A propos de OTC       Nous soutenir
                             
  Enseignements   Témoignages   Ministères   Actualités   Musique   Orateurs   OTC - TV
     
 
Les Détails sur l'enseignement
  Télécharger ce message  Version imprimable  Recommander ce message

Reste avec nous Seigneur, le soir approche...

de Sylvain Kalombo))

La mort n'a jamais terminé une histoire dans laquelle Dieu est impliqué. Il y a forcément une suite lorqu'il semble que la mort prend le dessus sur les promesses, la destinée, la vision... Alors, n'écoute pas le diable qui veut t'amener loin de ton Jérusalem.


Bien souvent dans la marche avec Dieu, le temps des espoirs déçus est un temps favorable au découragement et au relâchement, à la résurgence du règne du vieil homme. Lorsque la vision meure, avec les preuves certifiant la mort, le croyant a tendance à se trouver ses propres solutions et ses raccourcis, plutôt que de continuer à s’attendre à Dieu.

Luc 24 : 13-33
13 Et voici, ce même jour, deux disciples allaient à un village nommé Emmaüs, éloigné de Jérusalem de soixante stades;14 et ils s'entretenaient de tout ce qui s'était passé.Lire la suite


Voilà deux hommes qui s’éloignent de Jérusalem, après avoir appris la mort de Jésus. Leur espoir était mort. Ils faisaient pourtant partie de ceux à qui il avait été dit de rester à Jérusalem. Ils ont cru que tout était fini, alors que tout ne faisait que commencer. L’erreur qu’ont commise les disciples d’Emmaüs, et que commettent plusieurs croyants aujourd’hui est celle de croire que les difficultés constituent des excuses pour ne plus demeurer dans les premières paroles de Dieu. Ecoute-moi : Les circonstances de la vie, le manque, le blocage, l’échec… ne diminuent pas les exigences et les impératifs divins quant aux prescrits de Sa Parole. Autant quand tout va bien, Il dit ‘Soyez saints’, autant quand tout va mal, Il dit la même chose. Autant quand tout va bien, Il dit : ‘Priez sans cesse’, autant quand rien ne va, Il dit pareil. Conjoncture économique difficile, crise mondiale, perte d’emploi, bas salaire, échec à l’université, chômage, célibat, maladie, divorce, déception amoureuse, immigration, etc., ne constituent pas des excuses tolérées par Dieu pour laisser libre court à la compromission. Du reste, la vraie vie chrétienne, le vrai attachement à Jésus-Christ ne se mesure pas lorsque tous les indicateurs sont au vert, plutôt au rouge.

Ce passage enseigne une vérité très importante : les temps de crise sont les temps du Seigneur.

En effet, Jésus choisit de cheminer avec ces 2 hommes pendant leur temps de crise. Il veut les ramener à la vision première. Et à Emmaüs, ce cri monte du cœur des disciples : Reste avec nous Seigneur, le soir approche.

Le Seigneur veut que tu retournes à Lui aujourd’hui. Tu as été déçu, frappé durement par une circonstance ou par une tierce personne. Ce n’est pas facile, Jésus le sait. C’est pourquoi Il vient à tes côtés. Tu continues à expérimenter Sa bonté et Sa grâce malgré ta rébellion. En fait, II chemine avec toi sur la route d’Emmaüs. Il semble que Sa bénédiction coule toujours dans ta vie, malgré ta régression. Crois-moi, le Seigneur Jésus manifeste ainsi Son amour afin de te ramener à Lui. Ecoute Sa voix et retourne à Jérusalem, à ton Jérusalem.

Attention : le découragement et le manque de foi sont contagieuses. Celui qui veut abandonner cherchera à entraîner avec lui quelqu’un d’autre. Les deux disciples s’encourageaient ainsi l’un l’autre dans leur régression. Veille que toi-même. Ne va pas avec celui qui est découragé et qui est convaincu qu’il doit se relâcher. Qu’il garde cette foi, ou plutôt ce manque de foi, pour lui. La Bible nous enjoint d’imiter ceux qui par la foi et la persévérance héritent des promesses:

Hébreux 6 : 12
12 en sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses.


Le Seigneur sait qu’il n’est pas facile de Le suivre quand rien ne va. C’est pourquoi Il soutient ceux dont les cœurs sont tout entier à Lui. Il sait que ce n’est pas facile. Il est écrit en effet :

2 Chroniques 16 : 9
9 Car l'Eternel étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le coeur est tout entier à lui. Tu as agi en insensé dans cette affaire, car dès à présent tu auras des guerres.


Je t’en conjure : Reviens au Seigneur. Il t’attend. Sur Sa table, il y a toujours un couvert qui porte ton nom. Il a gardé ta place pour le jour où tu reviendras. Il est temps de faire la paix avec Dieu.

Alors que les 2 disciples rétrogradent, le Seigneur Jésus fait route avec eux. Le désir du Seigneur a toujours été de chercher et sauver ceux qui se perdent. Le ciel s’ouvre, en effet, sur ceux qui rétrogradent, et qui crie au secours vers Dieu. Sachez ceci : La grâce est toujours plus forte que le péché. La lumière a de l’avantage sur les ténèbres. Dieu ne se laissera jamais déborder. Dieu ne laissera jamais Satan dominer une vie sans qu’Il cherche à récupérer l’âme pour laquelle Christ est mort. Si la personne n’est pas sauvée, la faute lui incombe. Dieu déploie toujours plus de force, plus de puissance que la puissance satanique, plus d’anges que de démons, plus de grâce que de condamnation…

Là où tu tiens, il y a plus de Dieu que du diable.

Ecoute, près de toi, Jésus marche tout près de toi. Entends-tu Sa voix. Il ne commence pas par te faire des remarques. Il ne te reprend pas. Il te parle calmement, tendrement ; Il t’amène d’abord à réfléchir par rapport à ta situation. Sa voix te parle tout doucement de ta destinée éternelle. Il semble marcher avec toi, continuant sur le chemin d’Emmaüs. Ton cœur brûle au-dedans de toi. Tu te rends compte que cette vie n’est pas ce qu’il faut pour toi. Ton cœur crie qu’il veut Jésus.

Attention : La rétrogradation vient pas à pas. Le péché s’installe toujours petit à petit La discipline se relâche, la vie de prière tend à disparaître, les habitudes abandonnées reprennent place, on gère de moins en moins ses humeurs, sa langue. Petit à petit, on quitte Jérusalem pour Emmaüs. Il est écrit :

Jacques 1 : 14-15
14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.15 Puis la convoitise, lorsqu'elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort.


Relève-toi aujourd’hui. Retourne à Jésus. Ce péché, tu peux le vaincre. Tu n’es pas condamné à croupir sous le joug de cette faiblesse. Jésus veut te ramener. Sept fois le juste tombe, sept fois il se relève. Il est temps que Jésus récupère Sa place de primauté dans ta vie.

Crie à Lui maintenant, dis-Lui : Je reviens à Toi, Jésus. Reçois-moi favorablement. Tu as dit que Tu ne mettrais point dehors celui qui vient à Toi. Je viens à Toi tel que je suis. Délivre-moi de ce péché affranchis-moi. Merci Seigneur pour ton intervention.

Ils ne l'ont pas reconnu!!!
Luc 24 : 16
16 Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.


Les deux disciples n’avaient les regards fixés que sur Emmaüs. Un semblant de solution à leur désarroi. Jésus marchait juste à côté d’eux, mas ils ne L’ont pas reconnu. Pourtant, Il avait gardé la même physionomie.

La rétrogradation, le découragement extrême, la fuite loin de Dieu, le péché empêchent de voir Dieu. L’on devient aveugle, insensible à la présence de Dieu, aux injonctions du Saint-Esprit, à la voix de la conscience…

Le péché crée des œillères qui ne font voir ce que le diable veut que l’on voit. Le diable ne te fera voir que tu gagneras dans la vie de péché, jamais ce que tu perdras. Il te fera voir le plaisir, jamais la maladie et le désarroi dans lequel ton comportement plongera ta famille ; la jouissance, jamais les ennuis ; le lucre jamais la prison ; l’argent jamais la perdition…

Les disciples ont oublié tout ce que le Seigneur leur avait enseigné. Ils ont oublié les prophéties, les actes de puissance, les miracles, les interventions de Dieu, etc. Le péché fait oublier tout ce que le Seigneur a accompli pour nous. On oublie les grâces dont on a été bénéficiaires, les paroles que l’on a soi-même prêchées aux autres. Il se crée une insensibilité qui va crescendo.

Leurs yeux étaient empêchés de Le voir !!!

Le péché crée une autre vision, une vision biaisée des choses. Paul dit avec raison : Si notre Evangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence, afin qu’ils ne vissent pas briller la splendeur de l’Evangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu.

2 Corinthiens 4 : 3-4
3 Si notre Evangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent;4 pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, afin qu'ils ne vissent pas briller la splendeur de l'Evangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu.


La démarche de Jésus a commencé d’abord par toucher leur intellect, puis leur cœur. Notre cœur ne brûlait-il pas au dedans de nous quand Il nous parlait des Ecritures. Le Seigneur les a d’abord amenés à une claire compréhension des Ecritures, leur rappelant, commençant par le Pentateuque, tout ce qui était écrit à Son sujet.

Le travail de tout pasteur doit d’abord d’amener les croyants à une compréhension claire, sur le plan de l’intellect, de la révélation biblique. Il nous faut connaître et expliquer le plus simplement et le plus clairement possible les vérités de l’Evangile et les points fondamentaux du plan du salut. Mais cette connaissance sera sans valeur si le cœur n’est pas touché. Cette dimension requiert que l’on marche avec Dieu dans la puissance du Saint-Esprit. Alors les cœurs de ceux qui écoutent brûleront et s’ouvriront.

Mais cela ne suffit pas encore. Il faut la Repentance : il faut un virage à 180°, un changement de direction, de mentalité, de priorité, d’échelle de valeur… Il ne suffit pas de dénoncer, encore faut-il abandonner. Celui qui cache ses transgressions ne prospère point ; mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde.

A Golgotha, Christ a porté tous tes péchés afin que tu n’aies plus besoin de les porter. Il a porté le péché, la culpabilité qui va avec, et les conséquences du péché. Sois au bénéfice de Son œuvre. Autant les cieux sont éloignés de la terre, autant Il éloigne de nous nos transgressions. Quand nous confessons nos péchés, Il est juste et fidèle pour nous pardonner. Et quand Il pardonne, Il oublie et ne s’en souviens plus.

Va à Lui aujourd’hui et prie ainsi : Seigneur, je viens à Toi aujourd’hui, je reconnais que je suis un pécheur. De tout mon cœur, je demande pardon pour mes transgressions. Je décide de venir à Toi et de marcher avec Toi. Merci de me recevoir et de me compter parmi Tes enfants.

Il fallait que Christ souffrit...
Selon les prophéties, le Christ souffrant devait précéder le Christ glorieux. C’est cet aspect des choses que n’ont pas compris les disciples. Croyant que la mort de Christ était la fin de leurs espoirs, ils ont rétrogradé. Ils n’ont pas compris que le Christ devait d’abord souffrir avant d’entrer dans Sa gloire.

La vie ne sera toujours rose. Tu n’auras pas tout, tout de suite. En Amérique, on dit : Delay is not deny. L’attente ne signifie pas le refus. La souffrance est l’école par excellence où le Seigneur recrute Ses Héros. Je me méfie toujours de celui qui n’est jamais passé par cette école, celui qui a tout reçu sur un plateau. Il ne connaît pas la vraie valeur des choses.

La souffrance actuelle ne signifie pas que Dieu est mort. La mort de Jésus ne signifie pas la mort de la vie, de la prophétie, de la promesse. Elle n’était qu’un maillon dans le processus de Sa glorification. La mort du grain de maïs planté en terre ne signifie pas que la vie en est ôtée.

Tu as tort de te décourager et d’aller en Egypte pour chercher de l’aide. Malheur à ceux qui descendent en Egypte pour avoir du secours, Qui s’appuient sur des chevaux, Et se fient à la multitude des chars et à la force des cavaliers, Mais qui ne regardent pas vers le Saint d’Israël, Et ne recherchent pas l’Eternel!

Esaïe 30 : 1
1 Malheur, dit l'Eternel, aux enfants rebelles, Qui prennent des résolutions sans moi, Et qui font des alliances sans ma volonté, Pour accumuler péché sur péché !


Nous faisons nôtre cette déclaration des Ecritures : Ceux-ci s’appuient sur leurs chars, ceux-là sur leurs chevaux; Nous, nous invoquons le nom de l’Eternel, notre Dieu. Eux, ils plient, et ils tombent; Nous, nous tenons ferme, et restons debout.

Psaumes 20 : 8-9
8 Eux, ils plient, Et ils tombent; Nous, nous tenons ferme, et restons debout.9 Eternel, sauve le roi ! Qu'il nous exauce, quand nous l'invoquons !


Ceux-ci vont à Emmaüs, ceux-là trichent, volent, sortent avec des femmes, mentent, usent de violence, touchent aux fétiches… Mais nous nous comptons sur l’Eternel des armées !!! Eux, ils flancheront et tomberont ; nous nous resterons debout.
Dixit David face à Goliath: Tu marches contre moi avec l’épée, la lance et le javelot; et moi, je marche contre toi au nom de l’Eternel des armées… Cette multitude saura que ce n’est ni par l’épée ni par la lance que l’Eternel sauve. Car la victoire appartient à l’Eternel.

Dieu n’a pas besoin du péché pour te sauver, te bénir. Tu ne peux pas que plonger les mains les mains vers l’iniquité pour réussir. Voler pour survivre. Tricher pour passer de classe. Livrer ton corps pour avoir des avantages. Ce n’est ni par l’épée, ni par la lance que l’Eternel ne sauve. Comprends que la victoire appartient à l’Eternel.

Ne fallait-il pas que le Christ souffrit d’abord avant qu’Il n’entrât dans Sa gloire. La finalité, c’est la gloire. Peu importe le chemin. Le fait que je manque aujourd’hui ne signifie pas que je n’aurai pas demain. Le fait que je suis malade aujourd’hui ne signifie pas que je ne serai pas en bonne santé demain. Même si je meure, je ressusciterai. Même si ma destinée semble mourir, elle survivra.
C’est pourquoi, n’abandonne pas ! Ne va pas chercher la solution ailleurs. Car Christ ressuscitera. Même si tout le monde se moque de toi, en disant où est on Dieu. Christ ressuscitera, et tes yeux Le verront.

Pendant les 3 jours, le Christ n’était pas inactif. La Bible déclare qu’Il est descendu dans les régions inférieures de la terre pour y annoncer la Bonne Nouvelle à ceux qui étaient captifs.
Christ, afin de montrer qu’Il allait ressusciter, a donné un avant-goût, une illustration de ce qui allait se passer. En effet, à Sa mort, il est écrit que des personnes mortes sont revenues à la vie, et plusieurs les ont vus dans Jérusalem.

De même, dans notre vie, lorsqu’Il permet que la mort frappe, Il laisse toujours entrevoir la lueur d’espoir qui montrera que la résurrection est à l’ordre de jour. Il laissera toujours une fenêtre qui fera entrer tant soit peu de la lumière. Une entrée d’argent qui permettra de survivre. Un rien qui permet de tenir. Un ami qui accepte de te loger… Ce sont des prémices de la résurrection prochaine. Des signes précurseurs de la grande bénédiction finale. Ne t’arrête pas à cela. Ne te contente pas de cela. Ce ne sont que des signes qui annoncent la résurrection. Ne lâche pas. Ne va pas à Emmaüs. N’abandonne pas.

La mort ne termine jamais une histoire avec Dieu. Avec Dieu la mort signifie que forcément, il y a une suite.

Il parut vouloir aller loin
Jésus, pour éprouver les disciples, continuait à marcher, et il aurait certainement poursuivi sa route, s’ils ne l’avaient prié instamment de rester avec eux. Il voulait que cette grâce nouvelle dépende d’eux.

Tu vis peut-être une situation où il semble que Dieu a tendance à aller au-delà de ta situation, de ton foyer, ta santé… Il semble qu’Il ne s’arrête pas. Lis bien : Il semble. Car ce que Dieu veut, c’est que tu Le cherches, Il se laisse trouver par ceux qui Le cherchent, et qui Le cherchent diligemment.

Il est temps d’arrêter Dieu et Le faire entrer dans ta maison. Il ne s’imposera jamais. Il attend que tu L’invites à entrer. Il dit : « Je me tiens à la porte, et je frappe. Si tu ouvres, j’entrerai… »

Le problème d’aujourd’hui, c’est que les chrétiens ne cherchent plus Dieu avec diligence, avec violence. Je ne voudrais pas parler de ce zèle amer qui nous détourne de toutes nos autres obligations au profit de la prière. Je parle plutôt du fait de Le chercher avec persévérance, Le Chercher de manière agressive. Par rapport à sa vie, sa vision, ses attentes. Ne pas attendre que les choses arrivent. Il faut les provoquer. Sinon tu passeras ton temps à attendre Dieu, alors que Dieu attends que tu passes à l’action.

Dieu t’a cherché et Il t’a trouvé. Et toi, as-tu cherché Dieu et L’as-tu trouvé ? Dans Sa politique, Dieu est toujours le premier à chercher l’homme. Après quoi, s’applique le verset :

Esaïe 55 : 6
6 Cherchez l'Eternel pendant qu'il se trouve; Invoquez-le, tandis qu'il est près.


Il a cherché agressivement Adam et Eve après la chute:

Genèse 3 : 8
8 Alors ils entendirent la voix de l'Eternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l'homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l'Eternel Dieu, au milieu des arbres du jardin.


Il t’a cherché alors que tu marchais dans une autre direction, loin de Lui. Tu ne L’as pas trouvé par toi-même. Dieu n’a pas besoin de l’homme pour être complet. C’est dans Sa miséricorde qu’Il cherche l’homme. Donc, quand Il paraît aller plus loin, Dieu s’attend à ce que tu Les cherches. Dis-Lui : RESTE AVEC MOI SEIGNEUR…

Reste avec nous...
Les deux disciples Lui ont dit: Reste avec nous… Tel est le cri du cœur qui a faim et soif de Dieu, le cœur qui a sent le besoin de Dieu, qui se rend compte que sans Dieu, il n’y a pas de solution.

Reste avec nous Seigneur… Tel est le cri du cœur qui s’est éloigné de Dieu, et qui veut revenir à Lui. Et Lui déclare dans Sa Parole :

Esaïe 57 : 15-16
15 Car ainsi parle le Très-Haut, Dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint : J'habite dans les lieux élevés et dans la sainteté; Mais je suis avec l'homme contrit et humilié, Afin de ranimer les esprits humiliés, Afin de ranimer les coeurs contrits.16 Je ne veux pas contester à toujours, Ni garder une éternelle colère, Quand devant moi tombent en défaillance les esprits, Les âmes que j'ai faites.


Reste avec nous Seigneur… Tel est le cri de l’âme qui veut rester attaché à Dieu dans une consécration profonde, une âme totalement abandonnée à Dieu. Et la Bible dit que « Car l’Eternel étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le cœur est tout entier à lui ». 2 Chroniques 16:9 C'est ici le secret de la réussite dans le ministère.

Prédicateurs, votre message sera saint parce que vous êtes saints ; votre message sera puissant parce que vous êtes puissant. Il sera oint parce vous êtes oint.

Reste avec nous Seigneur… Tel est le cri de ceux qui sentent que le soir approche, un danger imminent arrive, les fondements sont ébranlés… Ceux qui comptent sur Dieu, avant tout autre secours humain. Ceux qui continuent à croire lorsque tout le monde s’arrête. Ceux qui osent espérer en une intervention, alors que toutes les données vont dans le sens contraire.

Reste avec nous Seigneur… Tel est le cri des abandonnés, des rejetés, de ceux que le monde a qualifié d’indigne, des rebus, des moins que rien… Ceux qui croient qu’ils ont de la valeur aux yeux de Dieu. Ceux qui croient qu’ils peuvent encore être utiles aux yeux de Dieu.

Reste avec nous Seigneur… Tel est le cri du malade qui sent la vie s’échapper de son corps. Il sait qu’il peut compter sur la présence permanente et rassurante de Jésus. Il est Celui qui seul sait essuyer les larmes et consoler les cœurs.
Il est entré et a pris la direction du repas, rôle dévolu en principe au chef de la maison. Lorsqu’une vie lui est consacrée, Il en prend les commandes. Dixit Paul : Ce n’est plus moi qui vit, c’est Christ qui vit en moi. Il prendra en charge ta vie, ta santé, tes projets, tes études, ton travail…

Reste avec nous Seigneur…

Il rompit le pain
Image saisissante de l’œuvre de la croix. Le pain brisé, qui symbolisait le corps brisé de Christ pour la rémission de nos péchés. Ce dernier doit se donner comme un sacrifice de bonne odeur au Seigneur. La volonté propre brisée comme le pain brisé. Ce n’est qu’alors que l’on peut vivre et expérimenter le Christ ressuscité.

Le sacrifice sur l’autel doit recevoir l’approbation d’En-Haut en étant consumé par le feu. Si nous nous offrons comme des sacrifices, les vies totalement abandonnées entre les mains du Seigneur, le feu descendra. Ce feu qui purifiera notre être tout entier, ce feu qui nous communiquera l’énergie d’En-Haut.

Lévitique 9 : 24
24 Le feu sortit de devant l'Eternel, et consuma sur l'autel l'holocauste et les graisses. Tout le peuple le vit; et ils poussèrent des cris de joie, et se jetèrent sur leur face.


Il agit comme une circoncision du cœur qui ôte et brûle toute racine de péché.

Christ s’est offert pour l’Eglise et le feu est descendu à la Pentecôte. Partout où les hommes se consacrent, se donnent tout entier à Dieu, Dieu répond par le feu.

Reste avec nous, Seigneur ; le soir approche…

Sylvain Kalombo 4005 mots - lu 1739 fois - ajouté le 08/03/13 Télécharger ce message Version imprimable Recommander ce message
Message précédent | Message suivant
 
 
Enseignements Textes du même auteur
 
 
Enseignements Audios du même auteur
 
 
Enseignements Vidéos du même auteur
 
LE PAIN QUOTIDIEN

Seigneur, écoute la justice !
Entends ma plainte, accueille ma prière :
mes l&egr

Psaume 16

BIBLE ONLINE
Venez lire et meditez la bible
Ecouter la bible en audio
 
 
     
Spiritualité   Ressources   OTC-Multimédia
         
- Bible en ligne
- Bible en audio
- Pain de vie
- Enseignements textes
- Enseignements audios
- Enseignements Vidéos
-Témoignages
  - Ministères
- Orateurs
- Chantres
- Musique
- Clip vidéo
  - Web radio OTC
- TV online
- En toute verité
- Transfomation
- Louange
- Et si on en parlait
- Les directs OTC
         
Ouvretonciel.com
Abidjan : Yopougon Face au CHU - Immeuble Baraka - Porte A3
Tel : (225) 23 45 75 35 - 07 84 55 94 - 48 73 43 95
 
NOS PARTENAIRES