A propos de OTC       Nous soutenir
                             
  Enseignements   Témoignages   Ministères   Actualités   Musique   Orateurs   OTC - TV
     

Des centaines de chrétiens sud-coréens expulsés de Chine

Les autorités de trois provinces de Chine viennent de fermer plusieurs églises sud-coréennes sur leur territoire et de renvoyer chez eux des centaines de chrétiens. Ces actions ont été interprétées comme des mesures préventives à une nouvelle ordonnance du Conseil d’État chinois visant à « éradiquer l’extrémisme » qui rentrera en application d’ici février prochain.


De la fin de l’année dernière au premier semestre de cette année, les gouvernements locaux des provinces de Liaoning, Jilin et Heilongjiang en Chine du Nord ont d’ores et déjà renvoyé chez eux des centaines de chrétiens sur les 1000 pasteurs et missionnaires sud-coréens travaillant dans cette région. Ces mesures ont entraîné la dissolution de la plupart des communautés sud-coréennes en Chine du Nord. A Changchun, la capitale de la province de Jilin, par exemple, toutes les églises sud-coréennes ont été fermées en début de mois.


Si aucune raison claire n’a été donnée par les autorités chinoises pour expliquer les mesures prises à l’encontre des personnes croyantes et des églises sud-coréennes, une source locale a néanmoins indiqué que le gouvernement chinois soupçonnait les pasteurs sud-coréens de la région proche de la frontière avec la Corée du Nord de participer aux activités qui soutiennent les transfuges nord-coréens.


« Comme ils ont été renvoyés chez eux, les églises ont été fermées automatiquement », a déclaré la source.


Pour certains observateurs, ces actions des autorités locales sont des mesures préventives à une ordonnance approuvée récemment par le Conseil des Affaires d’État, le Cabinet chinois, visant à renforcer les contrôles pour « éradiquer l’extrémisme ». Selon cette ordonnance, qui entrera en vigueur le 1er février prochain, les organisateurs d’activités religieuses non approuvées en Chine devront payer des amendes allant jusqu’à 300 000 yuans (46 000 dollars). Parallèlement, toute personne physique proposant un lieu pour la tenue d’évènements religieux illégaux fera face à des amendes pouvant aller de 20 000 à 200 000 yuans.


Ces nouvelles règles, qui s’appliqueront à toutes les religions allant du christianisme au bouddhisme, permettront également aux autorités locales de s’occuper des affaires liées aux activités religieuses en général, ce qui amènera tous les groupes religieux en Chine à un examen plus minutieux.


 


 


 Lu : 94 fois | Pays : Chine | Date d'ajout : 02/11/2017 | Source :

 
LE PAIN QUOTIDIEN

Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur

Jeremie 29:13

BIBLE ONLINE
Venez lire et meditez la bible
Ecouter la bible en audio
 
 
     
Spiritualité   Ressources   OTC-Multimédia
         
- Bible en ligne
- Bible en audio
- Pain de vie
- Enseignements textes
- Enseignements audios
- Enseignements Vidéos
-Témoignages
  - Ministères
- Orateurs
- Chantres
- Musique
- Clip vidéo
  - Web radio OTC
- TV online
- En toute verité
- Transfomation
- Louange
- Et si on en parlait
- Les directs OTC
         
Ouvretonciel.com
Abidjan : Yopougon Face au CHU - Immeuble Baraka - Porte A3
Tel : (225) 23 45 75 35 - 07 84 55 94 - 48 73 43 95
 
NOS PARTENAIRES