A propos de OTC       Nous soutenir
                             
  Enseignements   Témoignages   Ministères   Actualités   Musique   Orateurs   OTC - TV
     

Un village birman gagné à Christ après la délivrance d’un enfant

Grâce à la délivrance par Jésus de l’enfant démoniaque du vice-chef d’un village birman, Dano, un chrétien de 72 ans, a vu de nombreux villageois, très hostile à son ministère, se convertir à la foi chrétienne.


Contrairement à la plupart des habitants du Myanmar élevés dans différentes croyances comme le bouddhisme ou l’animisme, Dano * (nom changé pour des raisons de sécurité) a eu la grâce d’être élevé par des parents animistes qui se sont convertis alors qu’il était encore jeune explique Portes Ouvertes qui rapporte son témoignage. Fréquentant l’église le dimanche et enseigné dans les voies de Dieu, c’est à la mort de son père, alors qu’il ne pouvait continuer à aller à l’école en raison de la situation financière de sa famille que Dano s’est tourné vers Dieu :«J’ai accepté Jésus-Christ comme mon Sauveur et, à ce moment-là, je me suis rendu compte que Dieu m’appelait à travailler pour son ministère», explique Dano.


Peu de temps après sa conversion, Dano a entamé une formation dans l’armée. A peine ses études terminés, il a été envoyé sur la ligne de front dans une bataille contre les rebelles chinois… 120 hommes, dont les soldats situés juste devant et derrière lui ont perdu la vie mais celle de Dano a été miraculeusement épargnée.


 « Je crois que Dieu a préservé ma vie de la mort sur le champ de bataille pour un but, parce qu’il est écrit dans la Bible que Dieu protège ceux qu’il a choisi. Je crois que Dieu m’a choisi pour faire son travail et servir son peuple.  »Après huit années de service, Dano quitte et a obtient une licence pour exploiter une entreprise de bois. Même si les affaires marchent bien, Dano perçoit à ce moment-là qu’il a une autre mission à accomplir et quitte un jour le travail pour aller voir un pasteur à qui il demande de prier :


 « Lorsque le pasteur et Sayamah Mimi * ont prié pour moi, j’ai senti que tous mes doutes et mes soucis disparaissaient ; Mon esprit a été déchargé et j’ai été rempli de paix. »Peu de temps après avoir visité le pasteur, alors que Dano priait avec sa femme, il a eu une vision : « On m’a montré une vigne pleine de raisins, pleinement mûres et en attente d’être arrachés. Un ange céleste m’a demandé de cueillir les raisins et de les manger. Si je ne les cueillais pas, il enverrait quelqu’un d’autre. »


Lorsque Dano a parlé à son pasteur de sa vision, ce dernier lui a suggéré de fréquenter le séminaire avant d’entrer dans le ministère. Mais Dano était sûr qu’il devait commencer son ministère tout de suite, alors il est allé directement voir le chef du village et a offert d’enseigner gratuitement aux enfants. Le chef et le vice-chef ont accepté sa proposition mais lui ont formellement interdit de prêcher, allant jusqu’à rédiger un accord stipulant que les villageois devaient déposer une plainte auprès des officiers militaires si Dano prêchait la foi chrétienne. Après avoir prié pendant trois jours pour savoir s’il devait signer l’accord ou non, Dano a finalement senti l’assurance de Dieu qu’il n’avait pas besoin d’avoir peur, a signé l’accord et a commencé à enseigner les enfants, à leur apprendre des petits versets de la Bible et des chants sur Dieu. Il s’est également mis à prier constamment.


Au début, Dano se réveillait à 4 heures du matin pour prier pendant qu’il traversait le village, mais les résidents se sont plaints rapidement au chef. Dano fut chargé de ne plus prier. « J’ai continué à prier pour le village », explique-t-il. Comme lorsqu’il était dans l’armée et qu’il patrouillait sur le terrain militaire, Dano a commencé à traverser le village sombre en revendiquant le terrain pour Seigneur. De plus, la famille de Dano commença à jeûner tous les samedis. Et quand les gens du village étaient malades, Dano priait pour eux et beaucoup expérimentaient la guérison.


En raison de leur foi chrétienne, Dano et ses enfants subissaient toute sorte de persécutions de la part des habitants du village (menace de mort, pression sur les enfants pour qu’ils disent des prières bouddhistes, tentative d’assassinat).Malgré les mauvais traitements, les villageois venaient parfois chez lui lorsqu’ils avaient besoin d’aide. Un jour, le vice-chef lui-même se présenta à Dano en l’implorant d’aider son fils dont la santé et le comportement avaient empiré à cause d’une possession démoniaque. Les médecins et les magiciens sur lesquels de nombreux villageois n’avaient rien pu faire, et quand tout espoir sembla perdu, la famille se souvint que le pasteur Dano priait pour les malades.


Ils s’approchèrent avec inquiétude du pasteur Dano pour obtenir de l’aide, se sentent maladroits parce qu’ils s’étaient opposés à lui : « La famille du vice-chef pensait que je serais en colère contre eux et que je refuserais de l’aider, mais j’ai vu cela comme une occasion de les rencontrer » a déclaré avec joie le pasteur Dano. Après avoir prié et jeûné pendant trois jours, il alla trouver le jeune-homme qui s’enfuit quand il le vit, en criant : «Cette personne va m’attraper !»


A 23 heures environ, le pasteur Dano se rendit au sanctuaire satanique érigé par le fils du vice-chef et ordonna au démon de sortir. Après avoir brûlé le sanctuaire, il appelé le nom du Seigneur et le démon a quitté le jeune homme. Plus incroyablement, non seulement le jeune-homme fût délivré, mais les villageois signalèrent que tous les esprits maléfiques avaient quitté le village. Alors que ce résultat semblait positif, certains villageois ont supplié Dano de ramener les esprits.


Les médiums du village ont fait des sacrifices et ont prié les esprits de revenir, mais rien ne se produisit. « Ils n’étaient pas heureux parce que leurs dieux spirituels les avaient laissé. Ils se sont plaints de leur chef et ont essayé de me tuer «, a expliqué Dano. Le pasteur Dano a ensuite été invité à prier dans les endroits où les sanctuaires spirituels étaient présents et c’est ce qu’il a fait. Le lendemain, tous les sanctuaires des villages avaient été brûlés et personne ne savait comment cela s’était passé. C’était, en apparence, un miracle.


Mais le plus grand miracle fut le suivant : le vice-chef et sa famille, ainsi que quatre autres familles, acceptèrent le Christ comme leur Sauveur et se convertirent. Lentement, d’autres villageois ont connu le Seigneur et ont accepté le Christ. Les villageois qui s’étaient opposés à Dano l’écoutaient maintenant et étaient dirigés par lui. Le pasteur Dano est maintenant le pasteur d’une église dans son village, et il a également la vision de gagner deux autres villages bouddhistes à Christ.


 


 


Grâce à la délivrance par Jésus de l’enfant démoniaque du vice-chef d’un village birman, Dano, un chrétien de 72 ans, a vu de nombreux villageois, très hostile à son ministère, se convertir à la foi chrétienne.


Contrairement à la plupart des habitants du Myanmar élevés dans différentes croyances comme le bouddhisme ou l’animisme, Dano * (nom changé pour des raisons de sécurité) a eu la grâce d’être élevé par des parents animistes qui se sont convertis alors qu’il était encore jeune explique Portes Ouvertes qui rapporte son témoignage. Fréquentant l’église le dimanche et enseigné dans les voies de Dieu, c’est à la mort de son père, alors qu’il ne pouvait continuer à aller à l’école en raison de la situation financière de sa famille que Dano s’est tourné vers Dieu :«J’ai accepté Jésus-Christ comme mon Sauveur et, à ce moment-là, je me suis rendu compte que Dieu m’appelait à travailler pour son ministère», explique Dano.


Peu de temps après sa conversion, Dano a entamé une formation dans l’armée. A peine ses études terminés, il a été envoyé sur la ligne de front dans une bataille contre les rebelles chinois… 120 hommes, dont les soldats situés juste devant et derrière lui ont perdu la vie mais celle de Dano a été miraculeusement épargnée.


 « Je crois que Dieu a préservé ma vie de la mort sur le champ de bataille pour un but, parce qu’il est écrit dans la Bible que Dieu protège ceux qu’il a choisi. Je crois que Dieu m’a choisi pour faire son travail et servir son peuple.  »Après huit années de service, Dano quitte et a obtient une licence pour exploiter une entreprise de bois. Même si les affaires marchent bien, Dano perçoit à ce moment-là qu’il a une autre mission à accomplir et quitte un jour le travail pour aller voir un pasteur à qui il demande de prier :


 « Lorsque le pasteur et Sayamah Mimi * ont prié pour moi, j’ai senti que tous mes doutes et mes soucis disparaissaient ; Mon esprit a été déchargé et j’ai été rempli de paix. »Peu de temps après avoir visité le pasteur, alors que Dano priait avec sa femme, il a eu une vision : « On m’a montré une vigne pleine de raisins, pleinement mûres et en attente d’être arrachés. Un ange céleste m’a demandé de cueillir les raisins et de les manger. Si je ne les cueillais pas, il enverrait quelqu’un d’autre. »


Lorsque Dano a parlé à son pasteur de sa vision, ce dernier lui a suggéré de fréquenter le séminaire avant d’entrer dans le ministère. Mais Dano était sûr qu’il devait commencer son ministère tout de suite, alors il est allé directement voir le chef du village et a offert d’enseigner gratuitement aux enfants. Le chef et le vice-chef ont accepté sa proposition mais lui ont formellement interdit de prêcher, allant jusqu’à rédiger un accord stipulant que les villageois devaient déposer une plainte auprès des officiers militaires si Dano prêchait la foi chrétienne. Après avoir prié pendant trois jours pour savoir s’il devait signer l’accord ou non, Dano a finalement senti l’assurance de Dieu qu’il n’avait pas besoin d’avoir peur, a signé l’accord et a commencé à enseigner les enfants, à leur apprendre des petits versets de la Bible et des chants sur Dieu. Il s’est également mis à prier constamment.


Au début, Dano se réveillait à 4 heures du matin pour prier pendant qu’il traversait le village, mais les résidents se sont plaints rapidement au chef. Dano fut chargé de ne plus prier. « J’ai continué à prier pour le village », explique-t-il. Comme lorsqu’il était dans l’armée et qu’il patrouillait sur le terrain militaire, Dano a commencé à traverser le village sombre en revendiquant le terrain pour Seigneur. De plus, la famille de Dano commença à jeûner tous les samedis. Et quand les gens du village étaient malades, Dano priait pour eux et beaucoup expérimentaient la guérison.


En raison de leur foi chrétienne, Dano et ses enfants subissaient toute sorte de persécutions de la part des habitants du village (menace de mort, pression sur les enfants pour qu’ils disent des prières bouddhistes, tentative d’assassinat).Malgré les mauvais traitements, les villageois venaient parfois chez lui lorsqu’ils avaient besoin d’aide. Un jour, le vice-chef lui-même se présenta à Dano en l’implorant d’aider son fils dont la santé et le comportement avaient empiré à cause d’une possession démoniaque. Les médecins et les magiciens sur lesquels de nombreux villageois n’avaient rien pu faire, et quand tout espoir sembla perdu, la famille se souvint que le pasteur Dano priait pour les malades.


Ils s’approchèrent avec inquiétude du pasteur Dano pour obtenir de l’aide, se sentent maladroits parce qu’ils s’étaient opposés à lui : « La famille du vice-chef pensait que je serais en colère contre eux et que je refuserais de l’aider, mais j’ai vu cela comme une occasion de les rencontrer » a déclaré avec joie le pasteur Dano. Après avoir prié et jeûné pendant trois jours, il alla trouver le jeune-homme qui s’enfuit quand il le vit, en criant : «Cette personne va m’attraper !»


A 23 heures environ, le pasteur Dano se rendit au sanctuaire satanique érigé par le fils du vice-chef et ordonna au démon de sortir. Après avoir brûlé le sanctuaire, il appelé le nom du Seigneur et le démon a quitté le jeune homme. Plus incroyablement, non seulement le jeune-homme fût délivré, mais les villageois signalèrent que tous les esprits maléfiques avaient quitté le village. Alors que ce résultat semblait positif, certains villageois ont supplié Dano de ramener les esprits.


Les médiums du village ont fait des sacrifices et ont prié les esprits de revenir, mais rien ne se produisit. « Ils n’étaient pas heureux parce que leurs dieux spirituels les avaient laissé. Ils se sont plaints de leur chef et ont essayé de me tuer «, a expliqué Dano. Le pasteur Dano a ensuite été invité à prier dans les endroits où les sanctuaires spirituels étaient présents et c’est ce qu’il a fait. Le lendemain, tous les sanctuaires des villages avaient été brûlés et personne ne savait comment cela s’était passé. C’était, en apparence, un miracle.


Mais le plus grand miracle fut le suivant : le vice-chef et sa famille, ainsi que quatre autres familles, acceptèrent le Christ comme leur Sauveur et se convertirent. Lentement, d’autres villageois ont connu le Seigneur et ont accepté le Christ. Les villageois qui s’étaient opposés à Dano l’écoutaient maintenant et étaient dirigés par lui. Le pasteur Dano est maintenant le pasteur d’une église dans son village, et il a également la vision de gagner deux autres villages bouddhistes à Christ.


 


 


 Lu : 706 fois | Pays : Afghanistan | Date d'ajout : 10 AOUT2017 | Source : Journal chretien

 
LE PAIN QUOTIDIEN

Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur

Jeremie 29:13

BIBLE ONLINE
Venez lire et meditez la bible
Ecouter la bible en audio
 
 
     
Spiritualité   Ressources   OTC-Multimédia
         
- Bible en ligne
- Bible en audio
- Pain de vie
- Enseignements textes
- Enseignements audios
- Enseignements Vidéos
-Témoignages
  - Ministères
- Orateurs
- Chantres
- Musique
- Clip vidéo
  - Web radio OTC
- TV online
- En toute verité
- Transfomation
- Louange
- Et si on en parlait
- Les directs OTC
         
Ouvretonciel.com
Abidjan : Yopougon Face au CHU - Immeuble Baraka - Porte A3
Tel : (225) 23 45 75 35 - 07 84 55 94 - 48 73 43 95
 
NOS PARTENAIRES