauration à Sion; c'est le but des élus (Ésaïe 4:2-4; 37:32; Apoc. 7:1-17; 14:1-5).



La séquence du rejet à la restauration visait d’abord la nation sous la royauté. Ensuite, la nation a été rejetée, en tant que sacerdoce, à cause du silence des prophètes. Cela a été fait par la dispersion du Temple et de son sacerdoce.



La destruction de Jérusalem et la dispersion ont permis à Israël, dans la dispersion, et non pas à Juda, de devenir la nation montrant les fruits de la conversion, en tant que le dépôt de la foi dans l'Église. Tous les Païens pourraient ainsi être appelés dans l'Église. Les nations pourraient être traitées sur une base progressive et les élus pourraient être appelés durant la période de temps entre l'Incarnation et l'Avènement.



La fin ne viendra pas avant que le pouvoir du peuple saint ne soit dispersé (Daniel 12:7). La dispersion s'ensuit, après que le prince du peuple saint lutte contre les nations et les élus sont délivrés. Cela commence le processus "résurrection-millenium-résurrection" (Daniel 12:1-2). La période des temps devait être complète avant que la fin ne puisse venir.



Le livre de Daniel mentionne la période de sept temps (Daniel 4:16) et aussi la période moindre de trois temps et demi (Daniel 12:7). La période moindre est à l'intérieur de la plus grande. La période plus grande a pris fin le 1er Nisan de l'année sacrée 1996/97. La période des 1,260 ans de l'Apocalypse a fini en 1850. Il y a aussi presque 1,260 ans ou un temps, des temps et la moitié d'un temps entre la montée de Nebuchadnezzar à la bataille de Carchemish, en 605 AEC (avant l'ère courante) et la déclaration du Saint Empire Romain, en 590 EC (ère courante) - le commencement des pieds de fer et d'argile. Les trois temps et demi suivants ont couvert la période de 1,260 ans jusqu'à la dissolution du Saint Empire Romain. La différence de temps de 64 ans a commencé la période des guerres de la fin en 1914-18. En 1996/97, le temps des Païens a pris fin (voir les études Le Signe de Jonas et l'Histoire de la Reconstruction du Temple [013] et La Chute de l'Égypte: la Prophétie des Bras Cassés de Pharaon - Phase Un Partie Deux [036]). Les trente ans des guerres de l'Apocalypse ont commencé. Cette séquence est décrite dans l'étude Les Trente Dernières Années : la Lutte Finale [219].



La restauration est une conquête progressive de la planète à partir de Jérusalem au cours d’une période de temps où la planète est subjuguée. Cette période est représentée par le mois durant lequel les bergers sont enlevés. C'est le mois à la fin de la marche dans le désert avant d’entrer dans la terre promise. La guerre avec les Amalécites contre lesquels Israël a combattu au début de la marche dans le désert dépeint le conflit prophétique de la guerre contre Israël et l'Église qui devait durer jusqu'à la subjugation de Canaan à la fin de la période. Amalek était la première des nations (Nombres 24:20). Apparemment, Amalek avait la prééminence sur l'Égypte pour ce rang (peut-être comme les Hyksos) – pourtant, elle sera détruite. La période à partir de la guerre contre Amalek jusqu’à la chute de Jéricho (voir l'étude La Chute de Jéricho [142]) présage ce processus (voir l'étude Commentaire sur Esther [063] pour ce conflit avec l'Église). D’autres aspects sont traités à : http://www.ccg.org/_domain/holocaustrevealed.org/ (en anglais).



La subjugation de Canaan est aussi symbolique de la période de la restauration de la planète, après la guerre et avant la triple récolte du Jubilé de 2027/8. Le système sera mis en application. La loi sera donnée aux nations qui apprendront la discipline.



Les élus seront des êtres spirituels en ce temps-là. Ils seront des élohim comme l'Ange de Yahovah à leur tête (Zacharie 12:8). Les faibles d'Israël retourneront à Jérusalem et ils seront, de même qu'Israël, comme David. C'est la période de la restauration (Zacharie 12:7-8).



Dieu est vu comme le libérateur d'Israël et la force qui détruit ses ennemis. Il n'utilise pas Israël par l’entremise de sa force (voir Psaume 18:29-50; 44:4-8). Cependant, Israël a été détruit par Dieu, bien qu'ils aient prétendu avoir été irréprochables sous l'alliance (voir Psaume 44:9-21, en particulier les versets 17-21). Psaume 44:22 continue mais c'est à cause de toi qu'on nous égorge tous les jours, qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Ce texte est cité dans Romains 8:36 et précède le cri à l'Éternel afin qu'Il agisse et rachète Israël. Le texte s'applique donc aussi à l'Église des derniers jours. Cette alliance est donc ininterrompue et centrale à la rédemption.



Il semble y avoir aussi un aspect physique à la bataille des derniers jours qui implique autant Juda qu'Éphraïm. Zacharie 9:9-11 montre que le Messie est central à l'alliance et que les arcs de guerre seront anéantis.



Zacharie 9:9-11 9 Sois transportée d'allégresse, fille de Sion! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem! Voici, ton roi vient à toi; Il est juste et victorieux, Il est humble et monté sur un âne, sur un âne, le petit d'une ânesse. 10 Je détruirai les chars d'Éphraïm, et les chevaux de Jérusalem; Et les arcs de guerre seront anéantis. Il annoncera la paix aux nations, et il dominera d'une mer à l'autre, depuis le fleuve jusqu'aux extrémités de la terre. 11 Et pour toi, à cause de ton alliance scellée par le sang, Je retirerai tes captifs de la fosse où il n'y a pas d'eau. (LSG)



La bataille est peut-être une bataille spirituelle entre Sion et la Grèce.



Zacharie 9:12-17 12 Retournez à la forteresse, captifs pleins d'espérance! Aujourd'hui encore je le déclare, Je te rendrai le double. 13 Car je bande Juda comme un arc, Je m'arme d'Éphraïm comme d'un arc, et je soulèverai tes enfants, ô Sion, contre tes enfants, ô Javan! Je te rendrai pareille à l'épée d'un vaillant homme. 14 L'Éternel au-dessus d'eux apparaîtra, et sa flèche partira comme l'éclair; Le Seigneur, l'Éternel, sonnera de la trompette, Il s'avancera dans l'ouragan du midi. 15 L'Éternel des armées les protégera; Ils dévoreront, ils vaincront les pierres de la fronde; Ils boiront, ils seront bruyants comme pris de vin; Ils seront pleins comme une coupe, comme les coins de l'autel. 16 L'Éternel, leur Dieu, les sauvera en ce jour-là, comme le troupeau de son peuple; Car ils sont les pierres d'un diadème, qui brilleront dans son pays. 17 Oh! quelle prospérité pour eux! quelle beauté! Le froment fera croître les jeunes hommes, et le moût les jeunes filles. (LSG)



Ceci est plus aisément compris après les deux millénaires des conflits religieux basés sur la théologie grecque erronée. Ce processus, basé sur l'épistémologie du système platonique, a mis en mouvement un faux système qui a été adapté par les Romains et qui a empêché la vraie conversion d'incalculables millions de gens.



Sous Christ, Israël en tant qu'Église, prend des captifs (Éphésiens 4:8) et règne sur les nations qui les ont opprimés (Ésaïe 14:1-3; 48:1-22). Ce dernier texte forme la base de l'injonction pour les gens de Dieu de sortir de Babylone. Ceux qui dévorent Israël seront dévorés (Jérémie 30:16; 50:37; Sophonie 2:9). La phase finale est le règne sous le Messie, la restauration de la nation d'Israël et l'interaction paisible des Païens avec Israël (Psaume 18:35-50; Ésaïe 60:1-22; 61:1-11).



À partir de ce temps, la loi est établie et provient de Sion (Ésaïe 2:3). Dans cette restauration, le système entier sera rétabli, tel qu'il a été donné à Moïse au Sinaï par Jésus Christ en tant que l'Ange de Yahovah. La restauration de la loi sera accompagnée par un exode d'Israël (Ésaïe 66:1-2,10-24). Les Nouvelles Lunes et les Sabbats seront observés. Toutes les nations observeront les fêtes. Elles enverront leurs délégués à Jérusalem à la Fête des Tentes, sinon elles ne recevront aucune pluie en saison. Elles subiront aussi les plaies d'Égypte.



Zacharie 14:16-19 16 Tous ceux qui resteront de toutes les nations venues contre Jérusalem monteront chaque année pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armées, et pour célébrer la fête des tabernacles. 17 S'il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armées, la pluie ne tombera pas sur elles. 18 Si la famille d'Égypte ne monte pas, si elle ne vient pas, la pluie ne tombera pas sur elle; Elle sera frappée de la plaie dont l'Éternel frappera les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles. 19 Ce sera le châtiment de l'Égypte, le châtiment de toutes les nations qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles. (LSG)



C'est de cette façon que la terre sera contrôlée. La terre entière obéira à Dieu et à Sa loi sous le Messie qui mettra en application cette loi, avec l'aide des élus qui seront comme des élohim dans l'assemblée de Dieu (Zacharie 12:8).





3ème partie - L'Individu dans l'Alliance



L'individu existe dans l'alliance, comme membre choisi de la nation d'Israël, dans un certain nombre d'aspects. La personne est appelée dans une relation d'alliance avec Dieu, en tant que Son fils. Les femmes sont aussi les fils de Dieu, car il n'y aura ni homme, ni femme dans le monde spirituel (Luc 20:34-35). L'aspect féminin est aussi reflété par le fait que nous sommes la fiancée de Christ et que nous faisons partie du Corps de Christ. Les fils individuels de Dieu font alors partie des saints, soit ceux mis à part pour Dieu.



Les individus deviennent une partie du vignoble de Dieu. Ils sont donc les vignes de Dieu et cultivés en tant qu’une partie du vignoble, conformément aux paraboles de la vigne (Jean 15:1-9). Israël est alors établi comme le vignoble de l'Éternel et les hommes de Juda sont le plant qu'Il chérit (Ésaïe 5:7). L'individu est alors utilisé comme un serviteur de Dieu. La relation d'alliance englobe tous ces aspects sur une base individuelle, avant que la nation d'Israël ne puisse être perfectionnée dans sa relation d'alliance.



L'alliance est donc une relation continuelle à facettes multiples entre la nation d'Israël et les individus qui constituent cette nation et Dieu qui les a choisis comme la nation dans laquelle Il établirait Son alliance pour toujours et avec tous.


Les Fils de Dieu



L'Armée Céleste est constituée des fils de Dieu. Ils ont existé avant la fondation de la planète et ils constituaient la famille de Dieu (Job 1:6; 2:1; 38:4-7). Par l'entremise de Satan qui était un fils de Dieu (Job 1:6), certains se sont divisés et rebellés (Apoc. 12:4). Dieu guérit cette division et réconcilie la création avec Lui par l'entremise de Jésus Christ (Job 5:1-14).



La première phase de ce processus a été commencée avec Adam qui a échoué. Toutefois, Dieu avait vu que la nouvelle réconciliation était nécessaire après le déluge et par les descendants d'Abraham (Genèse 17:7-8). Dieu a voulu mettre à part un peuple qui Lui serait fidèle et Il l'a fait par l'alliance qu'Il a faite avec Abraham et ses descendants pour toujours (Genèse 17:7-8; Exode 7:4; 19:6; Lévitique 11:45; 20:26; 26:12; Deutéronome 7:6; 14:2,21; 26:17-19; 28:10; 29:12-13; 2Samuel 7:24; 1Chroniques 17:22; Jérémie 7:23; 11:4).



La nation d'Israël a été mise à part, comme l'héritière du droit d'aînesse, en tant que fils premier-né. Israël a été appelé à sortir d'Égypte pour devenir le fils premier-né et les enfants d'Éloah (Exode 4:22-23; Deutéronome 14:1; 32:8, 17-19 (notez qu'Éloah est l'objet du sacrifice); Ésaïe 1:2). Dieu a appelé Israël à être saint par l'obéissance à Sa voix, à s'attacher à Lui, comme une ceinture s'attache à la taille d'un homme (Jérémie 13:11) et à Lui obéir de tout son cœur (Jérémie 24:7; 31:1; 32:38; Ézéchiel 11:20; 14:11; 36:28; 37:23,27; Zacharie 8:8).



Dieu portera et délivrera Ses enfants et ce, dès leur conception (Ésaïe 46:3-4). Il ne les oubliera pas (Ésaïe 49:15). Dieu est le Père et le Créateur d'Israël (Ésaïe 63:16; 64:8). Le Père est le Guide de la jeunesse d'Israël (Jérémie 3:4).



Dieu a établi Israël en tant que Ses enfants afin qu'ils ne se détournent pas de Lui (Jérémie 3:19). Cependant, ils se sont détournés de Lui (Jérémie 3:22). Dieu a donc rejeté Israël. Dieu rachètera de nouveau Ses enfants (Ésaïe 43:6). Par l'entremise d'Ésaïe et d'Osée, Il a prophétisé qu'Il les rétablira comme fils de Dieu (Osée 1:10). Ce processus sera effectué par le Messie qui reproduira de nouveau l'appel de sortir d'Égypte et qui commencera la restauration de nouveau hors d’Égypte (Osée11:1).



Bien qu'Israël ait été appelé à adorer le Dieu Très-Haut, qui est le Père, personne ne voulait L'exalter (Osée 11:7). Ceci est vrai maintenant des Trinitaires et des Binitaires. Les fils de Dieu ont été appelés à une relation spéciale avec Dieu, en tant que peuple saint. Cela ne signifiait pas qu'ils étaient saints, quand ils ont été appelés. En fait, c'était tout le contraire. C'est Dieu qui les rend saints.


La Division de l'Alliance à l'intérieur l'Israël



Éphraïm est appelé le cher fils de Dieu. Éphraïm a donc aussi le droit d'aînesse. Il y a ainsi deux aspects au fait d'être le fils, un en Juda et un autre en Éphraïm. Le Messie, qui est de la lignée de Juda, devait devenir le premier-né d'Israël d'entre les morts (Romains 8:29). Il a été le premier-engendré que Dieu a emmené dans le monde (Hébreux 1:6).



La royauté a été établie dans la lignée de David et le Temple devait être construit dans sa lignée. Salomon a été l’homme désigné pour commencer ce travail (1Chroniques 22:10; 2Samuel 7:14) et le trône du Royaume serait établi pour toujours. Le trône est, par conséquent, intégral aussi à l'alliance (voir l'étude Le Mesurage du Temple [137]).



L'alliance des fils de Dieu est établie avec les Païens par l’entremise de l'adoption et ce, depuis la fondation de l'Église du Nouveau Testament (Romains 8:14-15; 9:4,6-8; Galates 4:4-7).



Galates 4:4-7 4 mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la loi, 5 afin qu'il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l'adoption. 6 Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l'Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père! 7 Ainsi tu n'es plus esclave, mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu. (LSG)



Cette phase a marqué une transformation dans la relation des nations de serviteurs de Dieu, à fils de Dieu. Ainsi, les Païens sont devenus les héritiers de la promesse, comme fils de Dieu, en devenant une partie d'Israël. Le concept de service et de serviteur de Dieu est examiné ci-dessous.



Les élus sont fils de Dieu par la foi en Jésus Christ (Galates 3:26). Les élus sont alors des cohéritiers avec Jésus Christ (Romains 8:17; Galates 3:29; 4:7; Tite 3:7; Hébreux 1:14; 6:17; 11:9; Jacques 2:5; 1Pierre 3:7). Ils sont aussi le peuple saint de Dieu (Romains 1:7; 1Pierre 1:15-16; 2:9).



1Pierre 1:15-16 15 Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu'il est écrit: 16 Vous serez saints, car je suis saint. (LSG)



Le concept de la sainteté provient de l'extension du pouvoir de Dieu. Elle est déléguée par l'utilisation de Son nom. Par conséquent, Son nom est saint et il ne doit pas être utilisé en vain ou profané (Exode 20:7; Lévitique 19:12). Les nations devaient avoir peur d'Israël, parce qu'il a été appelé du nom de Dieu (Deutéronome 28:10). Israël signifie il régnera comme Dieu. Israël devait donc être saint (Lévitique 20:26).



Les fils ont reçu le nom de Dieu, parce qu'ils devaient devenir les fils de Dieu (Deutéronome 32:2-3). Ils devaient devenir Ses héritiers. La première phase était un héritage physique, comme peuple séparé, d'une agréable portion de la Terre (Genèse 17:7-8; Lévitique 20:24; Deutéronome 4:20-21; 4:37-38). Israël honore Dieu à cause des délices de son héritage (Jérémie 3:19).



Le pays ne devait pas être souillé ou profané (Deutéronome 15:4; 19:10; 20:16; 21:23; 24:4; 25:19; 26:1). La souillure incluait la condition de l'individu qui était maudit de Dieu, sous la loi (Deutéronome 21:23).



Dieu a donné la Terre aux nations à l'aide de divisions et de frontières (Deut. 32:8). Il la donne à qui Il choisit (Psaume 24:1). L'héritage est donc divisé et alloué par Dieu. Il a alloué un héritage à l'Armée et ce sont ces gens qui ont reçu des terres. L'héritage a été réparti d'après le nombre des fils de Dieu dans l'Armée et les nations ont été divisées d'après leur nombre (Deutéronome 32:8, la RSV; voir aussi la LXX et les MMM). Le peuple de Yahovah est son héritage (Psaume 33:12; 78:71; 105:10-11; 135:12; 136:21-22; Jérémie 10:16).



Jérémie 10:14-16 14 Tout homme devient stupide par sa science, tout orfèvre est honteux de son image taillée; Car ses idoles ne sont que mensonge, il n'y a point en elles de souffle, 15 Elles sont une chose de néant, une œuvre de tromperie; Elles périront, quand viendra le châtiment. 16 Celui qui est la part de Jacob n'est pas comme elles; Car c'est lui qui a tout formé, et Israël est la tribu de son héritage. L'Éternel des armées est son nom. (LSG)



Israël a donc été réservé comme la portion de Yahovah des Armées. Israël était la verge de Son héritage. Israël avait donc une fonction à accomplir dans l'établissement de l'héritage de Dieu. Yahovah des Armées est le Père. Yahovah des Armées travaille par l'entremise de Yahovah d'Israël, qu'Il a oint au-dessus de ses camarades (Psaume 45:6-7; Hébreux 1:8-9). Yahovah d'Israël est l'Ange de Yahovah et est un élohim (Zacharie 12:8) comme le deviendront les fils de Dieu.



Cependant, la chair et le sang ne peuvent pas hériter le Royaume de Dieu (1Corinthiens 15:50). Le Royaume et l'héritage anticipent donc le spirituel. Israël ne pouvait pas devenir fils de Dieu dans la chair. L'injustice ne peut pas hériter le Royaume de Dieu (1Corinthiens 6:9). Cependant, c'est le bon plaisir du Père de nous donner le Royaume (Luc 12:32), qui est notre héritage. À notre résurrection, nous deviendrons les fils de Dieu et égaux aux anges (Luc 20:36).



Ceux qui ont accepté Christ ont reçu le droit de devenir les fils de Dieu (Jean 1:12). C'était le but de l'Incarnation, pour que nous puissions voir l'amour de Dieu et être Ses fils (1Jean 3:1-2; Apoc. 21:7). La première alliance peut seulement être accomplie ou achevée à travers la deuxième.


L'Extension de l'Alliance par le Rejet



C'est à cause du rejet de Dieu, comme Père, par Israël que ce droit à l'héritage a été accordé par Christ aux nations à l'extérieur d'Israël, après la destruction de Juda. Il leur avait promis leur héritage, comme fils, sous l'alliance (Exode 23:28-31; 34:11; Josué 3:10; 24:18; 1Chroniques 17:21). L'héritage a été perdu, parce qu'Israël a profané l'alliance par l'idolâtrie et l'iniquité (Ésaïe 59:3; Jérémie 16:18; Ézéchiel 36:17). Dieu a envoyé Israël en captivité et les a dispersés parmi les nations, à cause de leur violation de l'alliance (Lévitique 26:33; Deutéronome 29:25-28; Jérémie 7:15,34; 8:3; 13:24; 16:11-13; 18:17; 22:28; 27:10; Ézéchiel 12:14-15).



Jérémie 16:11-13 11 Alors tu leur répondras: Vos pères m'ont abandonné, dit l'Éternel, ils sont allés après d'autres dieux, ils les ont servis et se sont prosternés devant eux; Ils m'ont abandonné, et n'ont point observé ma loi. 12 Et vous, vous avez fait le mal plus encore que vos pères; Et voici, vous suivez chacun les penchants de votre mauvais cœur, pour ne point m'écouter. 13 Je vous transporterai de ce pays dans un pays que vous n'avez point connu, ni vous, ni vos pères; Et là, vous servirez les autres dieux jour et nuit, car je ne vous accorderai point de grâce. (LSG)



Le service à d'autres dieux est donc une punition avec la désolation et la privation que cela cause. Parce que Dieu avait fait d'eux Son peuple, quand Il ne s'est pas battu pour eux, ils sont devenus la proie des démons et des nations qui sont sous leur contrôle et personne ne s'est soucié d'Israël (Jérémie 30:17).



L'honneur de porter le nom de Dieu a été aussi enlevé et la nation a cessé d'exister. Juda n'a pas non plus pu porter le nom. Israël a profané le nom et, de là, l'a oublié (Ésaïe 17:10; 51:13; Jérémie 2:32; 3:21; 13:25; 18:15; 23:27; Ézéchiel 23:35; Malachie 1:6-8).



Jérémie 23:26-27 26 Jusques à quand ces prophètes veulent-ils prophétiser le mensonge, prophétiser la tromperie de leur cœur? 27 Ils pensent faire oublier mon nom à mon peuple par les songes que chacun d'eux raconte à son prochain, comme leurs pères ont oublié mon nom pour Baal. (LSG)



Dieu a permis qu'Israël soit abandonné pour être profané, parce qu'ils avaient profané Son nom (Ézéchiel 7:21-22; 20:21-26; 24:21). Le manque de connaissance causé par la profanation s'ajoute à l'ignorance du peuple. Israël est détruit par le manque de connaissance (Osée 4:6) et ils ne sont plus le peuple de Dieu (Osée 1:9).



Osée 4:6 Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J'oublierai aussi tes enfants. (LSG)



Le sacerdoce qui cause la décadence morale du peuple en n'enseignant pas, est enlevé complètement et leurs enfants sont oubliés. En effet, il doit en être ainsi - pour que les erreurs qui leur ont été enseignées ne soient pas préservées. Seulement ceux qui sont loyaux envers la vérité sont préservés.



Au cours des siècles, la dispersion est arrivée dans des situations différentes, mais toujours pour les mêmes raisons. Avec l'Incarnation, Dieu a établi Son système à l’intérieur des hommes, sous Jésus Christ. Cette alliance a été renouvelée et l'Esprit Saint a été rendu disponible à ceux choisis par Dieu, à une échelle beaucoup plus grande que précédemment connue sous les prophètes. Ce groupe a été prédestiné, choisi, appelé, justifié et glorifié (Romains 8:28-30). Ce groupe reçoit l'Esprit Saint afin que les individus puissent être obéissants à la loi de Dieu qui provient de Sa nature. En revêtant la nature de Dieu et en étant à l'image de Christ qui est l'image du Dieu invisible, ils sont obéissants par nature, étant à Son image, comme l'était Christ. Les élus sont l'image de Dieu, de la même manière que Christ est cette image du créateur (Romains 8:29; 1Corinthiens 11:7; Colossiens 1:15; Colossiens 3:10; Hébreux 1:3). Tous ceux qui font partie de ce groupe sont les fils de Dieu, de la même manière que Christ est un fils de Dieu, lui qui est le premier de plusieurs frères, en tant qu'anges et élohim (Zacharie 12:8; Romains 8:29; Apoc. 6:11; 12:10; 19:10; 22:9).



La restauration se produira à deux niveaux, physique et spirituel. La pleine restauration, impliquant l'Israël physique aussi, est préfigurée dans Ésaïe 35:10; 48:20; 51:11; 52:1-12; Jérémie 30:18-21; 31:1-14. Le personnage central dans la restauration est le serviteur de Dieu, qui est le Messie à partir d'Ésaïe 52:13-15 (voir aussi Ésaïe 53:4-10) et qui confond les nations à partir de son aspersion. Cette aspersion prend la forme des élus choisis de Dieu, qui sont sanctifiés par son sang et par l'Esprit Saint.



Ésaïe 52:13-15 13 Voici, mon serviteur prospérera; Il montera, il s'élèvera, il s'élèvera bien haut. 14 De même qu'il a été pour plusieurs un sujet d'effroi, -Tant son visage était défiguré, Tant son aspect différait de celui des fils de l'homme, - 15 De même il sera pour beaucoup de peuples un sujet de joie; Devant lui des rois fermeront la bouche; Car ils verront ce qui ne leur avait point été raconté, ils apprendront ce qu'ils n'avaient point entendu. (LSG)



La restauration totale de Jérusalem arrive au retour du Messie (Ésaïe 51:11; 60:1-5). C'est un point essentiel dans la structure gouvernante et dans l'alliance de Dieu. Depuis l'Incarnation, l'adoption comme fils, a reposé dans l'Église seulement et non pas dans la nation. La restauration est prolongée, après l'avènement et la restauration de Sion (Ésaïe 49:14-16; Jérémie 31:8-9,21; Osée 1:10; 11:8-11) que Dieu n'oubliera pas.



À partir de ce point, Israël reçoit un nom, meilleur que celui de fils et de filles, qui ne sera pas retranché (Ésaïe 56:5; 62:2; 65:15). Ils seront comme des élohim (Zacharie 12:8). L'observance des Sabbats et de l'alliance de Dieu est centrale et conditionnelle à ce statut (Ésaïe 56:4; Jacques 1:25; 2:24; Apoc. 12:17; 14:12). Par conséquent, un enseignant qui préconise l'élimination de la loi de Dieu, comme faisant partie de la deuxième alliance, vole la couronne de ceux qui l'écoutent (Apoc. 3:11).



Osée 1:10 Cependant le nombre des enfants d'Israël sera comme le sable de la mer, qui ne peut ni se mesurer ni se compter; et au lieu qu'on leur disait: Vous n'êtes pas mon peuple! on leur dira: Fils du Dieu vivant! (LSG)



Jérémie 24:7 Je leur donnerai un cœur pour qu'ils connaissent que je suis l'Éternel; ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu, s'ils reviennent à moi de tout leur cœur. (LSG)



Israël est donc purifié du péché et reçoit un nouveau cœur et un nouvel esprit, qui obéiront à Ses lois et Lui seront fidèles, de même qu'à Son alliance (Deutéronome 30:6; Psaume 147:2-3; Jérémie 24:7; 32:40; 50:20; Ézéchiel 36:24-28; Osée 14:4). Une partie de cette purification est effectuée par l'enlèvement des systèmes des démons, tels qu'ils ont été établis parmi les nations (Ézéchiel 34:29; 36:13-15,21-23).



La restauration physique est centrale pour le nouveau système millénaire, sous le Messie (Psaume 105:43-45; Ésaïe 11:11; Jérémie 16:15; 30:3; 31:4; Ézéchiel 11:17; 34:27; 36:8-12,24-38; Amos 9:14-15). Elle est appuyée par la richesse de la mer et des nations (Ésaïe 60:5). Cette restauration d'Israël est à titre de peuple saint et d'exemple pour les nations. Le Messie gouvernera le monde à partir de Jérusalem (Ésaïe 60:13-14; 62:12; Michée 4:6-7; Sophonie 3:19-20).



L'adhésion à l'alliance de Dieu est cruciale pour la résurrection des saints dans la première résurrection (Apoc. 20:4-6). Ils seront alors pour toujours avec le Seigneur et ce, dans une grande joie (Ésaïe 51:1; Jérémie 31:1-14; 1Thes. 4:15-17). Ils seront aussi ressuscités pour faire partie d'une administration, sous David, dans l'accomplissement de l'alliance de Dieu concernant la royauté (Ézéchiel 34:22-24).



La royauté est étendue aux élus et sur la Terre (Apoc. 5:10). Cette administration agit en tant que Temple, en plus d'être des rois et des sacrificateurs (1Corinthiens 3:9,16-17). La structure est construite sur Christ en tant que la pierre angulaire et sur les apôtres et les prophètes en tant que la fondation (1Corinthiens 3:11; Éphésiens 2:20). Les Philadelphiens sont les piliers (Apoc. 3:12). Les élus sont le bâtiment général, en tant que pierres vivantes (1Pierre 2:4-8). Les élus sont donc membres de la maison du roi et, par conséquent, sont des élohim comme l'Ange de Yahovah à leur tête (Zacharie 12:8) (voir aussi Les Pilliers de Philadelphie [283]).



Serviteurs de Dieu et Fiancées de Christ



La famille de Dieu est ainsi restaurée, autant au ciel et que sur la terre. Tous doivent devenir des fils spirituels de Dieu. Pour établir la famille, les éléments doivent être présents. Deux concepts sont primordiaux dans le plan pour réaliser ce but.



Le premier est celui du service. Israël a été appelé en tant que serviteur de Dieu. Cela devait céder la place au statut de fils par adoption, pour que nous puissions devenir les parents de notre branche de la famille. Par conséquent, le concept de l'alliance, comme fiancées de Christ, est central pour les élus. Les élus sont les fils de Dieu et les fiancées de Christ, peu importe le sexe du membre du corps.



Dieu est le Père Céleste et le Dieu des Armées, mais la famille humaine est placée sous la paternité de Christ, qui est ainsi un père éternel (Ésaïe 9:6). Il y a plusieurs paternités dans le ciel et sur la terre, sous la famille entière de Dieu (patria, Éphésiens 3:14-15; voir l'Interlinéaire de Marshall). Les élus sont les fiancées de Christ pour exécuter, sous le Messie, la relation familiale sur la terre.



Dans ce processus, Israël a été établi en tant que serviteur de Dieu qui était leur maître et leur roi (Lévitique 25:42,55; Psaume 44:4; 145:1; Ésaïe 41:8; 42:1,21; 45:4). Le peuple de Dieu devrait rechercher Son parvis (avec un grand désir), parce que la justice et les bénédictions s'y trouvent (Psaume 84:2-4).



Le Nouveau Testament est la culmination ou le développement de la relation de serviteur car le monde est asservi et vendu au péché. Le rachat du monde est donc l'objectif (Romains 6:17; 7:14; Galates 4:3-8). En tant que fils, nous ne sommes plus des serviteurs (Romains 4:7). Nous avons été achetés à un prix pour être libérés (1Corinthiens 6:20; 7:23; 2Pierre 2:1; Apoc. 5:9; 14:3). Ce prix était le Messie. Nous avons été rachetés ou achetés avec son sang (Actes 20:28; 1Pierre 1:18-19). Nous étions donc des esclaves, mais le rachat nous a donné le statut de fils dans la maisonnée de Dieu. Nous appartenons donc à Dieu et, de là, nous sommes sujets à Sa loi (Tite 2:14; 1Pierre 2:9).



Tite 2:14 qui s'est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. (LSG)



L'iniquité ici est, en fait, tout acte illégal. Le péché est la transgression de la loi (1Jean 3:4). Nous connaissons Dieu, si nous observons Ses commandements (1Jean 2:3-5; 3:21-24).



Le service de Dieu, dans Sa famille, se fait à l'intérieur de Son système de loi et d'adoration et ce, là où Il choisit. Il a commencé avec Moïse au Sinaï (Exode 3:12) et s'est étendu à Sion. Le système de fête est central dans ce plan et dans ce système (Exode 5:1). L'essence des commandements a été mise dans les dix commandements et développée sous les ordonnances (Exode 20:1-17; Deutéronome 5:6-21). Dieu a appelé Israël à vivre par Sa parole et Sa loi et à glorifier Son nom (1Rois 8:41-43; Ésaïe 42:6; 43:7,10,12,21; 44:8; 51:16; 59:21).



Le Messie était la clef centrale du rôle des prophètes en Israël.



Ésaïe 49:1-13 1 Iles, écoutez-moi! Peuples lointains, soyez attentifs! L'Éternel m'a appelé dès ma naissance, Il m'a nommé dès ma sortie des entrailles maternelles. 2 Il a rendu ma bouche semblable à un glaive tranchant, Il m'a couvert de l'ombre de sa main; Il a fait de moi une flèche aiguë, Il m'a caché dans son carquois. 3 Et il m'a dit: Tu es mon serviteur, Israël en qui je me glorifierai. 4 Et moi j'ai dit: C'est en vain que j'ai travaillé, c'est pour le vide et le néant que j'ai consumé ma force; Mais mon droit est auprès de l'Éternel, et ma récompense auprès de mon Dieu. 5 Maintenant, l'Éternel parle, Lui qui m'a formé dès ma naissance pour être son serviteur, pour ramener à lui Jacob, et Israël encore dispersé; Car je suis honoré aux yeux de l'Éternel, et mon Dieu est ma force. 6 Il dit: C'est peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et pour ramener les restes d'Israël: Je t'établis pour être la lumière des nations, pour porter mon salut jusqu'aux extrémités de la terre. 7 Ainsi parle l'Éternel, le rédempteur, le Saint d'Israël, à celui qu'on méprise, qui est en horreur au peuple, à l'esclave des puissants: Des rois le verront, et ils se lèveront, des princes, et ils se prosterneront, à cause de l'Éternel, qui est fidèle, du Saint d'Israël, qui t'a choisi. 8 Ainsi parle l'Éternel: Au temps de la grâce je t'exaucerai, et au jour du salut je te secourrai; Je te garderai, et je t'établirai pour traiter alliance avec le peuple, pour relever le pays, et pour distribuer les héritages désolés; 9 Pour dire aux captifs: Sortez! Et à ceux qui sont dans les ténèbres: Paraissez! Ils paîtront sur les chemins, et ils trouveront des pâturages sur tous les coteaux. 10 Ils n'auront pas faim et ils n'auront pas soif; Le mirage et le soleil ne les feront point souffrir; Car celui qui a pitié d'eux sera leur guide, et il les conduira vers des sources d'eaux. 11 Je changerai toutes mes montagnes en chemins, et mes routes seront frayées. 12 Les voici, ils viennent de loin, les uns du septentrion et de l'occident, les autres du pays de Sinim. 13 Cieux, réjouissez-vous! Terre, sois dans l'allégresse! Montagnes, éclatez en cris de joie! Car l'Éternel console son peuple, Il a pitié de ses malheureux. (LSG)



Le sacrifice était central dans la structure de Dieu, telle qu'établie depuis l'Exode (Exode 5:3). Après le Messie, les élus ont constitué les sacrifices (voir l'étude Les Récoltes de Dieu, les Sacrifices des Nouvelles Lunes et les 144,000 [120]).



Israël a rejeté Dieu en faisant des choses mauvaises. Il les a abandonnés à de faux systèmes (1Samuel 8:8; 12:10; Juges 2:14; 3:8; 4:2; 10:7), à l'oppression et à l'esclavage. Dieu n'a pas voulu écouter leurs cris (Deutéronome 28:68; Ésaïe 52:3; Jérémie 5:19; Osée 11:7; Michée 3:4). La délivrance de cette punition dépendait du repentir. C'est seulement à ce moment-là qu'un libérateur leur a été donné (Juges 4:3-4). Dieu les reprend alors de ceux à qui ils avaient été vendus comme esclaves (Ésaïe 41:8-10; 52:3; Jérémie 46:27-28). Dieu est alors de nouveau leur roi (Ésaïe 43:15; 44:6).



Le but du service en Israël en tant que l’armée de Dieu, est donc pour glorifier le nom de Dieu et pour apporter la lumière aux nations et l'évangile du salut sur toute la Terre (Ésaïe 49:3,6).



Le Vignoble de Dieu



Le vignoble de l'Éternel est la maison entière d'Israël (Ésaïe 5:7). Dieu a préparé le vignoble en fournissant et en préparant le pays et en faisant en sorte qu'Israël développe des racines profondes. Il s'attend à ce qu'il soit productif (Psaume 1:1-3; 80:8-11). Cette métaphore est développée dans les évangiles où le Messie est la vraie vigne.



Jean 15:1-4 1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit. 3 Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. 4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. (LSG)



La nation d'Israël est donc le vignoble. Cette nation est, en fait, le Royaume de Dieu (Matthieu 21:33-43). Les plants doivent être du Messie et ainsi du vrai type. Dieu émonde chacun des plants. Par conséquent, les élus doivent faire partie de la nation d'Israël pour entrer dans une relation avec le Messie. Les élus deviennent membres d'Israël, quand ils entrent dans l'Église par le baptême. Ils sont le champ de Dieu (1Corinthiens 3:9). Ils doivent porter des fruits (Ésaïe 5:1-4; Marc 12:1-9; Jean 15:1-6; Galates 5:21). Les branches de la nation sont donc coupées et de nouvelles branches sont greffées (Romains 11:17-24). Les Païens sont les nouvelles vignes. Les branches légitimes qui ne portent pas de fruits sont coupées. Le repentir et le baptême dans le corps de Christ sont donc obligatoires pour le statut de membre en Israël dans la première résurrection (voir aussi Luc 3:9 pour la métaphore de l'arbre).



L’appartenance en tant que membre et élohim, de la famille de Dieu est ainsi centrée sur Israël et à travers Israël sous le Messie.



La nation physique n'a pas porté de fruits, parce qu'elle ne pouvait pas obéir à Dieu sans l'Esprit Saint et sans le désir véritable d'être obéissant. Israël et particulièrement Juda, n’ont pas porté de fruit (Matthieu 21:43). Ce n'était pas la faute de Dieu, car Il a fait Sa part de l'alliance. Cependant, la récolte n'avait aucune valeur (Jérémie 12:13). Elle a dû être coupée et brûlée (Ésaïe 9:18; 33:12; Jérémie 45:4; Ézéchiel 19:10-14; Osée 9:10; Jérémie 11:16-17; Malachie 4:1; Luc 3:8-9). Il a ensuite choisi de l'arracher (Psaume 80:12; Ésaïe 5:4-7; 7:23-24; 32:13; 34:13).



Ésaïe 5:4-7 4 Qu'y avait-il encore à faire à ma vigne, que je n'aie pas fait pour elle? Pourquoi, quand j'ai espéré qu'elle produirait de bons raisins, en a-t-elle produit de mauvais? 5 Je vous dirai maintenant ce que je vais faire à ma vigne. J'en arracherai la haie, pour qu'elle soit broutée; J'en abattrai la clôture, pour qu'elle soit foulée aux pieds. 6 Je la réduirai en ruine; elle ne sera plus taillée, ni cultivée; Les ronces et les épines y croîtront; Et je donnerai mes ordres aux nuées, afin qu'elles ne laissent plus tomber la pluie sur elle. 7 La vigne de l'Éternel des armées, c'est la maison d'Israël, et les hommes de Juda, c'est le plant qu'il chérissait. Il avait espéré de la droiture, et voici du sang versé! De la justice, et voici des cris de détresse!(LSG)



La restauration est aussi centrée sur le vignoble physique dans le système MILLÉNAIRE (Ésaïe 37:31-32). Ces glanages, après la moisson de Dieu, (Ésaïe 17:4-6) sont de types variés. Dieu a donc promis de restaurer Israël, Son vignoble, et ceux-ci rempliront la terre de fruits (Ésaïe 27:1-6; Jérémie 24:6; Osée14:6-8).



Israël en tant que Brebis de l'Alliance de Dieu



En plus d'être le vignoble, Israël est aussi le troupeau de Dieu. Israël a rejeté ses bergers (Psaume 95:7-10). Le Messie est le berger en chef (Zacharie 11:4; Hébreux 13:20). Dieu est propriétaire autant du vignoble que du troupeau. Il émonde les vignes et Il choisit les brebis. Comme troupeau, Israël a rejeté le bon berger en tuant le Messie. Les bergers d'Israël ont été apostats. Dieu les a donc enlevés en un mois prophétique (Zacharie 11:7-9; voir l'étude Le Mesurage du Temple [137]).



Le troupeau de Dieu a été dévoré par des bêtes sauvages, à cause de ces bergers apostats (Osée 13:7-9). C'est arrivé d'abord sous le sacerdoce Lévitique, mais cela a continué dans l'Église. Christ en désigne pour s'occuper des brebis (Jean 21:15; Actes 20:28-29; 1Pierre 5:2-4). Satan place aussi des mercenaires avec le troupeau, qui dispersent et tuent le troupeau. Ils déchirent les brebis (Ézéchiel 34:1-14; Jean 10:8-10; Actes 20:29; voir l'étude Le Mesurage du Temple [137]).



À la fin, les brebis sont laissées à elles-mêmes, pour être jugées sur la façon qu'elles se traitent entre elles (Ézéchiel 34:15-24); elles se dévorent (Ézéchiel 34:17-21; Zacharie 11:9). Le Messie est établi sur elles pour les protéger, même contre elles-mêmes.



Cependant, Dieu les restaure et leur donne une connaissance intime de Lui-même (Ézéchiel 34:30-31; Jean 10:3-6; 17:3; 1Jean 5:20). Nous voyons comment, dans l'analogie d'alimenter et de prendre soin des brebis (Psaume 23:2; Ézéchiel 34:14). Dieu est l'enseignant des élus en l'Esprit Saint, qui est l'eau calme qui leur est donnée (Psaume 23:2; 46:4; Ésaïe 49:9-10; Apoc. 7:17; 21:6; 22:1,17). Christ s'acquitte de ses responsabilités à l'intérieur de la structure établie par Dieu. Par l'Esprit Saint, les brebis sont restaurées à la vie spirituelle par le sacrifice de l'Agneau (Psaume 23:2; Jean 10:11). En suivant l'exemple du Messie, les élus poursuivent la justice (Psaume 23:3; 19:7-8). Ils sont guéris et vivent dans la maison de Dieu pour toujours (Psaume 23:6; Ésaïe 40:10-11; 66:5-24; Jérémie 50:17-20; Ézéchiel 34:11-16; Michée 2:12-13; Zacharie 10:9-10).



David sera roi sur eux (Jérémie 23:4-5; Ézéchiel 34:22-24; 37:24-25). Michée 2:12-13 montre que David est roi et qu'il marche devant eux avec Yahovah à leur tête. Cet être à la tête de la maisonnée de David, est l'Ange de Yahovah ou Yahovah, l'élohim d'Israël (Psaume 45:6-7; Zacharie 12:8; Hébreux 1:8-9). Lisez Ézéchiel 34 en entier pour établir la séquence pour Israël.



Il y a donc diverses responsabilités qui sont placées sur les élus. La nation d'Israël est centrale dans le plan du salut. Le salut est impossible à l'extérieur de cette nation, qui est maintenant esprit et chair. Ceux qui demeurent non convertis feront partie de la deuxième résurrection, peu importe s'ils considèrent avoir été justes ou vertueux. La nation est appelée pour devenir les fils de Dieu. Au cours du temps des nations, les Païens ou les gens des nations ont pu être appelés et placés dans Israël. Cette période est maintenant terminée. Les nations ont eu sept temps plus quatre-vingts ans pour consolider leur position et traiter avec Israël. Elles sont maintenant sur le point d'entrer en jugement, au retour du Messie, dans un proche avenir. L'alliance de Dieu a été établie par le Messie et à travers lui.



Il a donné la première alliance en tant que l'Ange de Yahovah au Sinaï et il a sorti Israël d'Égypte. Il a établi la deuxième alliance à sa résurrection d'entre les morts, quand il est devenu un fils de Dieu avec puissance par la résurrection d'entre les morts (Romains 1:4). Il est ainsi devenu le premier du nouvel Israël et le premier-né de plusieurs frères. La deuxième alliance n'a pas enlevé un iota ou un trait de la loi. Les lois et l'alliance de Dieu subsisteront, jusqu'à ce que le ciel et la terre ne passent. Par la suite, notre relation d'alliance avec Dieu sera comme élohim dans sa famille.

Enseignant 20255 mots - lu 1380 fois - ajouté le 20/01/15 Télécharger ce message Version imprimable Recommander ce message
Message précédent | Message suivant
 
 
Enseignements Textes du même auteur
 
 
Enseignements Audios du même auteur
 
 
Enseignements Vidéos du même auteur
 
LE PAIN QUOTIDIEN

Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur

Jeremie 29:13

BIBLE ONLINE
Venez lire et meditez la bible
Ecouter la bible en audio
 
 
     
Spiritualité   Ressources   OTC-Multimédia
         
- Bible en ligne
- Bible en audio
- Pain de vie
- Enseignements textes
- Enseignements audios
- Enseignements Vidéos
-Témoignages
  - Ministères
- Orateurs
- Chantres
- Musique
- Clip vidéo
  - Web radio OTC
- TV online
- En toute verité
- Transfomation
- Louange
- Et si on en parlait
- Les directs OTC
         
Ouvretonciel.com
Abidjan : Yopougon Face au CHU - Immeuble Baraka - Porte A3
Tel : (225) 23 45 75 35 - 07 84 55 94 - 48 73 43 95
 
NOS PARTENAIRES